Traité de Compiègne (867)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité de Compiègne.
La Bretagne après le traité de Compiègne.

Le traité de Compiègne est un traité signé entre les royaumes de Francie occidentale et de Bretagne en août 867, dans lequel le roi Charles le Chauve concède le Cotentin et probablement l'Avranchin, avec le Mont Saint-Michel, bien que cela ne soit pas spécifié, au roi Salomon de Bretagne. Cependant d'un point de vue religieux, les diocèses de Coutance et d'Avranches restent dans l'archidiocèse de Rouen, sans jamais avoir été intégrés à celui de Dol. À la suite de l'effondrement du royaume breton face aux invasions vikings en 919, ces deux pagi sont rattachés à la Normandie en 933, duché dont l'extension géographique correspond pratiquement à celle de l'archidiocèse de Rouen.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]