William Bradley (artiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Bradley
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
La MesaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
William Henry BradleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Mouvement
Site web

William Henry Bradley (dit Will H. Bradley) est un affichiste, graphiste et typographe américain, né à Boston, dans le Massachusetts le , et mort le , à La Mesa en Californie. Il était surnommé le « doyen du graphisme américain ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche pour la Pope Manufacturing Co., fabricant de bicyclettes, par Bradley (1895).

William Henry Bradley fait son premier dessin à onze ans. Il débute comme coursier dans un journal du Michigan, se forme à la gravure et devient typographe à Chicago[1]. Vers 1890, il se met à son compte et achète une presse[2].

1894 : la maturité[modifier | modifier le code]

C'est véritablement en 1894, alors qu'il reçoit de nombreuses commandes, que son style arrive à maturité[3]. De 1894 à 1896 il réalise 18 couvertures pour le premier magazine américain dédié à l'affiche et au graphisme The Inland Printer[1],[4], et 7 affiches pour le Chap-Book[5]. C'est aussi l'époque où il réalise sa police d'écriture éponyme : Bradley[6].

Ses illustrations et sa typographie paraissent dans plusieurs magazine renommés et lui permettent de réaliser des affiches comme celles de The Chap-Book, un journal littéraire basé à Chicago, dont il est un temps le directeur artistique, ou une affiche pour Victor Bicycles, conservée au Victoria and Albert Museum à Londres. On note aussi ses collaborations à des revues fin de siècle, comme Les Maîtres de l'affiche et The Poster.

Bradley a été influencé par les lignes sinueuses d'Aubrey Beardsley et les aplats de Jules Chéret.

Le Chap-Book style[modifier | modifier le code]

William Bradley, Affiche du Chap-Book, 1895

Sa participation au Chap-Book donne naissance à un nouveau style : le Chap-Book style[7],[8]. L'émergence de ce style vient de ce que Bradley avait découvert à bibliothèque de Boston une collection de livres imprimés à l'époque de la Nouvelle-Angleterre[1]. Il décide de renouer avec la simplicité de ces livres. Cela se caractérise par l'utilisation de la police Caslon Old Face, de la gravure sur bois, de larges interlettrages et une grande sobriété d'ornementation[7],[8]. On considère généralement le Chap-Book style comme la première manifestation d'Art nouveau aux États-Unis[1].

Les échecs[modifier | modifier le code]

En 1895, il fonde sa propre maison d'édition (Wayside Press) et en 1896 il publie son propre magazine[1], Bradley : His Book où il écrit des récits qu'il illustre[2]. mais ces deux initiatives sont un échec[5].

À partir de 1900[modifier | modifier le code]

Au début des années 1900, il devient consultant pour l'ATF et réalise des compositions graphiques pour ses revues[1]. Il est l'auteur de la marque graphique de The Studio, dans les années 1900-1910. En 1907 il devient le directeur artistique du Collier's puis il est responsable de l'illustration dans divers magazines tels Good Housekeeping, Century et Metropolitan entre 1910 et 1915[2].

Durant les années 1915-1930, il travaille pour la division cinématographique de l'industriel William Randolph Hearst.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Jury, Graphic Design Before Graphic Designers: The printer as designer and craftman 1700-1914, Thames & Hudson, 2012, p. 215 et suiv. (ISBN 978-0500516461).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Alan Livingston et Isabella Livingston, Dictionnaire du graphisme, Singapour, Thames & Hudson, , 209 p. (ISBN 2-87811-143-5), p. 28
  2. a b et c Robert L. Delevoy, Le Symbolisme, Suisse, Skira, (ISBN 2-605-00083-4), p. 194-195
  3. Richard Hollis (trad. de l'anglais par Christine Monnatte), Le Graphisme au XXe siècle, Slovénie, Thames & Hudson, , 224 p. (ISBN 978-2-87811-115-6 et 2-87811-115-X), p. 15-16
  4. (en) Patricia Frantz Kery, « The Inland Printer », American Heritage,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Alain Weill, L'affiche dans le monde, Barcelone, Somogy, , 381 p. (ISBN 2-7242-2199-0), p. 76-77
  6. « Bradley in use », sur Fonts in Use (consulté le 5 février 2020)
  7. a et b Alan Livingston et Isabella Livingston, Dictionnaire du graphisme, Singapour, Thames & Hudson, , 209 p. (ISBN 2-87811-143-5), p. 37
  8. a et b Alain Weill, Le Design graphique : ABCDEF..., France, Gallimard, , 159 p. (ISBN 2-07-076747-7), p. 36-37

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :