Valeria Barsova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Valeria Barsova
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
SotchiVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Валерия Владимировна БарсоваVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Tessiture
Distinctions
Prix StalineVoir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Staline
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre de Lénine
Médaille du 800e anniversaire de Moscou (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Valeria Vladimirovna Barsova (en russe : Валерия Владимировна Барсова), née Vladimirova le à Astrakhan (Empire russe) et morte le à Sotchi (Union soviétique), est une chanteuse soprano lyrique colorature russe et soviétique. Elle fut nommée artiste du Peuple d'URSS en 1937 et reçut le prix Staline de première classe en 1941.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle prend ses premières leçons auprès de sa sœur, puis étudie le piano avec Artur Kapp. Elle entre ensuite au conservatoire de Moscou où elle étudie auprès d'Umberto Mazetti et qu'elle termine en 1919. Elle fait auparavant, pendant l'année 1917, ses premières apparitions sur scène au théâtre d'opéra de Zimine (qui l'avait remarquée alors qu'elle chantait dans un cabaret de Moscou) dans Gilda de Rigoletto et chantant en russe les rôles de Suzanne des Noces de Figaro, Constance de L'Enlèvement au sérail, Nedda de Paillasse, les quatre héroïnes des Contes d'Hoffmann. Elle chante avec Chaliapine au jardin de l'Ermitage (remplaçant au pied levé Antonina Nejdanova) le rôle de Rosine du Barbier de Séville en 1919. l'année suivante, elle interprète Rosine, de ce même opéra, sur la scène du Bolchoï. Elle demeure soliste du Bolchoï, jusqu'en 1948, et chante les rôles principaux du répertoire (toujours en russe): Violetta, Madame Butterfly, Gilda, Mimi, Juliette, Manon et aussi les grands rôles de La Dame de pique, Le Coq d'or, Rouslan et Ludmila, La Demoiselle des neiges[1], Ivan Soussanine, Sadko, etc.

En 1929, elle fait une tournée à Berlin et en Pologne. Elle est évacuée avec le reste de la troupe à Kouïbychev pendant la guerre, où elle se produit au théâtre d'opéra de la ville. C'était une des sopranos de cette époque les plus fameuses d'URSS grâce à sa voix claire et brillante.

Elle quitte la scène en 1948 et enseigne au conservatoire de Moscou de 1950 à 1953, puis elle se retire à Sotchi, où elle termine ses jours et est enterrée.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Le cratère vénusien Barsova a été nommé en son honneur[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De Rimski-Korsakov
  2. (en) Working Group for Planetary System Nomenclature, Gazetteer of Planetary Nomenclature 1994, Washington, International Astronomical Union, United States Government Printing Office, , 295 p. (lire en ligne), p. 13.

Source[modifier | modifier le code]