Willibald Freiherr von Langermann und Erlencamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willibald Freiherr von Langermann und Erlencamp
Willibald Freiherr von Langermann und Erlencamp en 1942
Willibald Freiherr von Langermann und Erlencamp en 1942

Naissance
Karlsruhe, Bade-Wurtemberg
Décès (à 52 ans)
Storoshewoje
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1921-1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Panzertruppe
Années de service 1910-1942
Commandement 29e division d'infanterie
4e Panzerdivision
24e corps d'armée
XXIV. Panzerkorps
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne
Croix allemande

Willibald Karl Moritz Robert Rudolf Freiherr von Langermann und Erlencamp[Notes 1] ( à Karlsruhe - à Storoshewoje) est un General der Panzertruppe allemand qui a servi au sein de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne. La croix de chevalier de la croix de fer et son grade supérieur, les feuilles de chêne, sont attribuées pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il rejoint le 5e régiment de dragon de l'Armée impériale allemande en 1910. Pendant la Première Guerre mondiale, il atteint le grade de Hauptmann. Il est ensuite conservé dans le Reichswehr où il sert comme officier du personnel et est nommé commandant du 4e régiment de cavalerie en 1935. Il est promu Oberst en 1936 et en 1938 il est nommé inspecteur des transports par chevaux et automobile.

Le 1er mars 1940, il est promu Generalmajor et le , il est commandant de la 29e division d'infanterie. Pour avoir traversé avec succès le canal de la Marne au Rhin et avoir poussé son avance jusqu'à la frontière suisse, il reçoit la croix de chevalier de la croix de fer le .

En septembre 1940, il reçoit le commandement de la 4e division blindée qu'il conduit pendant les premières étapes de l'opération Barbarossa. En janvier 1942, il est promu Generalleutnant et le commandant-général du XXIV. Panzerkorps et il dirige l'avance allemande sur Voronej. Le , il reçoit les feuilles de chêne à sa croix de chevalier. Le , il est promu General der Panzertruppe. Durant l'offensive de l'été 1942, il dirige son corps d'armée le long du fleuve Don en Russie. Il décède lors d'une visite sur le front le .

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Note
  1. Freiherr est un titre de noblesse, pouvant se traduire comme Baron, et non une partie d'un nom de famille. La forme féminine est Freifrau et Freiin.
Citations
Source

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Walther-Peer Fellgiebel, Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes, 1939-1945 : die Inhaber der höchsten Auszeichnung des Zweiten Weltkrieges aller Wehrmachtteile, Friedberg/H, Podzun-Pallas, , 512 p. (ISBN 978-3-790-90284-6, OCLC 165216920).
  • (de) Veit Scherzer, Die Ritterkreuzträger: die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchivs, Ranis/Jena, Scherzers Militaire-Verlag, (ISBN 9783938845172 et 3938845171).

Liens externes[modifier | modifier le code]