Tokkō (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres significations, voir Tokkō.
Tokkō
特公
Type Seinen
Genre Action, surnaturel
Manga
Auteur Tōru Fujisawa
Éditeur (ja) Kodansha
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Afternoon
Sortie initiale
Volumes 3
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation AIC
Group TAC
Chaîne Drapeau du Japon WOWOW
1re diffusion
Épisodes 13

Tokkō (特公?) est un seinen manga écrit et dessiné par Tōru Fujisawa. Il a été prépublié dans le magazine Afternoon, et a été compilé en un total de trois volumes. Le troisième volume, nommée Phantom Hunter est une histoire parallèle. La version française est licenciée par Pika Édition. L'histoire est plutôt sombre, tendant vers l'horreur, et graphiquement assez violente et sanglante.

Il a fait l'objet d'une adaptation en anime entre le 15 avril et le 29 juillet 2006 sur la chaine japonaise WOWOW. Il existe alors trois versions différentes de l'histoire : celle de la prépublication, celle de la publication en volumes (principalement un ré-ordonnancement des chapitres de la précédente) et celle de l'anime.

Une série dérivée nommée Tokkô Zero, écrite par Tōru Fujisawa et dessinée par Yukai Asada, est prépubliée depuis le dans le magazine Monthly Heros[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jeune inspecteur de police de la section mobile d'investigation mobile (Tokki), Shindō, et sa sœur doivent faire face à leur passé. Victimes d'une catastrophe inexpliquée ayant emporté leur parents, les deux jeunes adultes voient apparaître des monstres appelés Phantom surgissant des profondeurs et qui s'en prennent aux êtres humains. Ces cas sont secrets et gérés par la section Tokkō (Section spéciale de sécurité publique), composée d'inspecteurs d'âge semblable à nos 2 protagonistes et notamment d'une jeune femme qui hantait les rêves de Shindō. Celui-ci décide de venger ses parents morts dans le mystérieux accident de Machida et entre dans la Tokkō, après une épreuve d'intronisation particulière.

Le troisième tome, Phantom Hunter, se déroule parallèlement à Tokkō et raconte l'histoire d'Araragi Itsuto et de sa sœur, Mayu, que l'on peut découvrir à la fin du manga original, au moment où Shindō deviendra un sword cutter. Également survivants de l'incident de Machida, les Araragi diffèrent du reste de l'unité Tokkō, car ils se comportent en prédateurs de monstres. L'ingestion de ceux-ci leur permet en effet d'acquérir des capacités spéciales, indispensables pour se venger de l'assassinat de leur parents par cette horde.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Ranmaru Shindō (申道 蘭丸, Shindō Ranmaru?) : Inspecteur de la Tokki, survivant du désastre de Machida, il souhaite venger ses parents qui y ont laissé la vie. Il rève souvent de Sakura.
  • Saya Shindō (申道 沙也, Shindō Saya?) : Sœur de Ranmaru, elle aide et accompagne son frère du mieux qu'elle peut dans sa quête.
  • Sakura Rokujō (六条 サクラ, Rokujō Sakura?) : Inspectrice de la Tokkō, dont elle est l'un des plus puissants éléments.
  • Kureha Suzuka (鈴鹿 紅葉, Suzuka Kureha?)
  • Ryuko Ibuki (伊吹 涼子, Ibuki Ryuko?) : uniquement dans l'anime)
  • Takeru Imekai (犬飼 武流, Imekai Takeru?)

Inspiration historique[modifier | modifier le code]

La Tokkō est une unité qui a vraiment existé. Créé au début du XXe siècle sous l'ère Meiji, elle traquait les dissidents, à mi-chemin entre la police politique, les services secrets et une police de la pensée qui aurait pu inspirer George Orwell[réf. nécessaire]. Devenue l'un des rouages essentiels du régime shōwa, elle fut démantelée par le Commandant suprême des forces alliées après la Seconde Guerre mondiale.

