Antonina Nejdanova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonina Nejdanova
Description de l'image Nezhdanova 2.jpg.
Naissance
Krivaïa Balka, ouiezd d'Odessa
Gouvernement de Kherson
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 77 ans)
Moscou, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale Artiste lyrique
Soprano
Style Opéra
Années d'activité 1902-1950
Collaborations Leonid Sobinov, Fédor Chaliapine
Formation Conservatoire Tchaïkovski de Moscou
Maîtres Umberto Mazetti

Répertoire

Une vie pour le tsar, La Fiancée du tsar, Rouslan et Ludmila, Eugène Onéguine, Le Barbier de Séville, Sadko, Le Coq d'or

Antonina Vassilievna Nejdanova (en russe : Антонина Васильевна Нежданова) est une chanteuse d'opéra russe (soprano) née le près d'Odessa et morte le à Moscou. Elle est l'une des plus grandes représentantes de l'école vocale russe[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Krivaïa Balka dans l'ouiezd d'Odessa (actuellement en Ukraine) des parents instituteurs, Antonina chante dans un chœur d'église dès l'âge de sept ans. Après des études à l'Académie de musique d'Odessa où elle apprend le piano, elle part pour Saint-Pétersbourg, mais ne réussit pas à entrer au conservatoire. En 1899, elle est admise au Conservatoire de Moscou dans la classe d'Umberto Masetti[1]. À la sortie en 1902 avec une médaille d'or, elle est invitée au Théâtre Bolchoï où elle débute le dans le rôle d'Antonida dans Une vie pour le tsar. C'est à ce théâtre qu'elle travaille pendant plus de trente ans. Nejdanova possède une voix d'une clarté et d'une virtuosité supérieure et chante presque tous les rôles majeurs du répertoire russe et européen : Ludmila, Tatiana, Rosina, Lakmé, la reine de Chemakha et beaucoup d'autres.

En 1912, elle chante à l'Opéra de Paris, en interprétant le rôle de Gilda dans Rigoletto, ce sera sa seule représentation à l'étranger[1].

En 1936, elle sera parmi les treize premières personnes du domaine de la culture à se voir attribuer le titre d'Artiste du peuple de l'URSS et en 1943, elle devient docteur des arts pour ses articles sur Rimski-Korsakov, Rachmaninov et Leonid Sobinov. La même année elle devient professeur au Conservatoire de Moscou.

Nejdanova se produit souvent comme chanteuse de chambre. Son répertoire comporte les œuvres de Sergueï Rachmaninov, Piotr Ilitch Tchaikovski, Franz Schubert, des chansons populaires russes. Son accompagnateur pendant plusieurs années est Nikolaï Golovanov.

Morte à Moscou, l'artiste est enterrée au cimetière de Novodevitchi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Alain Pâris, Le Nouveau Dictionnaire des interprètes, Bouquins,‎ (ISBN 978-2-2211-4576-0, lire en ligne)
  2. (ru) « Антонина Васильевна Нежданова », sur belcanto.ru (consulté le 25 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :