Musée Léonard de Vinci (Vinci)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vinci.
Musée Léonard de Vinci, de Vinci
VinciCastelloGuidi.jpg
Château des comtes Guidi (XIe siècle) de Vinci
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Bâtiment
Protection
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Région
Adresse
1 Piazza dei Conti Guidi
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Toscane
voir sur la carte de Toscane
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg

Le Musée Léonard de Vinci, de Vinci (Museo leonardiano di Vinci, en italien) est un musée consacré au génie de la Renaissance Léonard de Vinci (1452-1519), fondé à Vinci (à 40 km à l'ouest de Florence) en Toscane en Italie[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de la fondation de ce musée du village de Vinci (à 3 km du lieu-dit Anchiano, de la maison natale de Léonard de Vinci) remonte à 1919 (pour la célébration du 400e anniversaire de sa disparition), lorsque le château des comtes Guidi du XIe siècle est donné à la municipalité.

Le musée est ouvert au public le 15 avril 1953, à la suite de la restauration du château par la municipalité entre 1939 et 1942, et de la généreuse donation par IBM italia, d'une importante collection de maquettes réalisées à partir des dessins de Léonard de Vinci.

Le musée s'étend également sur la maison Uzielli voisine depuis 2004, et intègre la bibliothèque Léonard de Vinci (Biblioteca Leonardiana) fondée en 1883 dans la commune, riche de manuscrits, dessins et plans originaux de Léonard de Vinci, et de plus de 100 000 références de documents de l'histoire des techniques[2].

Le musée expose une importante collection enrichie avec le temps, des œuvres du génie de la Renaissance Léonard de Vinci (peinture artistique, invention, science et technique, architecture...) avec de nombreuses reproductions de ses croquis et gravures, annotations manuscrites, plus de 60 machines construites à partir de ses dessins, montres mécaniques, et nombreuses applications interactives[3]...

Autres musées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]