Vallée de Payolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vallée de Payolle
Vue vers l'aval de La Séoube
Vue vers l'aval de La Séoube
Massif Massif de l'Arbizon (Pyrénées)
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Commune Campan
Coordonnées géographiques 42° 57′ nord, 0° 16′ est
Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées
(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Vallée de Payolle
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Vallée de Payolle
Orientation aval nord-ouest
Longueur 12 km
Type
Écoulement Adour de Payolle
Voie d'accès principale D 918

La vallée de Payolle est une vallée située dans la zone centrale des Pyrénées françaises, qui débouche sur la vallée de Campan dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Payolle est peut-être une variante de fajola « hêtraie » (cf. basque pʰago « hêtre »).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Orientée ouest-est, la vallée s'étend sur environ 5,5 km avec une largeur entre 5,5 km. Elle démarre au lieu-dit de La Séoube à l'ouest et qui monte jusqu'au col d'Aspin à l'est, en partie nord sa limite s’arrête au col de Beyrède et son extrémité sud-est se termine à la Hourquette d'Ancizan.

Elle est implantée sur les communes d'Asté, Campan, Ancizan, Beyrède-Jumet-Camous, Aspin-Aure.

La majeure partie de la vallée se trouve dans le massif de l'Arbizon.

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

Villages, lieux-dits et écarts, du sud au nord :

  • Payolle ;
  • Pradille : diminutif de prat « pré » ;
  • le Sarrat de Bon : deux mots pré-latins : sarrat « contrefort » et boun « colline », « mont » ;
  • la Laurence : la laurença « terre fertile » ;
  • La Séoube : la seuba « forêt » (latin silva) ;
  • le Taillat : zone gagnée sur la forêt par coupe franche - ou taillis ?

Géologie[modifier | modifier le code]

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La vallée est traversée dans le sens est-ouest par l'Adour de Payolle, affluent droit de l'Adour, on y trouve aussi le lac de Payolle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Sports d'hiver[modifier | modifier le code]

La vallée héberge la station de ski de Payolle-campan, une station familiale sur un site labellisé France ski de fond.

Période estivale[modifier | modifier le code]

L'été, le cirque du Lys est aménagé pour les VTTistes avec différents circuits tracés.

La vallée a été l'arrivée le de la 7e étape du Tour de France 2016 remportée par Steve Cummings.

Protection environnementale[modifier | modifier le code]

La vallée fait partie d'une zone naturelle protégée, classée ZNIEFF de type 1 et de type 2.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

On accède à la vallée par la route des cols ; la route départementale 918 en direction de Bagnères-de-Bigorre ou par l'autre versant du col d'Aspin par Sarrancolin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]