Veneno (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Veneno

Type de série Mini-série
Genre Biographique et dramatique
Création Javier Ambrossi
Javier Calvo
Production Atresmedia
Suma Latina
Acteurs principaux Jedet Sánchez
Daniela Santiago
Isabel Torres
Lola Rodríguez
Valeria Vegas
Paca La Piraña
Desirée Rodríguez
Musique Julio de la Rosa
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Chaîne d'origine Atresplayer Premium
Nb. d'épisodes 8
Durée 50 minutes
Diff. originale
Site web Site officiel

Veneno est une mini-série télévisée espagnole créée par Javier Ambrossi et Javier Calvo, diffusée entre le et le sur le service Atresplayer Premium.

Il s'agit d'une série biographique qui raconte la vie de Cristina Ortiz Rodríguez, une personnalité transgenre connue sous le nom de scène La Veneno. Elle s'inspire de la biographie ¡Digo! Ni puta ni santa. Las memorias de La Veneno par Valeria Vegas.

Aux États-Unis et en Amérique latine, elle a été diffusée intégralement le sur le service HBO Max[1]. En France, elle est disponible depuis le sur le service BrutX[2],[3]. Elle reste inédite dans tous les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série retrace l'histoire de Valeria Vegas, une étudiante en journalisme qui va faire la connaissance de son idole, Cristina dite la Veneno. Cette rencontre va bouleverser la vie des deux femmes. En découvrant la vie de la Veneno, qui va la lui raconter pour un travail universitaire, Valeria va se découvrir elle-même[4].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

  • Guille Márquez : Joselito enfant (épisodes 2, 5, 7)
  • Marcos Sotkovszki : Joselito adolescent / Fran Ortiz (épisodes 2-3, 7-8)
  • Lara Martorell (VF : Audrey Sourdive) : Fany (épisodes 1, 4-6, 8)
  • Andrea García : Zane (épisodes 1, 7-8)
  • Maite Sandoval : Mari (épisodes 1, 4-5, 8)
  • Lola Dueñas (VF : Vanina Pradier) : Faela Sainz
  • Mariona Terés (VF : Vanessa Van-Geneugden) : Amparo (épisodes 1-3, 7)
  • Ángeles Ortega : Manola (épisodes 1-2, 4-5, 8)
  • Karen Hernández : Carolina la de Vigo (épisodes 1-2, 4, 8)
  • Candela Santiago : Tamara la gitane (épisodes 1-2, 4-5, 8)
  • Desireé Vogue : Bienvenida (épisodes 1-3, 8)
  • Juani Ruiz (VF : Dorothée Jemma) : elle-même (épisodes 1-4, 7-8)
  • Laura Frenchkiss : Rocío (épisodes 1-3, 8)
  • Ester Expósito (VF : Victoria Grosbois) : Machús Osinaga (épisodes 1, 5)
  • Omar Banana : Manolito adolescent (épisode 2)
  • Inma Pérez-Quirós : Gracia (épisode 2)
  • Santino Cassá : Manolito enfant (épisodes 2, 5)
  • Mercedes León (VF : Brigitte Virtudes) : María Jesús Rodríguez (épisodes 2, 4-5, 8)
  • Alex Saint : Sacha (épisodes 2-4, 8)
  • Ciro Petrone (VF : Alexis Tomassian) : Angelo (épisodes 4-6)
  • Tamar Novas : Miguel (épisodes 6-8)
  • Carlos Manglano : Mihai (épisodes 7-8)
  • Andreu Castro : Carlos dit la Ciboulette (épisodes 7-8)

Contexte[modifier | modifier le code]

En , il est annoncé que Calvo et Ambrossi sont en discussion pour produire, écrire et réaliser un biopic sur la vie de la personnalité transgenre espagnole La Veneno pour Atresmedia[5]. En , le casting est confirmé : Jedet (es), Daniela Santiago (es) et Isabella Torres (es) incarnent Cristina Ortiz, de son enfance jusqu'à la fin de sa vie[6]. La distribution est très bien accueillie par le public qui a remercié les deux réalisateurs d'avoir choisi trois femmes transgenres pour jouer une femme transgenre[7].

Le tournage a démarré le à Isleta del Moro, une petite ville de la province d'Almería. La production s'est ensuite étendue à Adra, Valence et la communauté de Madrid (à la Casa de Campo) et devait durer quatre mois, pour se terminer en [8]. La production est arrêtée début mars en raison du confinement national en Espagne, décrété le , provoqué par la pandémie de Covid-19. Seul le premier épisode de la série est diffusé fin mars[9].

Episodes[modifier | modifier le code]

Titre français Titre original Réalisation Scénario Diffusion en Drapeau de l'Espagne
1 Ce soir, nous traversons le Mississippi La noche que cruzamos el Mississippi Javier Ambrossi et Javier Calvo Javier Ambrossi et Javier Calvo
2 Un voyage dans le temps Un viaje en el tiempo Javier Ambrossi et Javier Calvo Javier Ambrossi et Javier Calvo
3 Acaríciame Acaríciame Mikel Rueda Claudia Costafreda, Elena Martín et Ian de la Rosa
4 La malédiction des Onassis La maldición de las Onassis Álex Rodrigo Javier Ambrossi et Javier Calvo
5 Cristina de l'autre côté du miroir Cristina a través del espejo Javier Ambrossi et Javier Calvo Javier Ambrossi et Javier Calvo
6 L'une des nôtres Una de las nuestras Javier Ambrossi et Javier Calvo Félix Sabroso
7 Ça s'est passé plus ou moins comme ça Fue más o menos así Mikel Rueda Claudia Costafreda, Elena Martín et Ian de la Rosa
8 Les trois enterrements de Cristina Ortiz Los tres entierros de Cristina Ortiz Álex Rodrigo Javier Ambrossi et Javier Calvo

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christelle Murhula, « L'incroyable destin de Cristina Ortiz ou « La Veneno », icône transgenre espagnole », sur Vanity Fair, (consulté le 8 avril 2021).
  2. « “Veneno”, sur BrutX : l’histoire d’une icône transgenre au venin salvateur », sur Télérama (consulté le 9 avril 2021)
  3. Par Stéphanie Guerrin Le 7 avril 2021 à 11h33, « Brut lance BrutX, sa plate-forme de vidéo à la demande avec la série choc «Veneno» », sur leparisien.fr, (consulté le 9 avril 2021)
  4. AlloCine, « Veneno » (consulté le 9 avril 2021)
  5. (es) Fuera de Series, « FDS Directo: Javier Calvo y Javier Ambrossi hablarán sobre ‘Veneno’ », sur Fuera de Series, (consulté le 9 avril 2021)
  6. (es) « Los Javis ya han encontrado a las tres actrices que interpretarán a la Veneno en su serie », sur La Vanguardia, (consulté le 9 avril 2021).
  7. Christelle Murhula et Condé Nast Digital France, « L'incroyable destin de Cristina Ortiz ou « La Veneno », icône transgenre espagnole », sur Vanity Fair, (consulté le 9 avril 2021)
  8. (es) Efe Madrid, « Arranca el rodaje de la serie de Los Javis sobre La Veneno », sur diariodenavarra.es, (consulté le 9 avril 2021)
  9. (es) Redacción Yotele, « Atresmedia solo podrá estrenar el primer capítulo de 'Veneno' ante la crisis del coronavirus », sur elperiodico, (consulté le 9 avril 2021).

Liens externes[modifier | modifier le code]