Wuqiu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wuqiu
烏坵 
Image illustrative de l’article Wuqiu
Géographie
Pays Drapeau de Taïwan Taïwan
Archipel 2
Localisation Mer de Chine méridionale
Coordonnées 24° 58′ 59″ N, 119° 27′ 00″ E
Superficie 1,2 km2
Administration
Comté Comté de Kinmen
Démographie
Population 400 hab.
Densité 333 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC+8
Géolocalisation sur la carte : Taïwan
(Voir situation sur carte : Taïwan)
Wuqiu
Wuqiu
Archipels à Taïwan
Wuqiu Canton dans le Comté de Kinmen
Situation géographique de Wuqiu (au sud-est du district de Putian situé en Chine continentale)

Wuqiu, Wuchiou ou Ockseu[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11](Chinois traditionnel:烏坵 ; pinyin: Wūqiū ; puxian Min: Ou-chhiu) un canton rural du comté de Kinmen [12]au sein de la province du Fujian de la république de Chine[13],[14] ainsi qu'un archipel composé de deux îles, à savoir Daqiu et Xiaoqiu, situées dans le détroit de Taiwan. Il est le plus petit canton du comté de Kinmen, à plus de 110 km au nord-est du reste du comté. Il se situe à 135 km du port de Taichung sur l'île de Taïwan[12]. Cependant, le plus petit territoire sous l'autorité de la république populaire de Chine est la toute proche île Luci (Lu-tz’u Hsü; 鸬鹚岛[15],[16] / 鹭鸶岛 / 鷺鷥島 / 鷺鶿㠘) située à 9 km au nord-est[17],[18] qui elle fait partie du district de Xiuyu, dans la province du Fujian. Daqiu abrite le phare de Wuqiu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XVe siècle, Wuqiu fut célèbre comme un point de passage de la route maritime entre la Chine et les îles Ryukyu[19].

En 1843, un "village de pêcheurs considérable" exista à Wuqiu[2].

Le phare de Wuqiu fut construit en 1874, dont la conception fut dirigée par David Marr Henderson[20],[21].

La commune de Wuqiu faisait partie, à l'origine, du comté de Putian[22],[23] dans lequel bon nombre de ses habitants émigrèrent. Après la fin de la Guerre civile chinoise en 1949, Wuqiu fut déconnectée de Putian et en elle fut provisoirement réaffectée au comté de Kinmen[22],[23]. Dès la création du Comité des Affaires Militaires en , la commune a vu l'établissement d'une base militaire solide et complète. Le contrôle de l'archipel et des autres îles environnantes fut partagé entre le Kuomintang et les guérillas anti-communistes[6].

En 1954, Wuqiu fut bombardée par la Chine communiste plusieurs fois[24],[25],[26],[27].

Le , les bateaux de la Chine communiste bombardèrent Wuqiu une nouvelle fois[28].

Le , les avions des nationalistes endommagèrent gravement un remorqueur de 40 tonnes à Wuqiu[29].

En , les rapports affirment qu'une troupe de guérilla de 480 hommes présente sur Wuqiu aurait été évacuée. L'archipel des Wuqiu fut évalué "hautement vulnérable aux frappes des communistes" et "de faible valeur militaire pour les nationalistes"[30].

Dès la fondation du Comité des affaires militaires en , une base solide et complète pour les affaires militaires fut établie dans le canton.

En , le bateau-cargo anglais Hydralock s'échoua au large de l'archipel[31]. Les 31 marins de l'équipage abandonnèrent le navire et disparurent. Ils furent plus tard retrouvés sains et saufs sur l'île Haitan[32].

Tard dans la nuit du , le patrouilleur nationaliste Yungtai et le démineur Yungchang naviguèrent au sud-ouest de l'archipel en couvrant des bateaux amphibies qui déchargeaient des fournitures à Wuqiu. Juste après minuit, 8 navires de la Chine communiste (3 destroyers en escorte et 5 canonniers) provenant de Quanzhou attaquèrent les deux frégates nationalistes (烏坵海戰). Le Yungchang fut immédiatement coulé avec les quinze survivants qui furent secourus par l'USS O'Brien. Le Yungtai coula quatre canonniers mais fut envoyé au rebut en raison des dommages excessifs qu'il reçut lors de l'attaque[33],[34].

A l'aube du , un certain lieutenant du nom de Wu Miao-huo fit défection vers la Chine communiste en bateau pneumatique de Wuqiu à l'île Nanri. Cette défection résulta d'une mésentente entre le lieutenant Wu et ses supérieurs[33].

La loi martiale fut levée le [35].

Le , les habitants de Wuqiu furent invités à élire pour la première fois le représentant de leur municipalité, et le , ils purent élire les représentants de leurs villages, Daqiu et Xiaoqiu.

