Beigan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Beigan
MatsuAirport.jpg
Géographie
Pays
Province
Comté
comté de Lienchiang (d)
Superficie
9,9 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
2 365 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
238,9 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Canton rural (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
210Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Aperçu du canton de Beigan de la colline Bishen.

Beigan (chinois traditionnel : 北竿鄉 ; pinyin : běigān xiāng ; zhuyin : ㄅㄟˇ ㄍㄢ ㄒ〡ㄤ; minnan: Báek-găng-hiŏng) est l'une des cinq grandes îles de l'archipel des Matsu[1]. Ce canton est officiellement administré sous le comté de Lienchiang par la République de Chine. Il se réfère à la subdivision administrative incluant comprenant l'île majeure de Beigan, ainsi que d'autres petites îles de Matsu comme celle de Gao-dan (高登島) et de Lian (亮島). Ce canton a été l'un des laboratoires de la politique des Trois Liens vers la Chine continentale avant l'établissement de liens commerciaux, postaux et de transports directs entre Taïwan et la République populaire de Chine. La langue natale de nombreux habitants de l'île est le dialecte Matsu qui est l'une des langues statutaires pour les annonces dans les transports publics sur les îles Matsu[2].

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom du canton de Beigan vient de l'île Beigan ou île Peikan[3], l'île principale du canton. L'île Beigan est aussi connu sous le nom de Pei-kan Tang[4] ou Peikantang[5],[6] (Chinese: 北竿塘; pinyin: Běigāntáng; Wade–Giles: Pei3-kan1-t'ang2[7],[8]), Changcheshan (長岐山)[9] et Changqidao (長岐島) ou Ch'ang-hsü Shan (長㠘山)[8],[10]. Dans les annales des dynasties Song et Ming, l'île Beigan fut appelée Xiagantang ou Xiagantangshan (下竿塘/下干塘 ou 下竿塘山) alors que l'île Nangan (Archipel des Matsu), fut appelée Shanggantang ou Shanggantangshan (上竿塘/上干塘 ou 上竿塘山)[11],[12].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île Beigan témoigne d'une implantation humaine depuis la période préhistorique, il y'a plus de six mille ans[12].

Des villages de pêcheurs furent fondés sur l'île Beigan au cours des dynasties Song et Yuan[13].

Au cours des dynasties Ming et Qing, l'île fut abandonnée plusieurs fois en raison des édits de la Grande Évacuation[12]. Des pirates furent souvent aperçus dans la région[14].

En 1754, une tour de guet fut érigée sur l'île[11].

En 1869, le gouvernement Qing érigea des tablettes dans les villages de Tangqi et de Qiaozi concernant des impôts sur le sel[15].

République de Chine[modifier | modifier le code]

Le 18 août 1928, les pluies torrentielles des jours précédents provoquèrent un glissement de terrain qui causa la mort de plus de trente personnes. Un habitant fut secouru trois jours après la catastrophe mais une famille de huit personnes disparut entièrement[16].

En 1934, un lianbao (bao uni) fut fondé et regroupa les habitants de Nangan, Beigan, Daqiu, Xiaoqiu, Gaodeng, Xiyang (西洋) et Dongyong. Plus tard, Xiyang et Dongyong (Dongyin) furent incorporés dans un lianbao différent[16].

Le 10 septembre 1937, le Japon occupa les îles Beigan et Nangan[16].

Les vastes ressources halieutiques de Beigan attirèrent de nombreux habitants de la province côtière du Fujian à résider sur l'île. Avec la création de la République populaire de Chine en Chine Continentale en 1949, Matsu fut séparée du continent et fut par la suite incorporée au comté de Lienchiang par le gouvernement de la République de Chine.

Au début des années 1950, des escarmouches entre les armées nationalistes et les communistes prirent place près de l'île Gaodeng.

Au 12 décembre 1950, le district de Beigan fut établi comme une partie de la Commission Administrative des îles Matsu (馬祖行政公署). Le gouvernement du comté et le système du baojia furent abolis. Le 15 août 1953, le gouvernement du comté de Lienchiang fut rétabli en incluant le canton de Beigan[16],[17].

Le 31 mai 1955, un torpilleur de la Chine communiste s'engagea au nord-est de l'île Beigan[16].

Le 25 octobre 1967, des tirs d'obus de la Chine communiste sur Tangqi conduisit à la mort d'une personne de dix-neuf ans, en blessa six autres et détruisit trois bâtiments[18].

Le 3 mai 1977, le 2 mai et le 28 septembre 1980, le président Chiang Ching-kuo se rendit sur le canton pour une visite[18].

En 1994, l'aéroport de Beigan fut construit sur l'île de Beigan[19].

Le 17 juin 1994 et le 31 août 1996, le président Lee Teng-hui fit une visite du canton[19].

Le 10 août 1997, l'avion du vol 7601 de la compagnie aérienne Formosa Airlines se cracha sur l'île de Beigan. Tous les passagers et l'équipage à bord moururent[19].

Emblème du bataillon de la garnison Bei-gao

Le 17 novembre 2000, le président Chen Shui-bian se rendit sur Beigan pour une visite[19].

En 2011, des squelettes d'hommes préhistoriques furent découverts sur l'île Liang.

Le 19 janvier 2013, le président Ma Ying-jeou fit une visite du canton[20].

En 2013, le film 100 Days fut tourné à Qinbi (Cinbi)[21].

Géographie[modifier | modifier le code]

Beigan est situé à environ 200 kilomètres au nord-ouest de l'île de Taïwan, relativement au nord par rapport aux autres îles Matsu. Elle constitue la deuxième plus grande île de l'archipel après Nangan. À leurs points les plus proches, les îles Beigan et Nangan se situent à moins de 3 kilomètres l'une de l'autre. Elle est également classée deuxième en termes de population parmi les autres cantons du comté[22]. Le village de Tan-Chi (塘岐村) constitue le lieu le plus peuplé et le plus desservi de Beigan[23].

Beigan forme une île longue et étroite dotée de hautes collines avec comme point culminant, le mont Bi (chinois : 壁山; pinyin : Bìshān)[24] atteignant les 298 mètres. Le terrain de l'île reste accidenté, mais un grand nombre de plages de sable et des îles périphériques jonchent la côte[25],[22],[8].

L'île principale du canton de Beigan mesure 6,43 km² en superficie. Les îles mineures incluent l'île Gaodeng (deuxième plus grande), l'île Daqiu (troisième plus grande), l'île Liang (quatrième plus grande) et l'île Xiaoqiu (小坵) (cinquième plus grande). Les points le plus septentrional et le plus oriental du canton de Beigan se situent sur l'île Liang. Le point le plus occidental est sur Jinyu (進嶼) tandis que le plus méridional est sur Queshi (鵲石)[26],[27]. D'autres îles incluent l'île Wuming (無名島), Qiaotou (峭頭), Jinyu (進嶼), Langyan (浪岩), Sanlianyu (îlot Trois rochers; 三連嶼), Zhongdao (中島), Gelidao (île coquillage; 蛤蜊島) qui est dorénavant connectée au sud de Beigan par une chaussée, l'île Luoshan (螺山) puis l'île Bangshan (蚌山) qui se situent près de la côte septentrionale de l'île Beigan. Il existe une petite île distante de quelques mètres de la plage de Qinbi (Chinbi) de 5 mètres de haut appelée îlot de la Tortue.

Aperçu du village de Chinbi

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Depuis la restoration du gouvernement du comté de Lienchiang le 15 août 1953, le canton de Beigan a été subdivisé en 6 villages[16],[24],[28]:

  • Houwo[29] ou Hou'ao[24] (Howo) (后沃村, forme informelle de l'ancien nom 後澳 ou 后澳[24]), situé sur une péninsule qui doit être atteinte au travers d'un tunnel sous l'aéroport.
  • Qinbi (Chinbi[30] ou Cinbi[21]) (芹壁村; Foochow romanisé: Kṳ̀ng-biék-chŏng), célèbre pour son fantastique panorama sur l'îlot de la Tortue, l'île Daqiu et l'île Gaodeng. Qinbi est connu sous le nom de "ville méditerranéenne du détroit de Taïwan" (「馬祖地中海」)[30].
    Panorama du village de Qiaozi
  • Tangqi (Tanchi)[29] (塘岐村), village le plus densément peuplé de l'île.
  • Baisha (白沙村), près du port où se garent les bateaux de commerce.
  • Banli (坂里村, anciennement 堘村), où le tunnel de Beihai de Beigan se situe.
  • Qiaozi (Chiaozai) (橋仔村), situé sur la côte nord-est de Beigan.

Économie[modifier | modifier le code]

Avec le départ de la majorité des troupes militaires, la principale source de revenus provient dorénavant du tourisme, avec plusieurs hotels à Tangqi et de nombreuses chambres d'hôtes à Qinbi et à Qiaozi.

Lieux d'intérêt touristique[modifier | modifier le code]

Office touristique de Beigan

Transport[modifier | modifier le code]

Port de Beigan

Par avion[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Matsu Beigan est définie comme passerelle entre les îles Matsu et l'aéroport de Taipei Songshan et l'aéroport de Taichung sur l'île de Taïwan.

Port de Baisha

Par bateau[modifier | modifier le code]

Le canton est desservi par un port. Des bateaux effectuent régulièrement la liaison avec l'île de Nangan toutes les 10-15 minutes. Des ferries effectuent la liaison du port de Keelung jusqu'à Nangan, puis par transfert en ferry à Beigan.

Il existe depuis fin 2015 une liaison directe entre Beigan et la localité de Huangqi située dans le xian de Lianjiang, dans la province du Fujian en République Populaire de Chine[32].

