Violaine Prince

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Violaine Prince
Violaine Prince.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Dir. de thèse

Violaine Prince (née le à Beyrouth), est une compositrice franco-libanaise de musique contemporaine sacrée et profane, poétesse et enseignant-chercheur en traitement automatique des langues à l'Université Montpellier 2[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est franco-libanaise[2],[3]. Née à Beyrouth, fille de Moussa Prince, avocat à la Cour et criminologue[4] , et de Marie-Ange Abou-Saleh, professeur à l'Université Libanaise (directrice de l'Institut des Sciences Sociales section 2, à la fin des années 1970) Violaine Prince quitte la ville en 1976, sous les bombes[3] pour étudier les mathématiques à l'Université de Montpellier (Montpellier 2 à l'époque), afin d'étancher son besoin d'abstraction et de beauté formelle. Les nécessités de la vie l'ont ensuite menée aussi bien vers l'informatique que plus tard, vers les humanités. L'informatique a incarné pour elle l'expression de son inclination profonde pour la logique et pour l'algèbre et ensuite son domaine de recherche, le traitement automatique du langage, a représenté l'alliance entre la rigueur de la discipline et la complexité foisonnante du matériau humain.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Violaine Prince est professeur de l'Université Montpellier 2[3].

Elle obtient son doctorat en 1986 à l'Université Paris Diderot et son habilitation à diriger les recherches à l'Université Paris-Sud en 1992. Elle a occupé les postes de direction du département d'informatique de la faculté des sciences à Montpellier (2003-2006), de présidence du Conseil National des Universités en section Informatique (1999), et a été responsable de l'équipe TEXTE au LIRMM (Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier) jusqu'en 2012 [1].

Elle a publié plus de 70 articles, écrit 10 livres de recherche ou pédagogiques sur les systèmes d'information, les langages informatiques et le Traitement Automatique du Langage Naturel (TALN) notamment dans le traitement des bases de données textuelles francophones. Elle a fondé et organisé plusieurs conférences et comités de lecture parmi lesquelles TALN & RECITAL 2011[5] ainsi que le Défi Fouille de Textes (DEFT) avec Yves Kodratoff, Jérôme Azé et Mathieu Roche.

Musique[modifier | modifier le code]

Élève du conservatoire libanais de Beyrouth, Violaine Prince joue et compose depuis l'enfance. Elle s'interrompt néanmoins durant plusieurs décennies pour se consacrer à sa carrière de professeur des universités[6], avant de revenir à la musique en 2009[réf. souhaitée][réf. souhaitée]. Ses inspirations principales sont Bach, Beethoven et Brahms, le baroque, et les compositeurs russes de Rachmaninov à Tchaïkovski[3].

Ses compositions attirent alors des interprètes de renom tels que Guillemette Laurens et Nathalie Nicaud, et ses œuvres vocales et instrumentales sont créées lors de plusieurs festivals à travers le sud de la France[7]. Une de ses œuvres est donnée le à l'UNESCO lors d'un concert organisé par la Délégation permanente du Liban[8], par Samar Salamé et Georges Daccache, Christine Marchais et Marc Sieffert.

Le , le concert Arabesques et Psaumes consacré à sa musique est donné à l'église Notre-Dame du Liban à Paris[9]. En , elle reçoit avec d'autres compositeurs libanais un prix à l'ouverture du Centre du patrimoine musical libanais[10]. En , son Requiem est joué pour la première fois par le chœur symphonique de Montpellier[3].

Elle rédige de plus plusieurs ouvrages de poésie[11],[12].

Littérature et Science[modifier | modifier le code]

Ouvrages scientifiques[modifier | modifier le code]

  • V. Prince, Le système Unix : utilisation des commandes, Paris, Editests, 1983
  • J-L. Fourtanier, V. Prince, Le langage C, Paris, Editests, 1984
  • M-C Heydeman, V. Prince et al. (Nom collectif : ACSIOME), La modélisation dans les systèmes d'information, avec exercices corrigés, Paris, Editions Masson, 1989
  • V. Prince, Vers Une Informatique Cognitive dans les Organisations : le rôle Central du Langage. Paris, Éditions Masson, 1996
  • (en) V. Prince, M. Roche, Information Retrieval in Biomedicine: Natural Language Processing for Knowledge Integration, IGI Global, 2009

Parmi les Publications Scientifiques[modifier | modifier le code]

Quelques articles représentatifs parmi les 92 publications actuellement recensées.

