Vera Sós

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Sós Vera, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Vera Sós, où le prénom précède le nom.
Vera Sós
Description de cette image, également commentée ci-après

Vera T. Sós en 2008 à l'Institut de recherches mathématiques d'Oberwolfach

Naissance (87 ans)
Budapest (Drapeau de la Hongrie Hongrie)
Nationalité Hongroise
Domaines Mathématiques
Institutions Université Loránd Eötvös
Diplôme Université Loránd Eötvös
Étudiants en thèse László Babai
Distinctions prix Széchenyi 1997

Vera Sós (ou Vera Turán[1] Sós), née le à Budapest, est une mathématicienne hongroise spécialiste de combinatoire et de théorie des nombres[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Vera Sós est la fille d'un instituteur. Adolescente, Sós étudie au lycée juif de la rue Abonyi à Budapest d'où elle est diplômée en 1948. Elle est plus tard présentée à Alfréd Rényi et Paul Erdős, avec lesquels elle collaborera plus tard, par son professeur Tibor Gallai (en). Sós considérait Gallai comme la personne qui a découvert son don pour les mathématiques. Sós est également une des trois étudiantes de Gallai à devenir mathématicienne. Sós étudie ensuite à l'Université Loránd Eötvös. Là, elle étudie les mathématiques et la physique et sort diplômée en 1952. Bien qu'encore étudiante, Sós enseigne à l'Université Eötvös en 1950. Alors qu'elle est âgée de 20 ans, Sós participe à un congrès mathématique à Budapest et suit les cours d'un internat d'été. Sós rencontre son futur mari et collaborateur Pál Turán au cours de ses études supérieures. Ils se marient en 1952, et ont deux enfants en 1953 et 1960, György et Tamás Turán[3]. Turán décède en septembre 1976. En 1957, elle obtient son doctorat sous la supervision de Lipót Fejér, avec une thèse intitulée A geometric treatment of continued fractions and its application to the theory of diphantine approximation[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1965, Sós commence le séminaire hebdomadaire Hajnal-Sós à l'Institut mathématique de l'Académie hongroise des sciences avec András Hajnal (en). Ce séminaire est considéré comme étant un « forum pour de nouveaux résultats en combinatoire »[3] et continue de nos jours.

Jusqu'en 1987, elle travaille au Département d'analyse de l'Université Loránd Eötvös à Budapest. Depuis lors elle a travaillé pour l'Institut de mathématiques Alfréd Rényi (en)[5].

Vera Sós et Pál Turán en 1966 à Moscou.

Travaux[modifier | modifier le code]

Vera Sós a démontré certains théorèmes en théorie des graphes, notamment le théorème Kővári–Sós–Turán (en), ainsi que le théorème de l'amitié démontré avec Erdös et Rényi[6], et des résultats de théorie des nombres comme le théorème des trois longueurs conjecturé par Hugo Steinhaus. Elle a beaucoup collaboré avec Paul Erdős, avec qui elle compte 35 collaborations, Alfréd Rényi et son mari Pál Turán, ainsi que András Sárközy ou encore Ralph Faudree.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a reçu le prix Széchenyi en 1997, prix qui récompense les personnes ayant grandement contribué à la vie universitaire en Hongrie. Elle est également lauréate d'un Academic Award en 1983, récipiendaire en 2002 de l'Ordre du Mérite hongrois et elle a reçu la médaille Tibor Szele en 1974[7].

Elle est membre correspondant (1985), puis membre (1990) de l'Académie hongroise des sciences[8], elle est également membre correspondant de l'Académie autrichienne des sciences et de l'Academia Europaea (depuis 2013).

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • V. T. Sós, « On the distribution mod 1 of the sequence nα », Ann. Univ. Sci. Budapest. Eötvös Sect. Math., vol. 1,‎ , p. 127–134
  • V. T. Sós, T. Kövari et P. Turán, « On a problem of K. Zarankiewicz », Colloquium Math., vol. 3,‎ , p. 50–57
  • (en) Krishnaswami Alladi, Steven Krantz, László Lovász, Vera Sós, Ronald Graham, Joel Spencer, Jean-Pierre Kahane et Mel Nathanson, « Reflections on Paul Erdos on His Birth Centenary (I) », Notice of the AMS,‎ , p. 121-126 (lire en ligne)
  • Algebraic methods in graph theory, 1981.
  • Combinatorial theory and its applications.
  • Combinatorics, Paul Erdős is eighty.
  • Erdős centennial.
  • Finite and Infinite Sets.
  • Intersection theorems for graphs II.
  • Irregularities of partitions.
  • N is a number.
  • Number theory : diophantine, computational, and algebraic aspects : proceedings of the international conference held in Eger, Hungary, July 29-August 2, 1996.
  • Number theory, 1998.
  • On a generalization of Turan's graph-theorem.
  • On the distribution mod 1 of the sequence n.
  • Paul Erdős and his mathematics : research communications of the conference held in the memory of Paul Erdős, Budapest, Hungary, July 4-11, 1999.
  • Real analysis : foundations and functions of one variable.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Vera T. Sós » (voir la liste des auteurs).

  1. Une interview de Vera Sós dans le village de Természet
  2. Tangente HS n°54 "Les graphes" (2015) p75
  3. a et b (en) László Babai, « In and Out of Hungary: Paul Erdős, His Friends, and Times », sur Université de Chicago,  : Sós p. 19–22.
  4. (en) Vera Sós sur le site du Mathematics Genealogy Project
  5. List of research fellows of the Rényi Institute, retrieved 2010-01-23.
  6. Tangente HS n°54 "Les graphes" (2015) p34
  7. List of awards given to Vera T. Sós
  8. Membership listing , Hungarian Academy of Sciences, retrieved 2010-01-23.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]