Vladimir Antioufeïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vladimir Antioufeiev)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vladimir Antoufiev
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Académie russe de la fonction publique (d)
Ministry of the Interior Academy of the Republic of Belarus (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Commandement
Distinctions

Vladimir Iourievitch Antioufeïev (en russe : Владимир Юрьевич Антюфéев), né le , connu aussi sous le nom de Vladimir (ou Vadim) Chevtsov est un homme politique de Donetsk, de nationalités russe et transnistrienne. Il est ministre de la Sécurité intérieure de la République populaire de Donetsk depuis 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Il est l'époux de Galina Antioufeïeva, députée du Soviet suprême de Transnistrie et chef du comité législatif.


Études[modifier | modifier le code]

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il dirige en union soviétique le service d'investigation criminelle de Riga. En août 1990, il est l'un des organisateurs d'une réunion du ministère des affaires intérieures de Lettonie où 80 % de la police lettonne prit la décision de ne pas reconnaître le gouvernement du Front populaire de Lettonie et de suivre à la place la constitution de l'Union soviétique. Le gouvernement letton accuse alors Antioufeïev de « crimes contre l'État » en août 1991. Il se réfugie alors en Russie « avec deux cents roubles dans [la] poche »[1],[2]

En Russie, il a pour assistant Viktor Alksnis, et sur sa recommandation voyage à Tiraspol pour prendre part au mouvement d'indépendance transnistrien en septembre 1991 sous le pseudonyme de Vladimir Chevtsov. Antioufeïev joue alors un rôle clé dans la formation des affaires intérieures et de sécurité du gouvernement transnistrien[3]

Sa véritable identité est révélée par Alexandre Lebed en 1997. En 2004, le procureur de Moldavie poursuit Antioufeïev pour crimes contre le peuple moldave et pour avoir libéré un officier accusé de nombreux meurtres. La même année, il est déclaré persona non grata par l'Union européenne.

En 2012, il est démis par le président Evgueni Chevtchouk.

Rôle dans la guerre du Donbass[modifier | modifier le code]

Antioufeïev apparaît dans l’est de l’Ukraine en juillet 2014 et est nommé vice Premier-ministre de la République populaire de Donetsk et succède à Alexandre Khodakovski en tant que ministre de la Sécurité. Il fait partie de la liste des personnalités frappées des sanctions de l'Union européenne.

En septembre il est démis de ses fonctions, accusé d’avoir voulu renverser le gouvernement de la RPD[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]