Thomas Lawrence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lawrence.
Thomas Lawrence
Thomas Lawrence Pinkie.jpg

Pinkie (1794)

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Mouvement
Distinction
Membre de la Royal Society (d) +

Sir Thomas Lawrence (13 avril 1769 à Bristol7 janvier 1830) est un des plus célèbres peintres anglais. Il fut le portraitiste le plus important de la Régence anglaise et du règne de George IV .

Biographie[modifier | modifier le code]

The Calmady Children
George IV du Royaume-Uni

Lawrence se rend à Londres en 1787, où il est reçu par Joshua Reynolds et devient étudiant à la Royal Academy. Il en est élu membre en 1794 et président de 1820 à sa mort[1].

Il a peint de nombreux portraits de Caroline de Brunswick, dont il aurait été l'amant.

En 1815, il est anobli[2]. En 1818, il se rend à Aix-la-Chapelle pour peindre les souverains et diplomates qui y sont réunis pour le troisième congrès. Il visite alors Vienne et Rome, recevant partout des princes de flatteuses marques de distinctions.

Il constitua l'une des plus extraordinaires collections de dessins de maîtres anciens.

Il fut un des maîtres de George Henry Harlow.

Lawrence est décédé subitement le , quelques mois seulement après son amie Isabelle Wolff. Quelques jours auparavant, il avait éprouvé des douleurs thoraciques, mais avait continué à travailler ; il s'est effondré et est mort au cours d'une visite chez son ami Elizabeth Archibald Keightley. Après un examen post-mortem, les médecins ont conclu que la mort de l'artiste était due à une ossification de l'aorte et des vaisseaux du cœur.

Lawrence est enterré le dans la crypte de la cathédrale St Paul. Parmi les personnes présentes à l'enterrement, figurait Joseph Mallord William Turner qui a peint une esquisse de l'enterrement.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche sur le site de la Royal Academy of Arts
  2. London Gazette : n° 17005, p. 747, 22-04-1845

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Kenneth Garlick, Sir Thomas Lawrence, A complete catalogue of his paintings, New York University Press, 1989

Olivier Meslay, "Sir Thomas Lawrence and France, the portrait of the duc de RIchelieu" The British Art Journal, Spring, 2002

Albinson, Funnell, Pelz, Thomas Lawrence, Regency Power and Brilliance, Yale University Press, 2010.

Sur les autres projets Wikimedia :