Si l'on peut voir un lien dans le goût du secret et pour une petite part dans le fait de contrôler ce que sait le public, la Tokkō de l'anime n'a toutefois que peu de rapport avec la police historique.

Manga[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Édition japonaise : Kōdansha
    • Nombre de volumes sortis : 2 + 1 pour Tokkō Phantom Hunter, une histoire parallèle.
    • Date de première publication :
    • Prépublication : Afternoon
  • Édition française : Pika Édition
    • Nombre de volumes sortis : 2 + 1
    • Date de première publication :

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 4-06-334801-6[ja 1] [fr 1] 978-2-84599-792-9[fr 1]
Liste des chapitres :
  • Épisode 0 : La colère, l'avidité et la folie
  • Épisode 1 : Thou art the...
  • Épisode 2 : Ces ombres dans nos bières
  • Épisode 3 : Dans le sillage du mal
1 [ja 2] 4-06-334837-7[ja 2] [fr 2] 978-2-84599-831-5[fr 2]
Liste des chapitres :
  • Épisode 4 : Les larmes tristes du destin
  • Épisode 5 : La porte du cimetière
  • Épisode 6 : La bête est sauvée
3 [ja 3] 4-06-334875-X[ja 3] [fr 3] 978-2-84599-855-1[fr 3]
Liste des chapitres :
  • Épisode 1 : On mord !
  • Épisode 2 : Fusion ultime
  • Épisode 3 : Mal grandissant
  • Bonus
  • Épisode supplémentaire : Une présence bienveillante

Anime[modifier | modifier le code]

L'adaptation en anime comporte 13 épisodes de 25 minutes, diffusés du 15 avril au 29 juillet 2006 sur WOWOW. Il est réalisé par Masashi Abe, sur un scénario de Mitsuhiro Yamada, aidé par le character designer Koji Watanabe et le studio AIC Spirits.

Le premier épisode de Tokkō a été diffusé 2 fois au Festival de Cannes[2].

Épisodes[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Aube, Réveil 暁 awakening Akatsuki awakening
2 Rêve, Une fille apparaît 夢 a girl appears Yume a girl appears
3 Attaches, Des moments seraient perdus 絆 moments would be lost Kizuna moments would be lost
4 Présage, Corps dans le laboratoire 兆 corpses in the laboratory Chō corpses in the laboratory
5 Démon, Un père tout seul 鬼 a father all alone Oni a father all alone
6 Tristesse, Qui a tué mon frère ? 哀 who kills my brother Ai who kills my brother
7 Amour, Un coup de téléphone 恋 a telephone call Koi a telephone call
8 Éveillé, L'heure de se quitter 醒 time to say goodbye Sei time to say goodbye
9 Froid, Nés pour exister 凛 we were born to be Rin we were born to be
10 Tremblement, Peu importe 揺 never mind Yuri never mind
11 Prison, Pas de femme, pas de pleure 獄 no woman, no cry Goku no woman, no cry
12 Fureur, Si ce n'est pas de l'amour 怒 if not in love Ikari if not in love
13 Sombre, Ensemble pour toujours 黎 remain tender together Rei remain tender together

Différences avec le manga[modifier | modifier le code]

Contrairement au manga, Ranmaru reste longtemps à la Tokki. Il y enquête sous les ordres dictatoriaux de son chef qui souhaite mettre à jour le secret, en dépit des avertissements de Tokkō.

Il est très rapidement beaucoup plus proche de Sakura, malgré le fait qu'ils ne travaillent pas ensemble. Ils évoquent des souvenirs d'enfance et elle le sauve plusieurs fois.

Il semblerait que l'anime présente également des éléments du manga Tokkō Phantom Hunter, notamment Araragi Itsuto et sa sœur Mayu.

Musiques[modifier | modifier le code]

  • Opening: Nothing, chanté par dB
  • Ending: Sherry, chanté par dB

Doublage[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Édition japonaise

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3

Édition française

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3

Liens externes[modifier | modifier le code]