Vinci (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vinci
Vue sur Vinci
Vue sur Vinci
Noms
Nom italien Vinci
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane 
Province Provincia di Firenze-Stemma.svg Florence  
Maire Giuseppe Torchia
25 mai 2014
Code postal 50059
Code ISTAT 048050
Code cadastral M059
Préfixe tel. 0571
Démographie
Gentilé vinciani
Population 14 582 hab. (31-12-2010[1])
Densité 270 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 47′ 00″ N 10° 55′ 00″ E / 43.78333, 10.9166743° 47′ 00″ Nord 10° 55′ 00″ Est / 43.78333, 10.91667
Altitude Min. 97 m – Max. 97 m
Superficie 5 400 ha = 54 km2
Divers
Saint patron Sant'Andrea
Fête patronale 30 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Toscane

Voir sur la carte administrative de Toscane
City locator 14.svg
Vinci

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Vinci

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Vinci
Liens
Site web http://www.comune.vinci.fi.it/

Vinci est une commune dans la province de Florence en Toscane (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Vinci se trouve à vingt-cinq kilomètres à l'ouest de Florence à vol d'oiseau, sur les pentes du Montalbano, au cœur du vignoble de Chianti Montalbano[2].

Personnalités[modifier | modifier le code]

C'est à 2 km du bourg sur la route d'Anchiano que serait né Léonard de Vinci, le . La maison natale présumée a été entièrement reconstruite et présente dans une exposition sommaire les différents aspects de la personnalité artistique de Léonard[3].

Culture[modifier | modifier le code]

Les musées Léonard de Vinci[modifier | modifier le code]

La quasi-totalité des lieux culturels de Vinci sont à l'honneur de Léonard de Vinci, exceptés les églises Santa Croce et le Santuario della Santissima Annunziata[4] (sanctuaire de la Très Sainte Annonciation).

Deux musées sont consacrés à Léonard de Vinci :

  • Le Museo ideale Leonardo da Vinci [1] a été créé par Alessandro Vezzosi, un admirateur et collectionneur de Léonard, dans les anciennes caves du château de Vinci. Ce musée privé d'arts, de  technologie, et d'anthropologie retrace la complexité des œuvres de Léonard de Vinci. Sont présentés les différents aspects de l’œuvre de Léonard (peintures issues de son atelier, maquettes) et une section à ciel ouvert, qui reproduit son labyrinthe géométrique, symbolisant le chemin qui mène à la connaissance. Il est actuellement fermé pour une durée indéterminée.
  • Le musée Leonardiano, qui expose les reconstitutions de ses inventions. Il a été inauguré en 1952, pour le jubilé de la naissance de Léonard, puis restauré en 2010. C'est le musée le plus connu de la ville. Les collections sont réparties dans deux bâtiments différents : la Palazzina Uzielli (machines de chantier et technologie textile) et le castello dei Conti Guidi (maquettes réalisées à partir de dessins annotés de Léonard, engins volants, machines militaires, grues, canons à eau, etc.). Une des oeuvres les plus précieuses est un dessin de bicyclette, découvert lors de la restauration du Codex Atlanticus, qui était resté inconnu pendant 360 ans.

Les lieux importants dans la ville[modifier | modifier le code]

Le Castello dei Conti Guidi (XIe-XIIe siècles) appartient à la ville depuis 1919 et est également appelé castello della nave. Il contient depuis 1953 le musée Leonardiano di Vinci et la Villa Vignozzi.[5]

La ville de Vinci a aussi la chance d'avoir la Biblioteca Leonardiana fondée en 1883, et inaugurée bien après en 1928, dans laquelle se trouvent des manuscrits, dessins et plans réalisés par Léonard de Vinci. 

Un peu plus loin, à 3 km de Vinci, dans le village d'Anchiano, se trouve la maison natale de Léonard de Vinci.

L'art contemporain à Vinci[modifier | modifier le code]

Plusieurs œuvres d'art contemporain peuvent être admirées dans le village, comme par exemple L'Uomo di Vinci de Mario Ceroli, le [Cavallo di Leonardo de Nina Akamu Cavallo di Leonardo] de Nina Akamu et les reliefs géométriques sur la piazza dei guidi, de Mimmo Paladino[6].

Les fêtes à Vinci[modifier | modifier le code]

La dernière semaine de juillet a lieu la Fiera di Luglio. Des cortèges historiques, des joutes et des tournois en costume sont organisés. Lors du Volo di Cecco Santi, le dernier mercredi du mois de juillet, Vinci célèbre la légende de Cecco Santi. Cet homme fut jeté du haut de la tour du château et s'en sortit indemne. Un mannequin est poussé dans le vide à cette occasion.[7]

Administration[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
25 mai 2014 en cours Giuseppe Torchia Parti démocratique Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Collegonzi, San Pantalèo, Sant'Amato, Sant'Ansano in Greti, Sovigliana - Spicchio, Streda, Toiano, Vitolini

Hameau Nb d'habitants
Apparita 158
La Chiesa Collegozzi 48
La Chiesa San Pantaleo 38
Mignana 34
Piccaratico 31
Poggio alla Cavalla 34
Sant'Ansano 194
Santigliana 31
Spicchio-sovigliana 7598
La Stella 180
Tigliano 38
Toiano 213
Vitolini 723
Zona industriale di Mercatale 121

Écoles[modifier | modifier le code]

Vinci compte une école élémentaire publique rue du XXV Aprile : Scuola dell'Infanzia Staccia Buratta.

Vinci possède également une école de musique, place Giuseppe Garibaldi, fondée par l'association Filarmonica Leonardo Da Vinci[8].        

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Capraia e Limite (Prato), Cerreto Guidi, Empoli, Lamporecchio (Pistoia), Quarrata (Pistoia).[9]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Vinci repose principalement sur ses activités touristiques et sur l'agriculture, avec l'exploitation du vin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. « Vinci », sur leroutard.fr (consulté le 5 juin 2015)
  3. (it) « Casa natale di Leonardo da Vinci », sur Wikipedia,‎ (consulté le 5 juin 2015)
  4. (it) « Santuario della Santissima Annunziata (Vinci) », sur Wikipédia,‎ (consulté le 4 juin 2015)
  5. Florence et la Toscane, Hachette,‎ , 543 p. (ISBN 978-2-01-245176-6), p. 268
  6. (it) « L'arte contemporanea per Leonardo » (consulté le 5 juin 2015)
  7. Toscane Ombrie, Gallimard,‎ , 559 p. (ISBN 978-2-74-243484-8), pp. 150-152
  8. (it) « Filarmonica Vinci » (consulté le 5 juin 2015)
  9. (it) « Comune di Vinci » (consulté le 5 juin 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir