Thomas Luther

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Luther
Luther thomas 20061119 berlin bundesliga.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
ErfurtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Université de Hagen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Titres aux échecs
Classement Elo
2 524 ()
2 524 ()
2 524 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas Luther est un joueur d'échecs allemand né le 4 novembre 1969 à Erfurt. Grand maître international, il a remporté trois fois le championnat d'Allemagne d'échecs (en 1993, 2002 et 2005), le mémorial Capablanca (tournoi B) en 1997 et le tournoi d'échecs d'Hastings 1994-1995.

Au 1er novembre 2016, il est le n°27 allemand avec un classement Elo de 2 533[1].

Championnats du monde individuels[modifier | modifier le code]

Lors du championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1997-1998, Luther battit Lajos Portisch au premier tour avant d'être éliminé par Vladimir Akopian. Lors du championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2001-2002, il battit Sergueï Ivanov au premier tour, puis perdit contre Ilya Smirin.

Compétitions par équipe[modifier | modifier le code]

Thomas Luther a représenté l'Allemagne lors de quatre olympiades (1998, 2000, 2002, 2006), remportant la médaille d'argent par équipe en 2000. Il joua au premier échiquier de l'équipe des mal-voyants en 2010 et marqua 6,5 points sur 10. Lors du championnat du monde d'échecs par équipe de 2002, il jouait au quatrième échiquier, remportant une médaille d'argent individuelle, tandis que l'Allemagne finit quatrième de la compétition[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Thomas Luther sur le site de la FIDE
  2. Fiche de Thomas Luther sur olimpbase.org.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.