Vive ABBA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vive ABBA
Sociétés de production Stig Anderson, Reg Grundy
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie, Drapeau de la Suède Suède
Genre film musical et documentaire
Durée 96 minutes
Sortie 1977

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vive ABBA (ABBA: The Movie) est un film australien/suédois de Lasse Hallström, sorti en 1977.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vive ABBA est un docu-fiction qui mélange des images d'ABBA en concert et le scénario d'un journaliste qui tente de les interviewer. Naturellement, il multiplie les maladresses, échoue dans ses tentatives et les poursuit à travers l'Australie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Vive ABBA
  • Titre original : ABBA: The Movie
  • Réalisation : Lasse Hallström
  • Scénario : Robert Caswell, Lasse Hallström
  • Production : Stig Anderson, Reg Grundy
  • Musique : Benny Andersson et Björn Ulvaeus, Nashville Train
  • Pays d'origine : Drapeau de l'Australie Australie, Drapeau de la Suède Suède
  • Format : Couleur Panavision
  • Genre : film musical et documentaire
  • Durée : 96 minutes
  • Sortie : décembre 1977

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Agnetha Fältskog
  • Anni-Frid Lyngstad
  • Benny Andersson
  • Björn Ulvaeus
  • Robert Hughes – Ashley, le journaliste
  • Tom Oliver – le garde du corps, le chauffeur de taxi

Intérêt du film[modifier | modifier le code]

Le film est sorti en décembre 1977. ABBA: The Movie est sorti en même temps qu'ABBA The Album. Le film suscita beaucoup de critiques, certains n'y virent qu'une publicité de 90 minutes pour le groupe. Néanmoins, il constitue l'un des rares documents montrant ABBA en concert. Il a également fourni à Lasse Hallström l'occasion de faire ses premières armes. Il a pu expérimenter les dernières inventions techniques de l'époque.


En ce qui concerne l'image, les spectateurs s'étonnent du contraste entre les scènes du concert, celles-ci étant très sombres, et le reste du film. Ce contraste est pourtant voulu par le cinéaste qui considère que le tournage de Vive ABBA a constitué une école pour lui.

Liens externes[modifier | modifier le code]