William Camus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camus.
William Camus
Nom de naissance Ka-Be-Mub-Be
Naissance
Yukon (Canada)
Auteur
Langue d’écriture iroquois, français
Genres

Œuvres principales

Cheyenne 6112 (avec Christian Grenier, 1974)
Série Pete Breakfast
Légendes de la Vieille-Amérique (1979)

William Camus, de son nom de naissance iroquois Ka-Be-Mub-Be (né en 1923), est un spécialiste des Indiens d'Amérique auteur de livres pour la jeunesse relevant de la science-fiction, du roman historique ou encore du roman policier. Il a également recueilli et traduit des recueils de contes amérindiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Camus naît en 1923 dans le Yukon, d'une mère française et d'un père iroquois. Son père tient un commerce de peaux. Il est élevé dans la tribu de son père pendant ses onze premières années, puis sa mère l'emmène dans une pension française pour en faire un « civilisé »[1],[2]. Par la suite, William Camus voyage autour du monde. Il s'attache à la cause des Amérindiens et en devient spécialiste. Il devient ensuite écrivain et publie plusieurs ouvrages pour la jeunesse. Certains sont des recueils de contes ou des histoires fantastiques, d'autres relèvent de la science-fiction[3]. Pour le recueil Légendes de la Vieille-Amérique, paru chez Bordas en 1979, William Camus recueille des contes auprès de nombreuses tribus au Canada et aux États-Unis et en assure lui-même la traduction française[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Diptyque Cheyenne 6112 (avec Christian Grenier)[modifier | modifier le code]

Diptyque Péril (avec Jacky Soulier)[modifier | modifier le code]

Série Pete Breakfast[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Le Faiseur-de-Pluie : les aventures de Pete Breakfast
  • 1974 : L'Or des fous : Pete Breakfast dans le grand Nord, Paris, éditions G.P.
  • 1974 : Outi-Tanka jeune bison : Pete Breakfast chez les Iroquois, Paris, éditions G.P.
  • 1975 : Ce sacré Far-West : Pete Breakfast cherche du boulot, Paris, éditions G.P.
  • 1977 : Les Bleus et les gris : les aventures de Pete Breakfast, Paris, éditions G.P.

Romans autonomes[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Comment s'accommoder des femmes, Paris, Presses de la cité
  • 1974 : Vers les terres de Grand-Mère, Paris, éditions G.P., collection « Super 1000 »
  • 1975 : La grogne de l'empereur, Paris, éditions G.P., collection « Super 1000 »
  • 1976 : Les Aubes rouges, Paris, éditions G.P., collection « Spirale »
  • 1975 : Opération clik-clak (jeunesse)
  • 1976 : Les Deux mondes, Duculot, collection « Travelling » (jeunesse)
  • 1976 : Les Éléphants d'Hannibal, Paris, éditions G.P., collection « Super 1000 » (jeunesse)
  • 1976 : Les Ferrailleurs, Duculot (jeunesse)
  • 1976 : Pour quelques pages de plus, éditions de l'Amitié (policier)
  • 1977 : Un bonheur électronique (jeunesse, science-fiction)
  • 1977 : Le Poulet, Paris, éditions G.P.
  • 1978, avec Pierre Pelot et Jean Coue : Le Canard à trois pattes (roman policier pour adultes)
  • 1978 : Un os au bout de l'autoroute, Paris, éditions G.P., collection « Grand angle »
  • 1978 : Une drôle de planète (jeunesse, science-fiction)
  • 1980 : La Grande Peur, Bordas, collection « Aux quatre coins du temps » (jeunesse, roman historique sur les Amérindiens)
  • 1980 : Une idée saugrenue, Magnard (jeunesse)
  • 1981 : Robots - Historique de la robotique mobile du XXI au XXV siècle (jeunesse, science-fiction)
  • 1983 : Extra terrestres - Mondes et créatures fantastiques de la Galaxie d'Andromède (jeunesse, science-fiction)

Recueils de contes[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Les Oiseaux de feu et autres contes peaux-rouges, contes recueillis et traduits par William Camus, Paris, Gallimard (jeunesse)
  • 1979 : Légendes de la Vieille-Amérique, Bordas, rééd. Pocket junior (jeunesse)
  • 1980 : Légendes peaux-rouges, Magnard, collection « Fantasia » (jeunesse)
  • 1996 : Mille ans de contes : Indiens d'Amérique du Nord, textes rassemblés et réd. par Ka-Be-Mub-Be-William Camus, Toulouse, Milan, collection « Mille ans de contes » (jeunesse)

Essais et ouvrages pédagogiques[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Mes ancêtres les Peaux-Rouges, La Farandole
  • 1974 : Vers les terres de Grand-Mère, Paris, éditions G.P. Réédité sous le titre Peaux-Rouges : une marche pour la liberté, La Farandole, 1981 (jeunesse)
  • 1994 : Mémoires d'un sauvage, Paris, Syros (autobiographie, jeunesse)
  • 1996 : La vie d'un brave, Paris, Fleurus ; Montréal, École active (jeunesse)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1976 : L'Incroyable Aventure de Timothy le fantôme, Paris, éditions G.P., collection Rouge et Bleu (jeunesse)
  • 1985 : La Dictature du robot, dans la revue Je bouquine n°17 (jeunesse)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de William Camus sur BDFI (Base de Données Francophone de l'Imaginaire). Page consultée le 27 mai 2018.
  2. William Camus, Mémoires d'un sauvage.
  3. Notice de William Camus sur le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France. Page consultée le 27 mai 2018.
  4. William Camus, Légendes de la Vieille-Amérique, Pari, réédition Pocket Junior coll. « Mythologies », 1996, « Introduction », p. 6.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurizio Gatti, Être écrivain amérindien au Québec. Indianité et création littéraire, HMH, Cahiers du Québec, collection « Littérature », 2006.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]