Xavier Jamaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xavier Jamaux est un musicien et un compositeur né à Versailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1980, Xavier Jamaux est le batteur du groupe ORANGE, dont les autres membres sont: Nicolas Godin (guitares), Jean-Benoît Dunckel (Claviers), qui formeront ensuite tous les deux le duo Air, et Alexis Latrobe (basse), futur-Alex Gopher. Il rencontre Marc Collin, avec qui il forme Spleen Ideal, d'inspiration New Wave et Persona, plus expérimental. Xavier est auteur, chanteur et bassiste; Marc s'occupe de la production et de la composition des morceaux. Plus tard ils forment "Indurain" (signé sur le label Rosebud), et en 1994, Ollano (en 1996 sur le label Rosebud/Barclay). ils invitent le DJ Erik Rug, Patrick Woodcock, futur-MELLOW, Alain Kremski, premier prix de Rome et spécialiste des bols tibétains), et deux chanteuses: Helena Noguerra et Sandra Nkaké. Latitudes, le single extrait de l'album est un vrai succès critique et commercial mais occulte le reste de l'album, plus expérimental (influences bossa nova, musiques de films, Julie London et jazz expérimental de Art Ensemble of Chicago).

Musique de films[modifier | modifier le code]

En 1998, Xavier Jamaux compose sa première musique de film (pour Tokyo Eyes du réalisateur Jean-Pierre Limosin). Le disque qui sortira sur le label naissant Naïve en est d'ailleurs la première sortie discographique. Il développe son activité de compositeur de musiques de films en travaillant pour les réalisateurs suivants: Kevin Reynolds (187, États-Unis), Alexandre Arcady (Entre chiens et loups, France), Jean-Pierre Limosin (Carmen et Young Yakuza), Michael Haneke (Funny Games U.S.), Johnnie To (Mad Detective, Sparrow, Don't Go Breaking My Heart et Drug War Hong Kong), Soi Cheang (Accident (film, 2009) et Motorway, Hong Kong).

Bangbang[modifier | modifier le code]

Dès 1997, Xavier commence à œuvrer sous un nouveau pseudonyme, Bangbang. En pleine explosion de la French Touch, il sort un premier maxi, Bye Bye Blues, sur le label de Bob Sinclar, Yellow Productions. Ce premier maxi reçoit un accueil enthousiaste au Royaume-Uni. En 1998, deuxième maxi Two Fingers avec la participation du crooner suédois Jay-Jay Johanson. En 1999, enfin, sortie du premier album de bangbang, Je t'aime je t'aime, avec outre Jay-Jay Johanson, la participation du chanteur Garry Christian (chanteur du groupe anglais The Christians). Bangbang fait alors une musique que lui-même et d'autres qualifieront d'électro soul, une soul moderne à base de machines, de samples, et d'instruments, qui lorgne du côté de Gainsbourg période anglaise, et de la sainte trinité soul : Marvin Gaye, Isaac Hayes et Curtis Mayfield. L'album reçoit un accueil enthousiaste partout dans le monde et un journaliste anglais résumera ainsi la musique de Xavier bangbang Jamaux : AIR meets Isaac Hayes.

À cette époque Xavier multiplie les collaborations, il remixe de nombreux artistes, dont Jean-Louis Murat, Kid Loco, Alex Gopher, Beth Hirsch (chanteuse du Moon Safari de Air).

Il produit aussi sur son label, bang bang & beats un duo folk anglais, X Valdez, composé d'une chanteuse et de Damian O'Neill, ex-membre fondateur de The Undertones, et That Petrol Emotion. Il collabore aussi aux albums de Jay-Jay Johanson (Poison, Prologue et Rush). Récemment, il crée un nouveau projet : A Bigger Splash avec Cosmo Brown.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Ollano (Barclay)
  • 1998 : Tokyo Eyes OST (bangbang&beats/Naïve)
  • 1999 : BangBang: "Je t'aime Je t'aime" (bangbang&beats/Yellow/East West)
  • 2003 : BangBang: "Silicone" (Yellow/East West)
  • 2008 : Sparrow OST (bangbang&beats/Naïve)
  • 2008 : A Bigger Splash: "Tunes for Teens" (bangbang&beats)
  • 2012 : "Motorway" OST (GO4music/bangbang&beats)

EP[modifier | modifier le code]

  • Ollano: "La Couleur"
  • Ollano: "Latitudes"
  • Tokyo Eyes: "bang!bang! (you're dead)
  • BangBang: "Bye Bye Blues"
  • BangBang: "Two Fingers"
  • BangBang: "Silicone"
  • BangBang: "Shoot the Model"

Remixes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]