Accord de libre-échange entre les États-Unis et la Corée du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'accord de libre-échange entre les États-Unis et la Corée du Sud est un accord de libre-échange entrée en application en mars 2012 entre les États-Unis et la Corée du Sud. C'est l'accord de libre-échange le plus important qu'à mis en application les États-Unis depuis la création de l'ALENA[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les négociations autour du traité ont démarr en février 2006, pour se conclure en avril 2007. Le 30 juin 2007, l'accord est signée, avant de l'être à nouveau sur une version renégociée en décembre 2010.

L'accord est l'objet de prise de position durant l'élection présidentielle de 2008, où notamment Barack Obama, s'y oppose notamment pour la question du commerce automobile et du maintien de l'emploi dans ce secteur. La négociation de l'accord en 2010 porte sur ce dernier point, ainsi que sur le commerce de viande bovine.

Le 12 octobre 2011, le sénat américain vote à 83 pour et 15 contre, alors que le même jour la chambre des représentants vote à 278 pour et 151 contre.

Le 22 novembre 2011, l'assemblée nationale de la Corée du Sud vote favorablement pour l'accord à 151 pour, 7 contre et 12 abstentions[2]. Le texte est par la suite ratifié par le président de la Corée du Sud, Lee Myung-bak, le 29 décembre 2011. Puis fait l'objet de manifestations durant le mois de décembre de la même année[3],[4].

Problématique autour de l'accord[modifier | modifier le code]

L'accord a fait l'objet d'une importante opposition notamment en Corée du Sud, sur notamment les questions de maintien des emplois agricoles dans un contexte d'agriculture aidée[1]. Un autre sujet important de l'accord est le marché automobile qui constitue une grande partie du commerce entre les deux pays, l'accord devant être sur ce point positif pour la balance commerciale coréenne, qui exporte de nombreux véhicules[1]. Une troisième problématique, avant l'accord, est la question de l'interdiction par la Corée du Sud d'importations de la viande bovine en provenance des États-Unis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Corée du Sud–Etats-Unis : un accord qui dérange, Any Bourrier, Le Monde Diplomatique, 20 avril 2007
  2. Traité de libre-échange USA/Corée, Le Figaro, 22 janvier 2011
  3. L'accord de libre-échange avec les Etats-Unis contesté en Corée du Sud, Philippe Mesmer, Le Monde, 5 décembre 2011
  4. L'accord de libre-échange Corée du Sud-Etats-Unis soulève une opposition violente, Frédéric Ojardias, La Tribune, 2 décembre 2011