  • Violaine Prince:Interpreting Common Words in Context: a Symbolic Approach. ECAI 1994: 545-549(1992)
  • Violaine Prince, Didier Pernel:Several knowledge models and a blackboard memory for human-machine robust dialogues. Nat. Lang. Eng. 1(2): 113-145 (1995)
  • Violaine Prince:An Intelligent Lexicon for Contextual Word Sense Discrimination. Appl. Intell. 7(2): 125-146 (1997)
  • Violaine Prince, Mathieu Lafourcade:Mixing semantic networks and conceptual vectors application to hyperonymy. IEEE Trans. Syst. Man Cybern. Syst. 36(2): 152-160 (2006)
  • Mehdi Yousfi Monod, Violaine Prince:Compression de phrases par élagage de leur arbre morpho-syntaxique. Une première application sur les phrases narratives. Tech. Sci. Informatiques 25(4): 437-468 (2006)
  • Mehdi Yousfi Monod, Violaine Prince:Knowledge Acquisition Modeling Through Dialogue Between Cognitive Agents. Int. J. Intell. Inf. Technol. 3(1): 60-78 (2007)
  • Catherine Colin, Violaine Prince :Modalités de dépistage radiologique devant un risque familial identifié de cancer du sein. Imagerie de la Femme. Elsevier. https://doi.org/10.1016/S1776-9817(07)92168-9 (2007)
  • Alexandre Labadié, Violaine Prince:Intended boundaries detection in topic change tracking for text segmentation. Int. J. Speech Technol. 11(3-4): 167 (2008)
  • Mathieu Roche, Violaine Prince:Managing the Acronym/Expansion Identification Process for Text-Mining Applications. Int. J. Softw. Informatics 2(2): 163-179 (2008)
  • Mathieu Roche, Violaine Prince:A Web-Mining Approach to Disambiguate Biomedical Acronym Expansions. Informatica (Slovenia) 34(2): 243-253 (2010)
  • Catherine Colin, Violaine Prince, Pierre-Jean Valette :Can mammographic assessments lead to consider density as a risk factor for breast cancer? European Journal of Radiology 89(3) : 404-411 https://doi.org/10.1016/j.ejrad.2010.01.001 (2013)

Œuvre poétique et théâtrale[modifier | modifier le code]

  • V. Prince, Les Marches du désert, Paris, Éditions La Bruyère, 1983
  • V. Prince, Le Siège de Tyr, Paris, Éditions La Bruyère, 1984
  • V. Prince, En pays d'ombre, Paris, Les Blés d'or, 2001. Encres d'Alain Tasso.

Essais[modifier | modifier le code]

  • V. Prince et M. Prince, Jad Hatem poète des éléments et de leur au-delà, Revues des lettres et de leur traduction N°6, 2000.

Discographie[modifier | modifier le code]

Des compositions de Violaine Prince figurent sur les disques suivants :

  • A. Zvetoslavsky, A. M. Regnault, Violaine Prince : Œuvres choisies pour piano et violon, Passavant Music.
  • C. Marchais, M. Sieffert, La Sève du Cèdre, Marcal Classics[13].
  • Roula Safar, Racines sacrées, Éditions Hortus[14].
  • Fadia Tomb El Hage, 'MASĀRĀT: Fadia Tomb El-Hage sings Lebanese Authors and Composers' with FRAGMENTS Ensemble. ℗ 2020 paladino media gmbh

Critiques sur l'auteur[modifier | modifier le code]

  • Ramy Zein, Violaine Prince in Dictionnaire de la Littérature Libanaise de Langue Française, Paris, L'Harmattan, 2000.
  • Camille Aboussouan (préface) in Les Marches du désert, Paris, Éditions La Bruyère, 1983.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Violaine Prince cherche à humaniser les machines Bio express », Midi-Libre,‎
  2. Zeina Saleh Kayali, Vincent Rouquès, Compositeurs Libanais XXe et XXe siècle, Paris, Séguier, 2011.
  3. a b c d et e E. Davidian, « Violaine Prince, une amoureuse de l’esprit », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne).
  4. Myra Prince, « Maître Moussa Prince 1925-1998, un précurseur libanais pour la reconnaissance juridique du génocide des Arméniens », Armenweb,‎ (lire en ligne)
  5. Conférence TALN/RECITAL sur le site de l'Association pour le traitement automatique des langues
  6. Violaine PRINCE, « Violaine PRINCE », sur www.lirmm.fr (consulté le )
  7. Press-book sur le site de l'Association Bleu-Ciel.
  8. C. Dagher, « Le patrimoine musical libanais à l’Unesco », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne).
  9. Z. Saleh Kayali, « À Paris, « Arabesques et psaumes » de Violaine Prince », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne).
  10. M. Aoun-Fakhouri, « Inauguration du Conservatoire du Patrimoine Musical Libanais - 6 octobre 2012 », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne).
  11. Radwa Ashur et al., Arab Women Writers: A Critical Reference Guide, 1873-1999, Le Caire, American Univ. in Cairo Press, 2008.
  12. Zahida Darwiche Jabbour, Littératures francophones du Moyen-Orient, Edisud, 2007
  13. Z. Saleh Kayali, « « La Sève du cèdre », un CD consacré aux compositeurs libanais », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne).
  14. Site de Roula Safar.

Liens externes[modifier | modifier le code]