500 miles d'Indianapolis 1969

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Hawk-Ford de Mario Andretti, victorieuse de l'édition 1969 des 500 miles d'Indianapolis.
L'Eagle-Ford amenée à la 6e place finale par Joe Leonard.

Les 500 miles d'Indianapolis 1969, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le vendredi 30 mai 1969, ont été remportés par le pilote américain Mario Andretti sur une Hawk-Ford.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Mario Andretti Drapeau : États-Unis Bobby Unser
2 Drapeau : États-Unis Mark Donohue Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Drapeau : États-Unis Roger McCluskey
3 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Drapeau : États-Unis LeeRoy Yarbrough Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen
4 Drapeau : États-Unis Dan Gurney Drapeau : États-Unis Joe Leonard Drapeau : États-Unis Art Pollard
5 Drapeau : États-Unis Jim Malloy Drapeau : États-Unis Sonny Ates Drapeau : États-Unis George Snider
6 Drapeau : États-Unis Ronnie Bucknum Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad
7 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Drapeau : États-Unis Arnie Knepper
8 Drapeau : États-Unis Mike Mosley Drapeau : États-Unis Sammy Sessions Drapeau : États-Unis Mel Kenyon
9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Denny Hulme Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II Drapeau : États-Unis George Follmer
10 Drapeau : États-Unis Bruce Walkup Drapeau : Australie Jack Brabham Drapeau : États-Unis Carl Williams
11 Drapeau : États-Unis Larry Dickson Drapeau : États-Unis Bobby Johns Drapeau : États-Unis Peter Revson

La pole a été réalisée par A. J. Foyt à la moyenne de 170,568 mph (274,503 km/h). Il s'agit également du meilleur temps des qualifications.

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Hawk III-Ford 200  
2 Drapeau : États-Unis Dan Gurney Eagle-Weslake 200  
3 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Lola-Offenhauser 200  
4 Drapeau : États-Unis Mel Kenyon Gerhardt-Offenhauser 200  
5 Drapeau : États-Unis Peter Revson (R) Brabham-Repco 197  
6 Drapeau : États-Unis Joe Leonard Eagle-Ford 193
7 Drapeau : États-Unis Mark Donohue (R) Lola-Offenhauser 190
8 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Coyote-Ford 181
9 Drapeau : États-Unis Larry Dickson Vollstedt-Ford 180
10 Drapeau : États-Unis Bobby Johns Shrike-Offenhauser 171
11 Drapeau : États-Unis Jim Malloy Vollstedt-Offenhauser 165
12 Drapeau : États-Unis Sammy Sessions Finley-Offenhauser 163
13 Drapeau : États-Unis Mike Mosley Eagle-Offenhauser 162 moteur
14 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Coyote-Ford 157 mécanique
15 Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad Lola-Offenhauser 155 moteur
16 Drapeau : États-Unis George Snider Coyote-Ford 152
17 Drapeau : États-Unis Sonny Ates (R) Brabham-Offenhauser 146 mécanique
18 Drapeau : Nouvelle-Zélande Denny Hulme Eagle-Ford 145 embrayage
19 Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Gerhardt-Offenhauser 137 moteur
20 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Mongoose-Offenhauser 105 réservoir d'essence
21 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Eagle-Offenhauser 82 embrayage
22 Drapeau : États-Unis Arnie Knepper Cecil-Ford 82 accident
23 Drapeau : États-Unis LeeRoy Yarbrough Vollstedt-Ford 65 mécanique
24 Drapeau : Australie Jack Brabham Brabham-Repco 58 allumage
25 Drapeau : États-Unis Carl Williams Gerhardt-Offenhauser 50 embrayage
26 Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen Gerhardt-Offenhauser 35 moteur
27 Drapeau : États-Unis George Follmer (R) Gilbert-Ford 26 moteur
28 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Hawk II-Offenhauser 24 incendie
29 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Eagle-Offenhauser 24 réservoir d'huile
30 Drapeau : États-Unis Ronnie Bucknum Eagle-Offenhauser 16 moteur
31 Drapeau : États-Unis Art Pollard Lotus-Offenhauser 7 mécanique
32 Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II Mongoose-Offenhauser 1 mécanique
33 Drapeau : États-Unis Bruce Walkup (R) Gerhardt-Offenhauser 0 transmission

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Mark Donohue.

Sources[modifier | modifier le code]