Travail fantôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le travail fantôme (en anglais : shadow work) en économie, est le travail non rétribué réalisé par le libre-service. Le terme a été utilisé pour la première fois par Ivan Illich, dans son livre[1] éponyme. Un exemple de travail fantôme peut être la caisse libre-service aux supermarchés[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ivan Illich, Le Travail fantôme, Éditions du Seuil, , 161 p. (ISBN 978-2020058032, lire en ligne)
  2. Craig Lambert, Our Unpaid, Extra Shadow Work, New York Times, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) Mahité Breton, Le travail de l’ombre : Ivan Illich et la critique de l’univers économique, (lire en ligne)