Wikipédia:RAW/2012-01-01

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Cette image provient de la Deutsche Fotothek, banque d'images qui se targue de publier plus de 2 millions d'images. Elle en a remis environ 250 000 à Commons ([PDF] [1]).
  • J'ai récemment découvert l'existence du Göttinger Digitalisierungszentrum, site qui propose plusieurs revues scientifiques allemandes en accès libre, ainsi que l'Enzyklopädie der mathematischen Wissenschaften, « Encyclopédie des sciences mathématiques incluant leurs applications », qui comprend plus de 20 000 pages.
  • Certains domaines de Google sont maintenant accessibles sous protocole HTTPS. Par exemple, .com, .de et .fr le sont (il faut parfois modifier l'adresse web à la main), alors que les domaines .ca et .it ne le sont pas (ils sont automatiquement remis en HTTP). [2]
  • Le Wiktionary en indonésien a atteint les 100 000 entrées. Celui en malgache a dépassé les 950 000.
  • Dans la Wikipédia en anglais, environ 360 articles « ordinaires » ont reçu le label featured article en 2011. Présentant un biais systématique qui favorise le monde anglo-saxon, ces articles portent le plus couramment sur les hommes politiques, les navires, les séries télévisées et les chansons. Elle a aussi labellisé des images, des listes, des fichiers audio, des thèmes (équivalent de nos thèmes de qualité) et des portails. [3]
  • Entamée voici deux mois, la campagne de levée de fonds de la WMF est terminée. Elle a amassé 20 millions US$, montant reçu d'un million de donateurs. [4]

Sue Gardner en entrevue[modifier le code]

Sue Gardner, la directrice générale de la WMF, s'est prêtée à une entrevue pour The Signpost. Je traduis les informations qui me semblent les plus importantes. [5]

  • « Il est plus facile pour la WMF d'aider lorsque le problème est d'ordre technique ou lié à un outil. Mais, lorsque le problème est d'ordre éditorial ou culturel, il nous est plus difficile d'agir[trad 1]. »
De 2004 à 2009 dans la Wikipédia en anglais, évolution du nombre de contributeurs actifs (en bleu) et de la rétention des nouveaux contributeurs après un an (rouge).
  • « Alors si nous disons que devenir contributeur est facile [...] c'est un peu du délire. Et c'est pour cette raison précise que les gens ont besoin d'instructions et de vidéos faciles à comprendre[trad 2]. »
  • « Si vous analysez les pages de discussion des nouveaux contributeurs, c'est plutôt déprimant : elles contiennent souvent un flot ininterrompu de mises en garde et de critiques négatives. Les contributeurs vétérans insèrent les mises en garde dans le but d'améliorer Wikipédia. Même si leurs intentions sont louables [...] nous savons que cela décourage les nouveaux. Ils ont le sentiment qu'ils font des erreurs, qu'ils ont des ennuis, que la communauté ne veut pas de leur aide. Alors, ils quittent, et qui pourrait les blâmer ? Nous pouvons atténuer un peu cette conséquence en adoucissant la teneur des messages de mises en garde : [nous pouvons] les rendre plus simples et plus amicaux. Nous pouvons aussi y ajouter un éloge et un remerciement. En effet, lorsque la WMF sonde les contributeurs en place, ils nous disent que l'une des choses qu'ils aiment le plus de Wikipédia c'est quand quelqu'un qu'ils respectent leur dit qu'ils font du bon travail[trad 3]. »
  • « [à l'époque des affaires Siegenthaler et Essjay], Jimmy s'adressa à la Wikimedia et déclara : "qualité… nous devons faire mieux", [et par un jeu de mauvaises communications] apparut une panique morale à propos de la qualité… ce qu'avait déclaré Jimmy donna à beaucoup de gens la licence morale de devenir des salauds... Les contributeurs s'imaginent que Wikipédia est un jeu vidéo et que leur tâche est de détruire les vandales[trad 4]. »
  • « [De la Wikipédia en anglais] Je ne dirais pas qu'elle est comme un « bunker ». C'est seulement un système optimisé pour combattre les mauvaises contributions, tout en n'étant pas suffisamment préoccupé du bien-être des nouveaux contributeurs qui tentent, de bonne foi, d'aider les projets[trad 5]. »
  • « Les projets de la Wikimedia sont un triomphe de l'ingéniosité[NdT 1] humaine, et ils sont construits sur la croyance que les gens sont en général bien intentionnés et veulent aider. Nous devons nous en souvenir et agir en conséquence[trad 6]. »

Un contributeur a ajouté un commentaire après l'entrevue :

« Selon mon expérience (dans le cadre du WikiProject Gastropods), j'ai découvert que, en parcourant les listes de NewArtBot pour découvrir les nouveaux contributeurs, puis en leur adressant un mot de bienvenue personnel, en les invitant à se joindre au projet, et (en supposant qu'ils ont un intérêt certain) en les parrainant avec attention et enthousiasme, c'est le meilleur moyen de retenir les bons contributeurs parmi les nouveaux et d'en faire des contributeurs à long terme. Cela demande assurément beaucoup de travail, et consomme beaucoup de temps. Parfois, ça m'empêche de travailler autant que je le souhaite sur d'autres aspects de Wikipédia, mais quand on regarde à long terme, c'est définitivement très payant[trad 7]. »

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

We Can Do It, poster créé pour le compte de la société Westinghouse Electric pendant la Seconde Guerre mondiale. « Rosie the Riveter est une icône populaire de la culture américaine, symbolisant les six millions de femmes qui travaillèrent dans l'industrie de l'armement et qui produisirent le matériel de guerre durant la Seconde Guerre mondiale, alors que les hommes étaient partis au front. »
Ce qui suit parle essentiellement de technique.
  • Wikilove est présentement adopté par 13 Wikipédias linguistiques ainsi que par Commons. L’Article Feedback est utilisé dans la Wikipédia en anglais et dans sept autres projets de la Wikimedia. Le tableau de bord des nouveaux contributeurs (new-editor feedback dashboard) est activé dans les Wikipédias en anglais et néerlandais. [6]
2012 verra-t-il la domination des mobiles en termes de consultations ?
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est
Notes du traducteur
  1. Le mot anglais « achievement » se traduit plutôt par « réussite », « accomplissement », « réalisation », « exploit », mais aucun ne me semble respecter l'intention du texte original.
Citations originales
  1. (en) « it's easiest for the Foundation to help when there's a technical or tools aspect to the problem. But when the issue is purely editorial or cultural, it’s harder for us to play a role. »
  2. (en) « So if we say that becoming an editor should be easy, really, that's a little delusional. And it’s exactly why people need easy instructional text and videos. »
  3. (en) « If you look at new editors’ talk pages, they can be pretty depressing – they’re often an uninterrupted stream of warnings and criticisms. Experienced editors put those warnings there because they want to make Wikipedia better: their intent is good. But the overall effect, we know, is that the new editors get discouraged. They feel like they’re making mistakes, that they’re getting in trouble, people don’t want their help. And so they leave, and who can blame them? We can mitigate some of that by toning down the intimidation factor of the warnings: making them simpler and friendlier. We can also help by adding some praise and thanks into the mix. When the Foundation surveys current editors, they tell us one of the things they enjoy most about editing Wikipedia is when someone they respect tells them they’re doing a good job. »
  4. (en) « [Around the time of the Siegenthaler and Essjay controversies] Jimmy went to Wikimedia and said "quality … we need to do better", [and through the distortions of the ripple-effect in the projects] there was this moral panic created around quality … what Jimmy said gave a whole lot of people the license to be jerks. ... Folks are playing Wikipedia like it's a video game and their job is to kill vandals »
  5. (en) « I wouldn’t characterize it as bunker mentality at all. It’s just a system that’s currently optimized for combating bad edits, while being insufficiently concerned with the well-being of new editors who are, in good faith, trying to help the projects. »
  6. (en) « The Wikimedia projects are a triumph of human achievement, and they’re built on a belief that human beings are generally well-intentioned and want to help. We need to remember that and to behave consistently with it. »
  7. (en) « n my experience I have found that (within WikiProject Gastropods), identifying new contributors using NewArtBot listings, then welcoming them personally, inviting them to join the project, and then (assuming they express some interest) mentoring them carefully and enthusiastically, has been the best way to retain good new people and turn them into long-term editors. It certainly is a lot of work, and takes up a lot of time. Sometimes it prevents me from working as much as I would like on other aspects of Wikipedia, but when you take the long-term view, it is definitely extremely worthwhile. I would suggest that encouraging and even organizing this kind of activity from the most active projects may be one good solution to help reverse the curve on editor loss. »
Notes
Références