Money, Money, Money

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Money.
Money, Money, Money

Single de ABBA
extrait de l'album Arrival
Sortie
Enregistré
Metronome Studios, Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Durée 3:05
Genre Pop, pop baroque
Format 45 tours
Auteur Benny Andersson, Björn Ulvaeus
Producteur Benny Andersson, Björn Ulvaeus
Label Drapeau de la Suède Polar Music

Singles de ABBA

Money, Money, Money est le 2e single de l'album Arrival du groupe ABBA sorti en 1976. La chanson, d'une durée de 3 min 5 s, est aussi incluse sur la compilation du groupe ABBA Gold - Greatest Hits et dans la comédie musicale Mamma Mia!.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette chanson a été écrite et composée par les deux compositeurs du groupe, Björn Ulvaeus et Benny Andersson, et sort en single en novembre 1976, suivant le succès international de Dancing Queen. . Elle portait initialement le nom Gypsy girl[1].


La structure dramatique du morceau permettait de mettre en valeur la voix d'Anni-Frid Lyngstad[2] et la musique est principalement dominé par le piano[3].


Benny Andersson explique que la chanson, qui est l'une de ses préférées, est construite comme un numéro de scène, inspiré de l'univers du cabaret[4].

Quand ce morceau fut d'abord interprété sur des plateaux de télévision le public voyait le groupe habillé avec des vêtements inspirés du film Cabaret sorti en 1972 (le style vestimentaire des femmes dans Cabaret était de porter des robes et leurs têtes étaient emplumées tandis que les hommes étaient habillés en barmen).

Money, Money, Money est une indication montrant que les deux compositeurs du groupe pouvaient écrire une musique dramatique convenant pour une comédie musicale et comme la plupart des chansons d'ABBA, un clip a été réalisé. Le réalisateur du clip, Lasse Hallstrom, a ensuite déclaré que Money, Money, Money était la meilleure vidéo qu'il ait jamais faite[5].

Réception[modifier | modifier le code]

Money, Money, Money fut la deuxième chanson de l'album Arrival à avoir un succès international notamment en Australie, restant n°1 pendant 6 semaines (la 6e et dernière chanson du groupe dans ce pays). La chanson a aussi atteint le sommet des classements en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne de l'Ouest, au Mexique et en Nouvelle-Zélande. Enfin la chanson est restée n°3 au Royaume-Uni, en Norvège, en Irlande, en Suisse et en Autriche.

Reprises[modifier | modifier le code]

De nombreuses reprises assez éclectiques de la chanson ont été faites, notamment un groupe de rock suédois, un autre groupe de metal. La chanteuse suédoise d'opéra Anne Sofie von Otter lui rend honneur en 2006, et un groupe de dance ainsi qu'une chanteuse américaine de RNB/hip-hop ont fait aussi des reprises de cette chanson.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

La chanson est jouée en concert dans la comédie musicale Mamma Mia! par le personnage de Donna : elle sert alors de support à Donna pour exprimer ces soucis financiers et son désir d'avoir une vie plus riche[6]. Elle apparaît aussi dans l'adaptation cinématographique de Mamma Mia!, où Meryl Streep chante Money, Money, Money en 2008.

Dans le film d'Emir Kusturica chat noir, chat blanc sorti en 1998, on entend la chanson dans une scène où Dadan, un gangster local haut en couleurs, féru de musique techno, fait le pitre en musique.

A la télévision[modifier | modifier le code]

Avec la chanson Money du groupe Pink Floyd, cette chanson d'ABBA est souvent utilisée comme arrière-plan dans des nouvelles télévisées traitant de problèmes financiers.

La chanson a été également interprétée dans une série télévisée turque (Avrupa Yakası) par Engin Günaydın, Tolga Çevik, Gülse Birsel et Hasibe Eren. Enfin Money, Money, Money fut chantée dans la 6e saison de Australian Idol par Roshani Priddis durant la semaine ABBA.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Carl Magnus Palm, Bright Lights, Dark Shadows: The Real Story of ABBA, Omnibus Press, (ISBN 9780857120571, lire en ligne)
  2. (en) John Tobler, Abba - Uncensored on the Record, Coda Books Ltd, (ISBN 9781908538239, lire en ligne)
  3. (en) Elisabeth Vincentelli, Abba's Abba Gold, Bloomsbury Publishing USA, (ISBN 9781441182555, lire en ligne)
  4. (en) Chris Charlesworth, 25 Albums that Rocked the World, Omnibus Press, (ISBN 9780857120441, lire en ligne)
  5. ABBAsite.com - In Focus - Part 1
  6. « Mamma Mia! (film) », dans Wikipédia, (lire en ligne)