Boussole électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aujourd'hui, il existe plusieurs types de techniques pour les compas électroniques : fluxgate, magnéto-résistif, magnéto-inductif, etc.

Fluxgate[modifier | modifier le code]

Le type le plus commun pour les systèmes de navigation est le fluxgate. Le fluxgate consiste en un jeu de bobines enroulées autour d'une barre ferromagnétique. Associé à un circuit d'excitation ce détecteur est capable de mesurer des champs magnétiques inférieurs à 1 milligauss. Le fluxgate permet d'avoir une mesure du champ magnétique terrestre pour un faible coût mais il a tendance à être volumineux, quelque peu fragile et a un temps de réponse relativement long. Ce temps de réponse peut être de 2 à 3 secondes ce qui n'est pas admissible sur des systèmes de déplacement rapide.

Magnéto-résistif[modifier | modifier le code]

Un autre type est le capteur magnéto-résistif (MR). Ce détecteur est composé de fines couches de permalloy dont la résistance électrique varie avec une variation du champ magnétique appliqué. Ce capteur qui n'est sensible que suivant un axe peut être placé dans un circuit intégré. Les derniers progrès sur ces détecteurs ont permis d'obtenir des sensibilités inférieures à 0,1 milligauss avec un temps de réponse inférieur à la microseconde, le tout dans un circuit CMS donc de taille très réduite. Ces composants peuvent ainsi faire jusqu'à 1000 mesures par seconde dans des véhicules en mouvement.

Magnéto-inductif[modifier | modifier le code]

Différents types de mesure[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs types de boussoles utilisées pour les systèmes de navigation. Il existe entre autres la boussole donnant les points cardinaux et les quatre points intercardinaux et la boussole donnant une mesure au degré près.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]