Au cours de la troisième crise du détroit de Taïwan en 1996, les sources militaires basées à Taipei s'attendaient à ce que la Chine s'attaque à une petite île tenue par Taïwan. La cible la plus probable fut Wuqiu, où 500 soldats se trouvaient en garnison. Les îles périphériques furent placées en alerte rouge[36].

En 1998, Zero Chou produisit un documentaire de 48 minutes sur les îles surnommées Yi Shi Zai Hai Xia Zhong ("Perdues dans le détroit") (chinois: 遺失在海峽中:烏坵).

Le , le président Chen Shui-bian visita Wuqiu et prononça un discours[37].

En 2012, Wuqiu, avec la municipalité de Daren du comté de Taitung, furent proposés par le Ministère des affaires économiques comme candidats d'un nouveau site d'enfouissement de déchets nucléaires après celui de Lanyu sur l'île des Orchidées. Cependant, la proposition suscita un grand mécontentement de la part des habitants de Wuqiu[38].

Le , après une période de soixante ans au cours de laquelle le phare ne fut pas utilisé, le phare de Wuqiu reprit service[20].

Dans la nuit du , un bateau-cargo dans un port à Wuqiu entra en collision avec un tétrapode en mer agitée. Le bateau sombra dans la mer mais les treize membres de l'équipage furent secourus par le commandement de la garnison des îles Wuqiu[39].

Géographie[modifier | modifier le code]

Wuqiu comprend Daqiu (大坵嶼, Dàqiū yǔ) et Xiaoqiu (小坵嶼, Xiǎoqiū yǔ) totalisant une superficie de 1,2 km². Toutefois, il ne faut pas les confondre avec les deux îlots (大坵島, Dàqiū dǎo et 小坵島, Xiǎoqiū dǎo) situés au large de la côte nord de Beigan appartenant aux îles Matsu[40].

Daqiu se situe à 17 km à partir de l'île Lusi(鷺鷥島), à 22 km à partir de l'île Nanri (南日島), et à 33 km à partir de l'île Meizhou, toutes appartenant à la République Populaire de Chine et rattachées au district de Xiuyu, de la province du Fujian. L'îlot est géographiquement situé plus loin du territoire administré par Taïwan: à 133 km à partir de Kinmen, à 159 km à partir de Nangan appartenant aux îles Matsu, et à 135 km à partir du port de Taichung[41].

Politique[modifier | modifier le code]

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La municipalité rurale de Wuqiu comporte deux villages[12],[42],[43]:

  • Daqiu (大坵村)
  • Xiaoqiu (小坵村)

Armée[modifier | modifier le code]

Le commandement de la garnison des îles Wuqiu (烏坵守備大隊 - Wūqiū Shǒubèi Dàduì) défend le territoire des îles[44]. La marine de la république de Chine a déployé vingt systèmes XTR-102 à Wuqiu[45].

Démographie[modifier | modifier le code]

400 personnes ont déclaré un lieu d'habitation au sein de la municipalité de Wuqiu[46].

Economie[modifier | modifier le code]

En raison de sa situation géographique, la pêche est la première source de revenu pour ses habitants.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

L'eau potable est fournie aux habitants par l'utilisation de l'équipement d'osmose inverse. Les générateurs sont employés pour éviter les pénuries d'électricité.

Transport[modifier | modifier le code]

Les services de transport et de ravitaillement par ferry entre Grande Kinmen et Daqiu sont dirigés par l'armée tous les quinze jours. Le transport entre Daqiu et Xiaoqiu (distantes de 900 mètres) fut historiquement conduit par sampan. En 2008, le gouvernement du comté reçu une subvention pour construire un bateau pour la municipalité[12].

Il est aussi possible de prendre le ferry à partir du port de Taichung pour se rendre sur l'archipel.

Culture[modifier | modifier le code]

Le dialecte parlé sur Wuqiu est une variété de Puxian Min, contrairement aux autres îles de Kinmen[12],[22].

Attractions touristiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en + fr) « Accessions to the Map-Room. From May 27th, 1867, to May 25th, 1868 », Journal of the Royal Geographical Society of London, vol. 38,‎ (lire en ligne) :

    « 2336 Cote Orientale de la Chine, partie comprise entre I'lle Tung Ying et les Iles Ockseu. »

