Accord de libre-échange entre les États-Unis et la Jordanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'accord de libre-échange entre les États-Unis et la Jordanie est un accord de libre-échange signé le 24 octobre 2000 entre les États-Unis et la Jordanie et entrée en application le 17 décembre 2001. C'est le quatrième accord de libre-échange des États-Unis, après ceux avec Israël, le Canada et le Mexique. Il fait suite à la mise en place de Qualifying Industrial Zone, depuis 1997, dans le cadre de l'Accord de libre-échange entre les États-Unis et Israël et du processus de paix autour d'Israël. Par ces accords, ces marchandises produisent dans ces zones se voient accordées des droits de douanes préférentielles sur des marchandises produits en partie en Jordanie, en Égypte, en Israël ou dans les territoires palestiniens[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Migrations de travail, globalisation et politique. Les Zones industrielles qualifiantes (QIZ) de Jordanie., Françoise De Bel-Air, Arda Dergarabedian, Migration et politique au Moyen-Orient, IFPO, pp. 37-60, 2006.