Vittore Trincavelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un médecin image illustrant italien
image illustrant un philosophe image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un médecin italien et un philosophe italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vittore Trincavelli
Vettore Trincavelli.jpg

Vittore Trincavelli

Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

Vittore Trincavelli[1] (né vers 1496 à Venise, alors capitale de la République de Venise et mort en 1568) est un médecin et philosophe vénitien de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vittore Trincavelli entreprend d'abord des études littéraires et philosophiques à Padoue, puis poursuit sa formation par des études médicales qu'il finit à Bologne. C'est seulement après sept ans qu'il retourne à Padoue pour y prendre son bonnet de docteur, et enfin, se retirer dans sa ville natale où il est nommé professeur de médecine en 1551. Il est le successeur de Giovanni Battista Monte (en) et se fait partisan de la médecine grecque antique notamment celle d'Hippocrate. Sa parfaite maîtrise de la langue grecque lui permet de « révolutionner l'enseignement padouan en ramenant ses contemporains à l'étude du Maître de Cos[2] ».

Il a eu comme élève Theodor Zwinger l'Ancien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres médicales[modifier | modifier le code]

L'ensemble de ses publications médicales a été réuni en deux volumes à Leyde, en 1586 et 1592, et à Venise en 1599. Elles sont en latin.

Éditions[modifier | modifier le code]

Il a aussi fait des éditions d'Arrien, de Stobée, du Commentaire sur Aristote de Jean le Grammairien, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]