ARA Presidente Sarmiento

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la mer image illustrant l’Argentine
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire, la mer et l’Argentine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Presidente Sarmiento
Image illustrative de l'article ARA Presidente Sarmiento
Le Presidente Sarmiento à quai à Buenos Aires

Type Frégate
Fonction Navire-école
Gréement trois-mâts carré
Histoire
Chantier naval Cammell Laird Birkenhead Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Fabrication bois
Lancement 1897
Équipage
Équipage 400
Caractéristiques techniques
Longueur 85,50 m
Longueur de coque 76,50 m
Maître-bau 13,32 m
Tirant d'eau 5,64 m
Déplacement 2,750 tonnes
Appendice beaupré
Voilure 2.300 m² (21 voiles)
Propulsion (2.800 cv)
Carrière
Pavillon Drapeau de l'Argentine Argentine
Port d'attache Buenos Aires
Protection monument historique en 1962


La frégate ARA Presidente Sarmiento, construite en 1897 en Angleterre, est un trois-mâts barque ayant servi de navire-école de la marine argentine (Armada de la República Argentina, ARA) nommé en l'honneur du septième président argentin, Domingo Faustino Sarmiento.
Mis hors service en 1961, il est transformé, après une grande restauration, en monument historique en 1962[1]. C'est désormais un navire musée à quai de Puerto Madero à Buenos Aires.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Argentine avait besoin d'un navire moderne pour former ses marins. Un contrat fut signé avec la société Laids Brothers de Liverpool et la bâtiment sur construit dès 1896 sur la chantier naval Cammell Laird de Birkenhead au Royaume-Uni.
Le premier voyage de formation a été lancé le 12 janvier 1899 et arriva le 16 juillet 1900 dans le port d' Annapolis aux États-Unis. Jusqu'en 1939 il effectua 37 voyages de formation dans les différentes parties du monde. Il a participé à l'ouverture du canal de Panama et à l'inauguration de la statue de José de San Martín à Boulogne-sur-Mer
A partir de 1939 il a cessé ses voyages internationaux à cause de la guerre. Puis ces voyages annuels se firent principalement en Amérique du sud. Il finit sa carrière pour la formation à l'Ecole de matelot deCabos et fit sa dernière année de service en 1961.
Il a été déclaré monument historique national le 18 juin 1962 et transformé en musée le 22 mai 1964. Sa tradition maritime fut transmise à la nouvelle frégate ARA Libertad qui poursuit l'instruction des cadets de l'école navale de la Marine Argentine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Fiche sur le site de la « Commission nationale des musées, monuments et lieux historiques »
  • Chapman Great sailing ships of the world (Otmar Schäuffelen) p 2 (ISBN 1-58816-384-9)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]