Wayne Dillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dillon.

Gerald Wayne « Tommy » Dillon (né le à Toronto, dans la province de l'Ontario au Canada) est un ancien joueur professionnel canadien de hockey sur glace. Il évoluait en position de centre.

Champion de la Coupe Memorial 1973 avec les Marlboros de Toronto, Dillon fait ses débuts professionnels la saison suivante avec les Toros de Toronto de l'Association mondiale de hockey (AMH). Retenu pour la Série du siècle 1974, il n'en joue cependant aucune rencontre. Un an plus tard, il est sélectionné par les Rangers de New York en première ronde du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il joue aussi pour les Bulls de Birmingham de l'AMH et les Jets de Winnipeg de la LNH avant de se retirer en 1982.

Son frère cadet Gary est également un ancien joueur professionnel de hockey sur glace[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Wayne Dillon commence son hockey junior en 1970 avec les Waxers de Markham de la Metro Junior B Hockey League avant de rejoindre un an plus tard les Marlboros de Toronto de l'Association de hockey de l'Ontario (AHO). Au cours de la saison 1972-1973, Dillon termine meilleur marqueur de son équipe avec 107 points[3] et aide les Marlboros à remporter la Coupe J. Ross Robertson de champion de l'AHO. Par la suite, Toronto gagne la Coupe Memorial en dominant en finale les Remparts de Québec de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Durant l'été qui suit, il signe avec les Toros de Toronto de l'Association mondiale de hockey (AMH). Pour sa première saison en professionnel, il inscrit 65 points, le classant troisième de son équipe[4]. Précédant l'édition 1974-1975, une sélection de joueurs canadiens de l'AMH prennent part à la Série du siècle qui les opposent l'équipe nationale soviétique. Tout comme Pat Price, Dillon est sélectionné afin de l'exposer auprès de joueurs plus expérimentés et ne dispute aucune partie de la Série remportée par l'URSS[5]. De retour en AMH, Dillon finit meilleur pointeur des Toros avec 95 points[6].

Ses performances attirent l'attention des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) qui ne pouvaient alors signé des joueurs de moins de 20 ans[5]. Lors du repêchage amateur 1975, les Rangers de New York sélectionne Dillon en première ronde, le douzième choix au total. Se voyant proposer une augmentation par l'équipe de la LNH[5], le jeune joueur décide de rejoindre la franchise new-yorkaise, accompagné d'un de ses coéquipiers à Toronto, Pat Hickey[7]. Dillon passe trois saisons moyennes avec sa nouvelle équipe, marquant une quarantaine de points lors des deux premières années et dix-huit au cours de la dernière dont il manque le début sur blessure[8].

Pour la saison 1978-1979, Dillon retourne en AMH avec les Bulls de Birmingham qui possèdent ses droits à la suite de la relocalisation des Toros dans l'Alabama[9]. Avec la fin de l'AMH, Dillon retrouve la LNH où les Rangers le transfèrent aux Jets de Winnipeg. Après treize parties jouées, il est laissé libre en janvier 1980[8]. Il passe la saison 1980-1981 en Suisse, jouant pour le SC Rapperswil-Jona de la Ligue nationale B. De retour en Amérique du Nord, il signe avec l'Express de Fredericton de la Ligue américaine de hockey. Il y retrouve son frère Gary qui vient de signer avec les Nordiques de Québec, le club-parent de l'Express[2]. À la fin de la saison, les deux frères mettent fin à leur carrière de joueur[9],[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[9]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1970-1971 Waxers de Merkam MetJBHL
1971-1972 Marlboros de Toronto AHO 56 14 14 28 8 10 0 1 1 0
1972-1973 Marlboros de Toronto AHO 59 47 60 107 25 10 2 10 12 10
1972-1973 Marlboros de Toronto Coupe Memorial 3 1 3 4 0
1973-1974 Toros de Toronto AMH 71 30 35 65 13 12 5 6 11 9
1974-1975 Toros de Toronto AMH 77 29 66 95 22 6 4 4 8 4
1975-1976 Rangers de New York LNH 79 21 24 45 10
1976-1977 Rangers de New York LNH 78 17 29 46 33
1977-1978 Rangers de New York LNH 59 5 13 18 15 3 0 1 1 0
1977-1978 Nighthawks de New Haven LAH 3 2 0 2 0
1978-1979 Bulls de Birmingham AMH 64 12 27 39 43
1979-1980 Jets de Winnipeg LNH 13 0 0 0 2
1980-1981 SC Rapperswil-Jona LNB
1981-1982 Express de Fredericton LAH 37 7 13 20 25
Totaux LNH 229 43 66 109 60 3 0 1 1 0
Totaux AMH 212 71 128 199 78 18 9 10 19 13

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wayne Dillon, hockey statistics & profile », sur le site officiel des Rangers de New York (consulté le 1er novembre 2011)
  2. a, b et c (en) « Gary Dillon, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 1er novembre 2011)
  3. (en) « 1972-73 Toronto Marlboros (OHA) », sur The Internet Hockey Database (consulté le 1er novembre 2011)
  4. (en) « 1973-74 Toronto Toros (WHA) », sur The Internet Hockey Database (consulté le 1er novembre 2011)
  5. a, b et c (en) « Team Canada Players — Wayne Dillon », sur The Summit in 1974 (consulté le 1er novembre 2011)
  6. (en) « 1974-75 Toronto Toros (WHA) », sur The Internet Hockey Database (consulté le 1er novembre 2011)
  7. (en) Register-Guard, « Haden McKay go with the Sun », Eugene Register-Guard,‎ (lire en ligne)
  8. a et b (en) « 1975 NHL Amateur Draft — Wayne Dillon », sur Hockey Draft Central (consulté le 1er novembre 2011)
  9. a, b et c (en) « Wayne Dillon, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 1er novembre 2011)