Wolsztyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wolsztyn
Blason de Wolsztyn
Héraldique
Drapeau de Wolsztyn
Drapeau
L'église paroissiale de Wolsztyn.
L'église paroissiale de Wolsztyn.
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Grande-Pologne
District Wolsztyn
Commune Wolsztyn
Maire Wojciech Lis
Code postal 64-200, 64-201[1]
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 68
Immatriculation PWL
Démographie
Population 13 544 hab. (2014)
Densité 2 833 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 06′ 51″ nord, 16° 07′ 01″ est
Superficie 478 ha = 4,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Wolsztyn

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Wolsztyn
Liens
Site web http://www.wolsztyn.pl

Wolsztyn (prononciation polonaise: [ˈvɔlʂtɨn] ) (en allemand : Wollstein) est une ville de la voïvodie de Grande-Pologne et du powiat de Wolsztyn.

Elle est située à environ 63 kilomètres au sud-ouest de Poznań, capitale de la voïvodie de Grande-Pologne. Elle est le siège administratif de la gmina de Wolsztyn et du powiat de Wolsztyn.

Elle s'étend sur 4,78 km2 et comptait 13 544 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plan de la ville.

Située à l'ouest de la voïvodie de Grande-Pologne, à la limite de la voïvodie de Lubusz avec ses lacs et ses forêts, la ville de Wolsztyn se trouve aux bords de la Dojca, qui alimente deux lacs près de la ville. Sa superficie est de 4,78 km2.

La ville est localisée à environ 63 km au sud-ouest de Poznań, la capitale régionale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers documents parlant de cette région ne proviennent que du milieu du XIIe siècle, et aux environs des XIIIe et XIVe siècles remonte le début de la ville de Wolsztyn, fondée par les moines cisterciens de l'abbaye voisine d'Obra. Les débuts de Wolsztyn sont liés au commerce de la laine et à la production de tissu et de tissage de toile. Au fil des siècles, la ville est hantée par des catastrophes naturelles - incendies et épidémies - les plus dangereuses ayant éclaté dans les années 1469, 1630, 1710 et 1810. À la fin du XVIIIe siècle, Wolsztyn avait plus de quinze cents habitants. Parmi eux se trouvaient de nombreux commerçants, meuniers, brasseurs et cordonniers. La situation de la ville changea en 1793, après le deuxième partage de la Pologne, lorsque Wolsztyn entra dans les frontières du Royaume de Prusse. Cela signifiait pour la ville son détachement de la Pologne.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wolsztyn, de par sa mixité ethnique devint scène de la germanisation.

Au cours de l'insurrection de Grande-Pologne, les troupes polonaises prirent le contrôle de la ville le 5 janvier 1919.

Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale commença par l'invasion nazie de la Pologne amenant avec elle souffrance et perte d'indépendance et de liberté aussi bien pour les citoyens de Wolsztyn que pour le reste du pays. Dans la ville s'installèrent des camps de travail et de prisonniers de guerre. Le 26 janvier 1945, l'arrivée de l'Armée rouge mit fin à l'occupation allemande de Wolsztyn.

De 1975 à 1998, la ville faisait partie du territoire de la voïvodie de Zielona Góra. Depuis 1999, la ville fait partie du territoire de la voïvodie de Grande-Pologne.


Monuments[modifier | modifier le code]

  • l'église paroissiale de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie - le monument le plus important de la ville - du baroque tardif, fut construite pendant la seconde moitié du XVIIe siècle. La forme actuelle de l'église résulte de travaux de rénovation réalisés en 1925 (sacristie), 1987 (coupole).
  • l'église paroissiale de l'Ascension.
  • le monastère et l'abbaye cistercienne - fondés en 1231 par Sędziwój - le chantre de la cathédrale de Gniezno. Le premier temple survécut jusqu'au XVIe siècle. En 1596, Jakub Brzeźnicki, évêque auxiliaire de Poznań, consacra le nouveau monastère et l'église. La forme actuelle de l'église date du XVIIe siècle. Depuis 1920, l'Abbaye est occupée par les Oblats Missionnaires de Sainte Marie Immaculée.
  • le palais et le parc rue Drzymały - parc historique du lac de Wolsztyn dans le style anglais contenant des espèces rares d'arbres (Ginkgo biloba, chêne), ainsi qu'un palais néoclassique du début du XXe siècle. Actuellement, il abrite un restaurant et un hôtel.
  • le musée de Robert Koch, rue Robert Koch - ancien hôpital où travaillait Robert Koch, prix Nobel, actuellement devenu un musée.
  • le musée en Plein Air (Skansen) d'architecture folklorique, rue Bohaterów Bielnika 26 - présentant quelques constructions typiques de cette région, telles que des fermes rurales et leur décoration intérieure datant de 1706, une grange en rondins, une écurie, un puits, une cabane d'ouvrier agricole, un chalet en bois rond, l'étable avec une remise et un moulin à vent "Koźlak" datant de 1603.
  • le musée régional Marcin Rozek, rue 5 Stycznia 34 - le fameux sculpteur et peintre Marcin Rozek a vécu ici. Il est l'auteur, entre autres, du monument Boleslas Ier de Pologne à Gniezno et du Semeur de Luboń. Le musée présente des souvenirs de l'artiste et des objets historiques de Wolsztyn et de sa région. Le jardin contient plusieurs sculptures de l'artiste.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Autour de Wolsztyn, on peut trouver des sites touristiques attrayants:

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Démographie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Trois personnalités remarquables sont liées à l'histoire de Wolsztyn.

  • Józef Hoene-Wroński - philosophe et mathématicien éminent né en 1776 à Wolsztyn et mort à Neuilly-sur-Seine le 9 août 1853
  • Robert Koch - scientifique, médecin, le célèbre "chasseur de microbes". Entre 1872 et 1880, ce médecin fit ses premières découvertes à Wolsztyn, notamment celle de la détection du germe d'Anthrax, qui décimait le bétail. Plus tard, déjà connu dans le monde médical et scientifique, il découvrit le bacille de la tuberculose à Berlin.
  • Marcin Rożek - sculpteur et peintre de l'entre-deux guerres, professeur à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Poznan. Grand artiste dont la plupart des œuvres fut détruite par les nazis. Il fut martyrisé à Auschwitz en 1944.

Le dépôt de locomotives à vapeur (Parowozownia)[modifier | modifier le code]

Une locomotive à vapeur.

Le dépôt de locomotives à vapeur (Parowozownia) Wolsztyn est le seul établissement en Europe, où les locomotives fonctionnent encore régulièrement. Il y a environ 30 unités de ces véhicules, y compris les locomotives Ok1 et Ok22 et d'anciens wagons. L'objet d'exposition le plus précieux est la locomotive Pm36 de 1937, produite a l'usine de Chrzanów, qui peut atteindre jusqu'à 130 km/h. Les locomotives circulent quotidiennement vers Poznań, parfois avec des wagons entièrement d'époque. Le dépôt de locomotives est ouvert à la visite toute l’année. Chaque année, entre fin avril et début mai, a lieu la "Parade de Locomotives", regardée par plus de 20000 touristes.

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Les différentes routes qui passent dans la ville.

La ville est traversée par la route nationale polonaise 32 (qui relie Stęszew à Gubin (frontière allemande)) et par les routes voïvodales 305 (qui relie Wroniniec à Bolewice) et 315 (qui relie Wolsztyn à Nowa Sól).

Jumelages[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :