Wes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wes
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouataba (d) ou DoualaVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
AlençonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Martin Kwedi ElockVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Alençon (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Genres artistiques

Wes Madiko, mieux connu sous le nom scène de Wes, né le à Mouataba (Cameroun) et mort le à Alençon, est un chanteur et musicien d'origine camerounaise[1]. Il est principalement connu pour le titre Alane, tube de l'été 1997, la chanson In Youpendi utilisée dans le film Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu, ainsi que pour sa collaboration avec Deep Forest.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Wes Madiko est né le à Mouataba, un village situé à cent kilomètres environ de la ville de Douala, dans la commune de Njombe-Penja dans le département du Moungo.

En 1974, à l'âge de dix ans, Wes Madiko devient le chef du groupe Kwa Kwassi, nom qui signifie « penser juste ». Cette formation musicale réunit les jeunes les plus talentueux du village, ceux qui ont reçu une instruction sur l'art et l'histoire bantous. En 1987, Wes est repéré par des touristes lors d'un concert de Kwa Kwassi. Il quitte alors le Cameroun pour l'Europe.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1988, il crée le groupe Fakol avec Benjamin Valfroy et Jo Sene. Fakol se produit aux Pays-Bas et plusieurs autres pays d'Europe.

En plus de sa carrière musicale, Wes commence à s'investir dans les œuvres sociales. Il se rend dans des écoles à Lille et travaille avec des enfants. Il prend grand plaisir à promouvoir la « sagesse des éléphants » et l'histoire antique de l'Afrique. En 1990, le frère puis le père de Wes meurent. Ces événements conduisent Wes à méditer sur la fragilité de la vie. Il déclare alors : « Il arrive des moments où le sentiment d'impuissance vous saisit et menace de vous briser, mais vous laisse planter là, en vous convaincant qu'il y a un souffle de vie quelque part »[réf. nécessaire].

En 1992, il se rend aux États-Unis pour une tournée de promotion de son album Roots. Peu après, il rencontre dans un magasin d'instruments de musique Bernard Delhalle photographe et ami intime de Michel Sanchez et Bernard lui organise une rencontre avec Michel. Il connaît le succès avec l'album Welenga (en), composé, arrangé et produit par Michel Sanchez, fondateur de Deep Forest. En 1996, ce dernier et Wes composent et écrivent le titre Alane. La chanson, issue de l'album Welenga sorti en mai 1997 et dont la chorégraphie est signée par Mia Frye, est un tube de l'été en Europe. Wes devient alors le second artiste africain à remporter un disque de diamant (single) en France, le (après Khaled, le , pour son single Aïcha)[2].

Il sort en single l'hymne officiel du Cameroun pour la Coupe du monde de football 1998. La même année, sa chanson In Youpendi est utilisée dans le générique de fin du film Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu.

En 2001, sort un premier remix d'Alane[réf. nécessaire]. En 2010, il interprète Sela Sela avec Zahra Universe. Cette chanson est ensuite utilisée comme hymne de la Coupe d'Afrique des nations 2013.

En juin 2020, le DJ Robin Schulz publie un remix du titre Alane qui obtient un bon classement dans plusieurs pays. Wes apparaît dans le clip de la chanson[réf. nécessaire].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2006, avec sa femme Katia et leurs cinq enfants, ils s'installent à Alençon[réf. nécessaire].

Mort[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2021, après plusieurs jours dans le coma, il décède à l'hôpital d'Alençon, à la suite d’une opération médicale due à une infection nosocomiale[3]. Le célèbre DJ allemand Robin Schulz, avec qui il a participé pour faire un remix du tube Alane en 2020, lui rend hommage sur les réseaux sociaux[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Welenga (en) (1998) (#5 AUT; #13 SUI; #14 GER)
  • Sinami (2000)
  • Melowe (2010)

Singles[modifier | modifier le code]

  • Welenga
  • Alane (1997) (#1 FRA; #1 BEL; #1 NED; #1 AUT; #2 GER; #4 SUI; #11 GBR)
  • Awa Awa (1997) (#27 NED)
  • Midiwa Bôl (I Love Football) (1998) (hymne officiel du Cameroun pour la Coupe du monde de football 1998) (#49 SUI; #71 GER; #75 GBR; #94 FRA)
  • Sela-Sela (Dance Together) (2010) featuring Zahra
  • Sela-Sela (Dance Together) (2010) featuring Zahra and Bossman

Sinami[Quoi ?][modifier | modifier le code]

  • Keli Maye (2000)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Doutou (1999)
  • In Youpendi (1999)
  • Awa Awa (Remix) (2001) (#31 GER)
  • Alane (Remix) (2001) (#52 GER)

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Awa Awa remixé par Junior Vasquez (en).
  • Alane remixé par Tony Moran, Trouser Enthusiasts, Chris "The Greek" Panaghi et Philcat.
  • Midiwa Bôl (I Love Football) remixé par Forthright.
  • Keli Maye remixé par Soda Club.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nécrologie : l’artiste camerounais Wes Madiko est mort », sur CamerounWeb, (consulté le )
  2. « Les Certifications - SNEP », sur SNEP (consulté le )
  3. Lebledparle com, Lemif Zambo, « Le célèbre chanteur camerounais Wes Madiko est mort ! », sur Le Bled Parle : Actualité Cameroun info - journal Cameroun en ligne (consulté le )
  4. « Mort de Wes : le DJ Robin Schulz lui rend un vibrant hommage », sur voici.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :