Jean-Pierre Kahane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kahane.

Jean-Pierre Kahane est un mathématicien français, né le à Paris (France). Il est professeur émérite à l'Université Paris Sud Orsay.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1946), deuxième président de l'université Paris-Sud[1] de 1975 à 1978, il est membre de l'Académie des sciences (section mathématique) depuis 1998.

Président de la Mission interministérielle de l’information scientifique et technique (MIDIST) de 1982 à 1986[2].

Président de l'Union rationaliste de 2001 à 2004.

Il est le directeur de Progressistes, la revue du Parti communiste français consacrée aux sciences, au travail et à l'environnement[3].

Le , il signe avec d'autres scientifiques un texte appelant à voter en faveur d'Emmanuel Macron lors du second tour de l'élection présidentielle de 2017, afin de « barrer la route au pire », représenté par Marine Le Pen[4].

Descendance[modifier | modifier le code]

Il est le fils du biochimiste Ernest Kahane et le frère du cinéaste Roger Kahane.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Éléments de bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 1975-78 : Institutionnalisation », sur PleinSud, (consulté le 8 décembre 2015)
  2. « Entretien avec Jean-Pierre Kahane », Revue pour l'histoire du CNRS, no 12,‎ (lire en ligne)
  3. « PROGRESSISTES, Science, Travail & Environnement », sur PROGRESSISTES, Science, Travail & Environnement (consulté le 6 janvier 2016)
  4. « Appel de scientifiques à voter Macron "pour barrer la route au pire" », sur leparisien.fr, .
  5. Décret du 30 décembre 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]