USS Cahuilla (ATF-152)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

USS Cahuilla (ATF-152)
Image illustrative de l’article USS Cahuilla (ATF-152)
ARA Irigoyen en 2013
Autres noms ARA Comandante General Irigoyen (1961-2009)
Type remorqueur
Classe Abnaki (en)
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval Charleston Dry Dock & Machine Company
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Transféré le à la Marine argentine
Équipage
Équipage 85
Caractéristiques techniques
Longueur 62 mètres (203,4 pi)
Maître-bau 11,73 mètres (38,5 pi)
Tirant d'eau 4,70 mètres (15,4 pi)
Déplacement 1,646 t
Propulsion 4 moteurs diesel-électrique General Motors
Puissance 3,000 cv
Vitesse 16 nœuds (29,6 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement
Carrière
Pavillon Drapeau des États-Unis USA (1945-47)
Drapeau de l'Argentine Argentine (1961-2009)
Port d'attache San Pedro (Buenos Aires)
Protection Monument historique national (Argentine)
Localisation
Coordonnées 33° 40′ 07″ sud, 59° 40′ 04″ ouest

L'USS Cahuilla (ATF-152) était un remorqueur de la flotte de classe Abnaki au service de l'United States Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1961, il a été vendu à la marine argentine sous le nom ARA Irigoyen (A-1) où il a servi jusqu'en 2009 en tant qu'aviso, date à laquelle il est devenu un navire musée à San Pedro (Buenos Aires).

Service de l'US Navy[modifier | modifier le code]

Il a été fixé comme Cahuilla (AT-152) au chantier naval Charleston Shipbuilding and Dry Dock Co. de Charleston en Caroline du Sud, puis redésigné comme remorqueur océanique de la flotte (ATF-152) le 15 mai 1944. Il a été lancé le 2 novembre 1944 et mis en service comme USS Cahuilla (ATF-152) le 10 mars 1945.

Opérations du théâtre du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le premier service de l'USS Cahuilla dans l'US Navy fut une brève tournée en tant que formateur d'attaque anti-sous-marine à Norfolk, en Virginie. De là, il a navigué le 18 avril 1945 en remorquant l' USS Pegasus (AK-48) (en) pour Pearl Harbor. Après l'avoir livré le 24 mai, le remorqueur de la flotte a navigué pour l'île de Guam, où il a pris une chaîne de barges pontons en remorque pour Okinawa.

Du 26 juillet au 6 août, il a servi d'escorteur des convois et comme remorqueur de sauvetage pour les navires traversant les eaux dangereuses au large d'Okinawa, soumis aux attaques suicides désespérées des avions japonais.

Opérations de fin de guerre[modifier | modifier le code]

Cahuilla passe sous le Golden Gate Bridge en 1946

La fin de la guerre trouva l'USS Cahuilla en mer, à destination des opérations de sauvetage à l'atoll Eniwetok, d'où il revint pour prendre part à l'occupation de Nagasaki, au Japon, jusqu'au 16 octobre. À partir de ce moment, il est resté basé à Okinawa pour des opérations de sauvetage et de remorquage jusqu'au 14 février 1946.

L'USS Cahuilla a continué à offrir des services de remorquage aux unités de la flotte et des travaux de sauvetage aux navires de guerre et de commerce, faisant escale à Pearl Harbor, à l'atoll Kwajalein et aux ports de la côte ouest et de la zone du canal de Panama jusqu'en janvier 1947.

Mise hors service[modifier | modifier le code]

L'USS Cahuilla a été mis hors service le 27 juin 1947 à San Diego, en Californie. Désarmé dans la flotte de réserve du Pacifique, il a été radié du registre naval et transféré plus tard, dans le cadre du programme d'assistance à la sécurité, en Argentine le 9 juillet 1961.

Service de la marine argentine[modifier | modifier le code]

En 1961, le remorqueur a été acquis par la marine argentine en tant qu'Aviso et rebaptisé ARA Comandante General Irigoyen (A-1) en l'honneur de l'espagnol Don Matías de Irigoyen y de la Quintana qui était secrétaire à la guerre entre 1815 et 1819. Pendant la guerre des Malouines de 1982 l'aviso était stationnée près de l'Île des États et a servi au sauvetage des survivants de l' ARA General Belgrano [1]. Au cours de sa carrière, il a également agi en tant que navire de soutien antarctique et en tant que navire-école de plongée sous- marine [2]. Le 29 septembre 2009 après 400.000 milles navigués dans l'Atlantique Sud, il a finalement pris sa retraite [3].

Musée[modifier | modifier le code]

En janvier 2010, il a été transféré aux soins de la municipalité de San Pedro, province de Buenos Aires et amarrée en permanence sous le nom de Buque Museo Irigoyen, le troisième navire-musée argentin, ouvrant au public en mai 2010. Le 5 novembre 2020 le remorqueur a été trouvé dangereux après avoir pris de l'eau et l'aide a été demandé à la marine pour l'empêcher de couler.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]