Valentin Pignol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pignol.
Valentin Pignol
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Valentin Pignol né à Roquevaire le décédé à Marseille le est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'agriculteur, Valentin Pignol est élève de l'École des Beaux-Arts de Marseille où il est parmi les meilleurs èlèves. Il étudie la sculpture auprès d'Émile Aldebert à Marseille. Il part ensuite à Paris comme boursier de la ville et termine son éducation dans les ateliers de Jules Cavelier, Louis-Ernest Barrias et Alfred-Désiré Lanson. De retour à Marseille il est nommé professeur à l'École des Beaux-Arts, mais expose rarement car la maladie le prive d'une brillante carrière.

Il meurt à Marseille le à l'âge de 47 ans. Une place de Marseille porte son nom.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1903 : Amour maternel, groupe en marbre.
  • 1905 : Jeunes filles au piano, bas-relief en plâtre conservé au musée des Beaux-Arts de Marseille.
  • Pour la façade principale de la Caisse d'Épargne de Marseille, quatre médaillons suspendus à des têtes de lions enrubannés et représentant : une nef, un taureau furieux, un lion et une tête de Diane avec croissant et carquois.
  • 1910 : en collaboration avec son élève Henri Raybaud, il réalise une statue en bronze du sergent Casalonga de la 10e Compagnie du 3e régiment, mort en novembre 1904 à Madagascar. Cette statue se trouve à proximité du monument aux morts de la commune d'Alata (Corse-du-Sud) .

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]