Wikipédia:RAW/2012-01-15

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Vue sur la barrière États-Unis-Mexique près du point de passage San Diego-Tijuana. Du côté mexicain, à la droite, la région est densément peuplée. Le long trait noir quasi rectiligne au milieu, qui montre l'emplacement physique de la barrière, se perd à l'horizon vers l'est.
  • Selon un article d'Ars Technica publié le 20 janvier, « Internet a gagné : SOPA et PIPA en veilleuse ». [2]
  • Un article en anglais donne sept raisons pour lesquelles il est bien de faire participer des étudiants à la rédaction de Wikipédia : (1) façon proactive d'apprendre, (2) les historiques permettent de mesurer la progression des étudiants, (3) les étudiants peuvent contribuer à des rythmes différents, (4) promotion du travail d'équipe et du consensus, (5) est d'utilité publique, (6) favorise la pensée critique [...] et (7) favorise la motivation [d'apprendre]. [3]
  • Un juge indien a mentionné que l'« Inde pourrait être tentée de bloquer certains sites web qui diffusent des contenus obscènes ou offensants[trad 1]. » Le journaliste rapporte que ce pays est notamment l'un des premiers à avoir banni Les Versets sataniques de Salman Rushdie. Si l'Inde met en vigueur une telle pratique, cela touchera très probablement Facebook, Google et Yahoo!, tout comme Wikipédia. L'Inde pourrait aussi mettre en place l'équivalent du Grand Firewall de Chine. [4]
  • Selon Banaticus, un contributeur de la Wikipédia en anglais, la National Archives and Records Administration va remettre l'ensemble des National Archives des États-Unis à Commons (pour plus de détails, voir [5]). Il indique que premier.gov.ru et government.ru (des sites du gouvernement russe) diffusent maintenant tout leur contenu selon les termes de la CC-BY, ce qui les rend éligibles à Commons. Il croit qu'il sera plus facile de documenter l'histoire de ces deux pays. Par la suite, Banaticus donne en exemple un cas où une personne voit une photo d'elle apparaître sur Commons sans son consentement explicite. Est-ce que Commons devrait, sur simple plainte, supprimer cette photo ? Jastrow (d · c) a fait en septembre 2010 une analyse de la situation et Commons a mis en place une politique à ce sujet. Banaticus mentionne ensuite un test de navigation par onglets qui a été mené dans Wiktionary en anglais. Allez à wikt:test et la page devrait vous sembler habituelle (un sommaire suivi des sections et des catégories). Allez maintenant à Special:Preferences#mw-prefsection-gadgets, cochez « Enable Tabbed Languages. » et cliquez sur « Save ». Rechargez la page « test » et voyez les onglets apparaître à la gauche. <commentaire>Il est peu probable que ce service soit activé dans les Wikipédias (imaginez une page qui comprendrait au-delà de 100 interwikis).</commentaire> Banaticus complète son article en mentionnant que deux wikimédiens australiens iront couvrir les Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres grâce à la collaboration de Wikinews, Wikipédia, Commons et Wikimedia Australia.

[6]

  • Toutes Wikipédias confondues, il y a au-delà de 20 millions d'articles dans 282 langues. Commons propose maintenant plus de 12 millions de fichiers multimédias. [7]
  • La Wikipédia en anglais accueille maintenant un groupe de travail, Translators Without Borders (« Traducteurs sans frontières »), qui se propose de traduire les articles médicaux en différentes langues. En effet, les articles en anglais sont vus en moyenne de 150 à 200 millions de fois par mois et sont lus tant par le grand public que par du personnel médical. [8]
  • Néologisme : « Wikiphoto hunt » (« safari wikiphotos » ?) [9]

Anglo-saxo-centrisme (?!)[modifier le code]

Emblème de l'empire du Brésil au format SVG.