  2. a et b (en) Sailing directions to accompany seven charts of the coast of China, between Amoy bay, and the Yángtsz' kiáng., Canton, The Chinese Repository, (lire en ligne), p. 406
  3. (en) Edward Stanford, Atlas of the Chinese empire, Boston Public Library, , 22 p. (lire en ligne), p. 2
  4. (en + zh) The classified list of miscellaneous important terms, Cheng Yu Tung East Asian Library - University of Toronto, , 383 p. (lire en ligne), p. 23
  5. W. Z. Mulder, The "Wu Pei Chih" Charts", (JSTOR 4527221), p. 1-14
  6. a et b (en) « Australia Station Intelligence Summary », Naval Intelligence Division Navy Office,‎ , p. 45 (lire en ligne)
  7. http://legacy.lib.utexas.edu/maps/ams/china/txu-oclc-10552568-ng50-16.jpg
  8. Theresa Levitt, The Lighthouse at the End of the World Illuminating the French and British Empires, Itinerario (lire en ligne), p. 81-102
  9. Van de Ven, Hans, Breaking with the Past : The Maritime Customs Service and the Global Origins of Modernity in China, New York, Columbia University Press, , p. 86
  10. (zh-Hant) Xiao Mizhou, « Don't tell my mother that I'm in Ockseu! », Kinmen Daily News,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Kao Dan-Hua, « Wuqiu Island Lighthouse: A Woman’s Battlefield in Life 一個女人的生命戰場 - 烏坵燈塔 »,‎ (consulté le )
  12. a b c d et e (en) « Wuqiu Township », sur www.kinmen.gov.tw (consulté le )
  13. (en) « kinmen awareness », (consulté le )
  14. (zh-Hant) 臺灣歷史地圖 增訂版} [Taiwan Historical Maps, Expanded and Revised Edition], Taipei, National Museum of Taiwan History,‎ (ISBN 978-986-05-5274-4), p. 146, 169, 170, 172, 173, 174, 181
  15. (zh-Hans) « 海岛资源 [Ressources naturelles des territoires maritimes] »,‎ (consulté le )
  16. (zh-Hans) « 海岛避暑游胜地——鸬鹚岛 [ Lieux touristiques remarquables des territoires maritimes] »,‎ (consulté le )
  17. (zh-Hant) « 地理位置 [Situation géographique] »,‎ (consulté le )
  18. https://www.oac.gov.tw/GipOpen/wSite/public/Data/kinmen_wuqiu_matsu.pdf
  19. (zh-Hant) « 金門縣烏坵鄉歷史建築清查計畫 »,‎ (consulté le )
  20. a et b (en) « Wuqiu Lighthouse resumes service after 6 decades in Kinmen », (consulté le )
  21. (en) Lodwick Kathleen L., The Chinese recorder, Shanghai, Shanghai T. Chu, (lire en ligne), p. 366
  22. a b et c (zh-Hant) « 歷史沿革 [Chronologie historique] »,‎ (consulté le )
  23. a et b « 「認識烏坵」是金門人共同學習的功課 ["Connaitre Wuqiu" est une leçon à apprendre pour tous les habitants de Kinmen] », sur www.kmdn.gov.tw,‎ (consulté le )
  24. (en) « Chinese Offshore Islands », Central Intelligence Agency,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  25. (en) Herman R. Allen, « North Anchor of Chiang's Outpost », The Daily Colonist,‎ (lire en ligne)
  26. (en) Britannica Book of the Year 1955, (lire en ligne), p. 79
  27. (en) « Nationalists Sink Two Red Chinese Ships », Kansas State Collegian,‎ (lire en ligne)
  28. (en) « Chinese Offshore Islands », Central Intelligence Agency,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  29. (en) « Damage Claim Is Made on Gunboat », The Times News (Idaho),‎ (lire en ligne)
  30. (en) « Central Intelligence Bulletin », Central Intelligence Agency,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  31. « British Ship Feared Lost Near China », The Times,‎
  32. « British Ship's Crew Safe in China », The Times,‎
  33. a et b (en) « Translations on People's Republic of China, Number 445 », Defense Technical Information Center,‎ (lire en ligne)
  34. (en) Burce A. Elleman, « High Seas Buffer: The Taiwan Patrol Force, 1950-1979 », Newport: Naval War College Press,‎ (lire en ligne)
  35. (en) « Gouvernement du Comté de Kinmen » (consulté le )
  36. (en) « Report: China expected to attack island », The Times News,‎ (lire en ligne)
  37. (zh-Hant) « 總統訪視烏坵地區 [Le président s'est rendu sur la municipalité de Wuqiu pour une visite] » (consulté le )
  38. (en) « Referendums to decide Taiwan’s nuclear waste storage site », sur taiwantoday.tw, (consulté le )
  39. (zh-Hant) « 貨輪烏坵撞消波塊沉沒 海巡急救援 », sur tw.news.yahoo.com,‎ (consulté le )
  40. « Geographic environment »
  41. "Geographic location" at the Wuqiu Township website. Retrieved 20 January 2012. (en)
  42. https://www.land.moi.gov.tw/ngis/chhtml/main.asp?area=WA06&type=byArea
  43. (en) « 2018 Local Elections » (consulté le )
  44. (zh-Hant) « 烏坵守備大隊 [Wuqiu est protégée par la grande armée] »,‎ (consulté le )
  45. (zh-Hant) « 東引後年部署12座遙控火砲 下階段部署淡水河口 »,‎ (consulté le )
  46. (en) « Prospect »
  47. (en) « Historic Spot »

Liens externes[modifier | modifier le code]