Wiko Cink Peax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wiko Cink Peax
Fabricant Wiko
Année
Fonctions
Écran Tactile capacitif, 540 x 960 pixels, qHD, LCD IPS, 4,5"
Appareil photo 8 mégapixels, autofocus, flash LED, vidéo 720p, OmniBSI+
2d appareil photo 1,3 mégapixel (Webcam)
Fonctions multimédia Lecteur MP3, accès à internet
Caractéristiques
SoC Mediatek MT6577
Processeur ARM Cortex-A9 dual-core à 1 GHz (ARM v7)
Processeur graphique PowerVR SGX 531
Mémoire interne 1 Go de RAM
Espace de stockage 4 Go de mémoire flash
Carte mémoire MicroSD jusqu'à 32 Go
Système d'exploitation Android 4.0.4 (Ice Cream Sandwich)
Mise à jour vers Jelly Bean accessible sur le site de Wiko France.
Connectivité Prise casque jack 3,5 mm, port micro USB 2.0, WiFi 802.11 b/g/n, Bluetooth 4.0, radio FM
Réseaux 3.75G HSUPA, 3.5G HSDPA, 3G UMTS, 2.75G EDGE, 2.5G GPRS, 2G GSM
Capteurs accéléromètre, boussole, proximité, luminosité, A-GPS
Batterie 1800 mAh amovible
Mesures
Dimensions 133,2 x 69,7 x 8,9 mm
Masse 124 g
Débit d'absorption spécifique 0,941[1] W/kg
Chronologie des versions

Le Wiko Cink Peax est un smartphone Android multi-touch et dual-sim de 4,5 pouces. Un Wiko Cink Peax 2 est arrivé sur le marché fin août 2013[2], reprenant les caractéristiques techniques du Cink Five tout en restant dans un format de 4,5"[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Wiko Cink Peax est un smartphone conçu par l'entreprise coréenne Enspert et fabriqué par l'entreprise chinoise Tinno (l’entreprise française Wiko n'est en réalité qu'un revendeur), dont la commercialisation a commencé en janvier 2013.

Des téléphones similaires sont commercialisés dans d'autres pays : MyPhone A888 Duo (Philippines), Qmobile A9 (Pakistan), Intex Aqua Wonder (Inde), Fly IQ443 Trend (Russie), Mobistel Cynus T2 (Allemagne).

Prix[modifier | modifier le code]

Une des particularités de ce smartphone est son prix « agressif »[4],[5] ce qui a contribué à placer le Cink Peak à la 7e place des modèles de smartphones les plus vendus en France en 2013[6] ou des « très bons téléphones 2013 »[7].

Il a été bien reçu par la presse spécialisée qui voit en lui un pied de nez à la crise par son rapport performance/prix[8]. Cependant, certains lui reprochent ses bugs et le manque de contrôle qualité de ses composants fabriqués en Chine[9].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Logiciel[modifier | modifier le code]

Le Wiko Cink Peax est vendu sous système d'exploitation mobile Android dans sa version 4.0.4 Ice Cream Sandwich basique sans surcouche, agrémentée de quelques options.

Matériel[modifier | modifier le code]

Le Wiko Cink Peax est disponible en blanc, noir et, depuis avril 2013, également en bleu. Fourni avec une batterie de 1 800 mAh, son autonomie annoncée est de 228 h en veille, 15,5 h en 2G et 11 h en 3G[réf. souhaitée].

Il intègre un processeur dual-core cadencé à 1 GHz, et 1 Go de RAM. Son écran mesure 4,5 pouces en diagonale, avec une définition moyenne de 540 x 960 pixels (définition qHD correspond à un quart de la HD) et une densité de pixels de 245 ppi. L'écran n'a pas de traitement anti-rayures. Il dispose cependant de la technologie IPS lui conférant un bon angle de vision[4].

Le Cink Peax dispose d'un caméra arrière de 8 mégapixels dont le capteur possède la technologie OmniBSI[10]. Ce procédé signifiant Back Side Illumination, consiste à placer la diode au plus près des lentilles permettant une meilleure captation de la lumière et offrant de meilleurs détails. Celui-ci peut également prendre des vidéos dans une définition de 1280 x 720 pixels (720p). Le smartphone dispose enfin d'une caméra en façade de 1,3 mégapixels, plutôt réservée aux visioconférences.

La presse spécialisée lui reproche cependant un GPS de réactivité parfois inégale[4],[5], et un débit d'absorption spécifique élevé[4] bien que restant dans les normes[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wiko Cink Peax », sur wikomobile.com
  2. « Le Wiko Cink Peax 2 est en vente, exit le premier Peax », sur lesnumeriques.com
  3. « Un Wiko Cink Peax 2 quadricœur en précommande sur Amazon », sur frandroid.com
  4. a, b, c et d « Test complet du Cink Peax », sur lesnumeriques.com, (consulté le 28 février 2014)
  5. a et b « Test Cink Peak », sur clubic.com, ( avril 2013 (consulté le 28 février 2014)
  6. « Smartphones : les plus vendus en 2013 », sur leparisien.fr,
  7. « Les 10 meilleurs smartphone 2013 », sur les10meilleurs.fr, (consulté le 28 février 2014)
  8. « Wiko Cink Peax, un 4,5 pouces sous Android 4.0 à 169 € », sur lesnumeriques.com
  9. « Test Wiko Cink Peax », sur Lesmobiles.com
  10. (en) « Présentation de la technologie OmniBSI », sur ovt.com (consulté le 28 février 2014)
  11. « Directive 2004/40/CE du parlement européen et du conseil du 29 avril 2004 » [PDF], sur eur-lex.europa.eu, (consulté le 28 février 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]