Par la route[modifier | modifier le code]

Les routes sur Beigan sont desservies par taxi et bus. Des scooters ou des voitures peuvent être louées depuis plusieurs endroits[33].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (zh-Hant) « 馬祖島 (Iles Matsu) » (consulté le 19 octobre 2019)
  2. https://zh.wikisource.org/wiki/%E5%A4%A7%E7%9C%BE%E9%81%8B%E8%BC%B8%E5%B7%A5%E5%85%B7%E6%92%AD%E9%9F%B3%E8%AA%9E%E8%A8%80%E5%B9%B3%E7%AD%89%E4%BF%9D%E9%9A%9C%E6%B3%95
  3. (en) DeWitt Copp et Marshall Peck, The Odd Day, New York, William Morrow & Company., , 212 p. (lire en ligne), p. 78-79.
  4. (en) « Foreign Relations of the United States, 1955–1957, China, Volume II 158. National Intelligence Estimate », sur history.state.gov (consulté le 19 octobre 2019).
  5. https://archive.org/details/CENTRALINTELLIGENCEBULLETIN79T00975A0090003300015/page/n11
  6. (en) Prostar Sailing Directions 2004 Korea & China Enroute., ProStar Publications, Inc, , 191 p. (ISBN 978-1-57785-561-3, présentation en ligne).
  7. (zh-Hant) « 北竿 » (consulté le 19 octobre 2019).
  8. a b et c (zh-Hans) 辞海第六版 : Cihai (sixième édition), Shanghai, Shanghai Lexicographical Publishing House,‎ , p 1516 p. (ISBN 978-7-5326-2859-9).
  9. (en) Sailing directions to accompany seven charts of the coast of China, between Amoy bay, and the Yángtsz' kiáng, Canton, The Chinese Repository, , p. 412.
  10. http://legacy.lib.utexas.edu/maps/ams/china/txu-oclc-10552568-ng50-8.jpg
  11. a et b (zh + en) « 明代福州海防要地「竿塘山」之研究 (1368–1456年) / Research on the strategic coast defense position ‘Gan-Tang-Shan’ in Fu-Jhou in Ming Dynasty ».
  12. a b et c (zh-Hant) « 北 竿 鄉 志 - 第一章:北竿開發史 (Histoire de Beigan, chapitre 1: Annales anciennes de Beigan) »,‎ (consulté le 19 octobre 2019).
  13. (zh-Hant) « 王朝生鄉長 序 »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  14. (en + zh) « Beigan Township Administration, Matsu » (consulté le 19 octobre 2019)
  15. (zh-Hant) « 大事記(明清 »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  16. a b c d e et f (zh-Hant) « 大事記(民國十七年至四十九年)(Histoire de Beigan - Evènements importants : 1928-1960) »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  17. (zh-Hant) 臺灣歷史地圖 增訂版 (Cartes historiques de Taïwan, édition révisée et étendue), Taipei, Musée national de l'histoire de Taïwan,‎ , 200 p. (ISBN 978-986-05-5274-4), p 146
  18. a et b (zh-Hant) « 大事記(民國五十年至六十九年)(Histoire de Beigan: Evènements importants (1961-1980) »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  19. a b c et d (zh-Hant) « 大事記(民國八十年至九十一年)(Histoire de Beigan - Evènements importants (1991-2002) »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  20. (zh-Hant) 陳鵬雄, « 馬英九訪視北竿 關心芹壁民宿發展及北竿機場擴建案 », Matsu Daily,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  21. a et b (en) Ho Yi, « Hollywood to Matsu », Taipei Times, (consulté le 19 octobre 2019)
  22. a et b http://www.matsu-nsa.gov.tw/user/Article.aspx?a=28&l=2
  23. « Beigan - Matsu National Scenic Area », Matsu-nsa.gov.tw, (consulté le 23 avril 2014)
  24. a b c et d (zh-Hant) « 常用地名 (Lieux dont le nom est fréquemment utilisé) »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  25. (zh-Hant) « 壁山 » (consulté le 19 octobre 2019)
  26. https://www.land.moi.gov.tw/ngis/chhtml/main.asp?area=ZA02&type=byArea
  27. (zh-Hant) « 第一章:地理 (Chapitre 1: Géographie) »,‎ (consulté le 19 octobre 2019)
  28. (zh-Hant) « Beigan Township Administration, Matsu - 村里簡介 » (consulté le 20 octobre 2019)
  29. a et b (en) « Tanghoudao Beach » (consulté le 20 octobre 2019)
  30. a et b (en) « Qinbi Village » (consulté le 20 octobre 2019)
  31. http://www.matsu.gov.tw/en/page/Location1.php
  32. http://focustaiwan.tw/news/asoc/201512210005.aspx
  33. (en) Richard Saunders, « Off the Beaten Track:Beautiful Beigan », sur taipeitimes.com, (consulté le 20 octobre 2019)