Édifice Sun Life

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édifice Sun Life
Illustration.
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Quartier Ville-Marie
Coordonnées 45° 30′ 01″ N 73° 34′ 13″ O / 45.500173, -73.57018845° 30′ 01″ Nord 73° 34′ 13″ Ouest / 45.500173, -73.570188  
Histoire
Architecte(s) Pearson and Darling
Construction 1913 - 1931
Usage(s) bureaux
Architecture
Hauteur du toit 122 mètres
Nombre d'étages 24
Nombre d'ascenseurs 25
Géolocalisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Édifice Sun Life

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Édifice Sun Life

L'édifice Sun Life est un imposant bâtiment du centre-ville de Montréal. Il est situé au 1155 rue Metcalfe, en face du Square Dorchester. Cet édifice fut érigé entre 1913 et 1933 (en trois étapes) pour la compagnie d’assurances Sun Life, l’une des plus importantes compagnies d'assurance du Québec et du Canada.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'édifice Sun Life, dont la construction débute en mars 1913, est l'un des plus prestigieux de Montréal. Il se distingue par ses imposantes colonnes de pierre. Il est l'œuvre des architectes Darling, Pearson et Cleveland. L'inauguration se fait en 1918.

Entre 1923 et 1933, d'importants travaux d'agrandissement permettent d'ajouter une tour portant le nombre d'étages à 26 étages. Le bâtiment deviendra ainsi le plus élevé de Montréal (avec 122 mètres) et revendiquera même le titre du plus grand édifice de l'Empire britannique[1].

Le siège social de la Sun Life déménagea à Toronto en 1978, en raison des contraintes de l'adoption de la loi 101 selon le président de l'époque[2]. Quelques années plus tard, la compagnie Sun Life transforme son siège social en immeuble locatif ce qui a nécessité un réaménagement complet et une remise aux normes du bâtiment d'une superficie de plus de 116 000 m2. Les travaux se sont poursuivis sur une période de près de 10 ans pour un coût de 135 000 000 $[3].

Éclipsé par d'autres gratte-ciel construits à proximité, tel celui de la place Ville-Marie, l'édifice de la Sun Life demeure malgré tout l'un des plus célèbres de Montréal.

Description[modifier | modifier le code]

Édifice Sun Life en 1948

L’édifice est entièrement revêtu de granite Gris de Stanstead, provenant de la carrière de Beebe. Il a nécessité 500 000 pieds cubes de granite, il est composé de 60 200 blocs de granite, de 2 à 17 tonnes chacun, pour une masse totale de 43 000 tonnes.

L’édifice est décoré de 114 colonnes en tambours de granite de Stanstead, dont le poids de l’ensemble est de 5 443 tonnes, et qui mises bout à bout totaliseraient 4700 pieds linéaires. À l’intérieur on a fait un grand usage de marbres, incluant le Noir de Belgique, le Tavernelle Rose d’Italie, le rose saumon du Tennessee et bien d’autres.

La compagnie (Sun Life)[modifier | modifier le code]

Fondée en 1871, la Sun Life fut d'abord située rue Saint-Jacques. Cependant, ses bureaux furent rapidement trop petits. Au cours des années, on fit donc l'acquisition de différents lots près des rues Notre-Dame, Saint-Pierre et Saint-Alexis. La Sun Life prit possession de son premier véritable siège social le 1er mai 1891, à l'angle des rues Notre-Dame et Saint-Alexis. L'édifice de cinq étages coûta 175 000 $. C'était le premier bâtiment à structure métallique et à l'épreuve du feu. Il était pourvu d'un ascenseur électrique et de 18 chambres fortes en brique et en fer.

En 1899, la Sun Life acquit l'édifice Trafalgar Chambers sur le versant sud de la rue de l'Hôpital et construit une passerelle pour le relier à l'édifice principal. Tous ces édifices existent encore, par contre la passerelle a été démolie. On désigne maintenant ce complexe par Vieux Sun Life.

Même si elle déménagea dans son gratte-ciel de la rue Metcalfe en 1918, la Sun Life resta propriétaire de son vieil édifice jusqu'en 1946.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site web Montréal Skyscraper Diagram
  2. Pierre Godin. René Lévesque tome 3. Boréal. 2001. p. 584
  3. Fiche édifice Sun Life