Verreries de Somain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Verrerie Sainte-Anne -
Verrerie Eugéne Sourd -
Verrerie Ed. Schulzé, L. Haiden & Cie.
Verreries de Somain
Présentation
Destination initiale
Fabrication de produits verriers
Construction
1860
Propriétaire
Commune de Somain
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Rue de la station actuelle place du Général de Gaulle
59490 Somain
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Nord
voir sur la carte du Nord
Red pog.svg

La Verrerie Sainte-Anne était située Rue de Douai à Somain, verrerie fondée en 1860 à proximité de la gare de Somain dans le département du Nord [1]

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Verrerie en Nord Pas-de-Calais.

Un peu d'histoire[modifier | modifier le code]

Au fil des ans plusieurs dénominations de verrerie sont localisées à Somain ainsi l'on retrouve les informations suivantes:

  • La dénomination sociale est Société Ed. Schulzé, L. Haiden & Cie avec des statuts publiés en 1860.

M. Edmond Schulzé est le gérant de la société, Louis Haiden; directeur d'exploitation[1] cette verrerie est également localisé à Marchiennes[2]

  • La Verrerie Sainte-Anne de M. Eugéne Sourd (né le 20-08-1843 à Aniche) habitant Villers-Campeau, hameau de Somain[2],[3][4],[5]


En novembre 1876 Briquet Remy, souffleur, et son aide Jacques Lang cueillent un canon de 55 livres qui donnera un manchon de 4 mètres de haut sur un de large[6]

Accident[modifier | modifier le code]

Un accident du travail se déroulera le lundi matin 16 octobre 1899,le sieur Onésime Lepage né à Chasseny, journalier, âgé de 51 ans 7 mois, concierge et gardien de nuit de l'usine de la Société des verres spéciaux à la verrerie de Somain, a été relevé mort la face contre terre au pied. Un procès s'ensuivit[7]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • verrerie de Somain, Douai Wartel, (lire en ligne)
  • Les verreries de Somain et Villers-Campeau, par Daniel DEVRED

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b verrerie de Somain, Douai Wartel, (lire en ligne)
  2. a et b Indicateur de la propriété foncière dans Paris et le département de la Seine, Comptoir commercial et immobilier (Paris), (lire en ligne)
  3. Revue générale des techniques, vol. 11 page 15, (lire en ligne)
  4. Pierre Pelletier, Les verriers dans le Lyonnais et le Forez, (lire en ligne)
  5. Rapports et délibérations - Nord, Conseil général, (lire en ligne)
  6. « Petiyes nouvelles », Le Petit Journal,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  7. Berger-Levrault,, Recueil de documents sur les accidents du travail, (lire en ligne)