Lecen, qui s'intéresse surtout à la culture du Brésil et du Portugal, discute du biais systématique qui favorise le monde anglo-saxon dans les featured articles (FA, équivalents de nos AdQ). [10] Il mentionne que le latin a été la lingua franca voici longtemps et que c'est l'anglais qui le remplace aujourd'hui. Pour cette raison, il affirme qu'il est mieux de rédiger un article en anglais, lequel sera facilement traduit dans une autre langue puisque beaucoup de personnes ont comme langue seconde l'anglais. Il donne l'exemple de Pedro II of Brazil qui a été traduit en français, en espagnol, en italien et en roumain après être devenu FA. Pour lui, la « diffusion du savoir entre les langues est l'une des caractéristiques les plus admirables et les plus fantastiques de la Wikipédia[trad 2]. »

Il est chagriné que, malgré la montée en puissance du Brésil depuis plusieurs années, il n'y ait pas beaucoup d'articles sur ce pays dans la Wikipédia en anglais. Il poursuit en écrivant qu'il est notablement plus difficile de faire relire un article sur le Brésil que sur la Guerre d'indépendance des États-Unis. Lorsqu'il demande une opinion sur un article qu'il a rédigé, il est heureux si un ou deux contributeurs lui communiquent leurs opinions. Néanmoins, il est parvenu à faire labelliser neuf articles, car il avait d'excellentes relations avec les relecteurs. Il avance que 95 % de ceux-ci lui ont prodigué de bons conseils, ce qui lui a permis d'améliorer notablement ces articles. Les deux ou trois autres relecteurs, par leurs critiques ou leur opposition, auraient suffit à éteindre l'enthousiasme de rédiger. Il donne ce conseil à ceux qui veulent se prémunir du biais systématique dans les articles : s'appuyer sur un très bon livre rédigé en anglais et combler les lacunes avec d'autres sources. Ainsi, un lecteur qui ne parle pas le portugais[NdT 1] peut vérifier [l'essentiel des] informations.

Lecen complète en s'insurgeant sur le manque de cohérence dans la typographie des noms des monarques qui appartiennent à l'histoire occidentale. Il fait observer que tel empereur allemand est désigné par son nom allemand (« Wilhelm II, German Emperor »), alors qu'un autre l'est par son nom en anglais (« William I, German Emperor »). Il demande que la Wikipédia en anglais utilise le nom « original » du monarque. « Si la Wikipédia en anglais veut devenir une encyclopédie en avance sur son temps, elle doit éliminer ses propres préjugés et devenir ce qu'elle est vraiment, universelle[trad 3]. »


Schéma de la membrane cellulaire de base utilisée pour l'électrolyse d'une saumure dans le procédé chlore-alcali. À l'anode (A en rouge vers la gauche), le chlorure (Cl-) est oxydé en chlore. La membrane de sélection ionique (B) permet à l'ion de signe opposé Na+ de diffuser librement vers la droite, tout en bloquant d'autres anions, tel l'hydroxyde (OH-) et le chlorure (Cl-). À la cathode (C), l'eau est réduite en hydroxyde et en gaz d'hydrogène. Le produit net de ces réactions chimiques est l'électrolyse d'une solution aqueuse de NaCl en des produits industriellement utiles, l'hydroxyde de sodium (NaOH), le chlore gazeux (Cl2) et l'hydrogène gazeux (H2).
Si Wikipédia avait été disponible vers le IIIe siècle av. J.-C., elle aurait rapporté les théories d'Ératosthène (qui a correctement établi la circonférence de la Terre vers 240 av. J.-C.) soit comme controversées ou comme marginales.
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est
Notes du traducteur
  1. la langue officielle du Brésil
Citations originales
  1. (en) « India might be compelled to block certain Web sites that contained obscene or offensive material. »
  2. (en) « inter-language spreading of knowledge is one of the most admirable and fantastic traits of Wikipedia. »
  3. (en) « If the English Wikipedia wants to become an encyclopedia ahead of its time, it must get rid of its own prejudices and become what it truly should be—universal. »
Notes
Références