Wild Bill Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore.
Wild Bill Moore
Wild Bill Moore.jpg
Wild Bill Moore à Londres en 1981
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom officiel
William M. MooreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Labels
Genres artistiques

Wild Bill Moore, de son vrai nom William M. Moore, né le à Houston (Texas, États-Unis), mort le à Los Angeles (Californie, États-Unis), est un saxophoniste de jazz et de rhythm and blues américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Houston, William grandit à Détroit, où il apprend la boxe et le saxophone[1]. Influencé par Chu Berry et Illinois Jacquet, il enregistre ses premiers disques avec Christine Chatman[2] (l'épouse de memphis Slim[1]). Il a aussi joué avec Red Allen, Ben Webster, Lionel Hampton, Helen Humes, Slim Gaillard, Paul Williams et Louis Armstrong.

En 1947, il enregistre sur le label Savoy « We're Gonna Rock, We're Gonna Roll », l'un des premiers rocks de l'histoire[1]. Suivront notamment Rock And Roll pour Modern en 1949[3] et Rock Bottom pour King en 1950.

En 1960, il réalise deux albums de jazz pour le label Jazzland. Plus tard, il fait surtout du studio à Détroit et enregistre aussi avec Junior Mance, Big Joe Turner, Houston Person ou The Funk Brothers.

Il est également connu pour avoir largement contribué au mythique album What's Going On de Marvin Gaye en 1971, notamment sur la chanson Mercy Mercy Me (The Ecology).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums

  • Swingin' For Pappy (Savoy ,1948)
  • Wild's Bill Beat (Jazzland, 1960)
  • Bottom groove (Jazzland, 1961)
  • The Complete Recordings, Vol. 1: 1945-1948 (Blue Moon, 2004)
  • The Complete Recordings, Vol. 2: 1948-1955 (Blue Moon, 2004)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Larry Birnbaum, Before Elvis : The Prehistory of Rock 'n' Roll, Scarecrow Press Inc., , 474 p. (ISBN 978-0810886285, lire en ligne), p. 256
  2. (en) « Christine Chatman And Her Orchestra* - Hurry, Hurry / Naptown Boogie », sur Discogs (consulté le 12 octobre 2018)
  3. (en) « Wild Bill Moore - Rock And Roll / Bright Light Blues », sur 45worlds.com/78 RPM (consulté le 12 octobre 2018)