Thierhaupten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thierhaupten
Blason de Thierhaupten
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Souabe
Arrondissement
(Landkreis)
Augsbourg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
8
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Franz Neher
2008-2014
Partis au pouvoir SPD
Code postal 86 672
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 7 72 207
Indicatif téléphonique 08 271, 08 276
Immatriculation A
Démographie
Population 3 766 hab. (2009)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 50″ nord, 10° 54′ 39″ est
Altitude 432 m
Superficie 3 915 ha = 39,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Thierhaupten

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Thierhaupten
Liens
Site web www.thierhaupten.de

Thierhaupten est une commune de Bavière (Allemagne), située dans l'arrondissement d'Augsbourg et le district de Souabe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de Thierhaupten dans l'arrondissement d'Augsbourg

Thierhaupten est située sur la rive droite de la rivière Lech, dans le Leichtal oriental et dans les collines d'Aindlingen à 26 km au nord d'Augsbourg. La ville est limitrophe des arrondissements de Danube-Ries et Aichach-Friedberg. Le point culminant de la commune est situé au Kühberg, à 499 m d'altitude.

La commune est composée des neuf quartiers suivants :

  • Thierhaupten avec Altenbach, Königsbrunn, Ötz et Weiden ;
  • Neukirchen avec Hölzlarn, Sparmannseck et Wieskapelle.

Communes limitrophes (en commençant par le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre) : Münster, zone non-incorporée de Brand, Baar, Pöttmes, Aindling, Todtenweis, Meitingen et Ellgau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Thierhaupten, qui porte un nom d'origine germanique, serait née de la fondation de son monastère en 750 par le duc Tassilon III de Bavière, dernier duc de la dynastie des Agilofing, égaré pendant une chasse. L'histoire du village st intimement liée à celle de son monastère.

L'abbaye bénédictine est pillée par les Hongrois en 955 lors des combats de la bataille du Lechfeld. Au cours de la guerre de succession de Landshut, l'abbaye est détruite par les armées de la Ligue de Souabe en 1504. Elle est entièrement reconstruite, souffre de nouveau de graves dommages lors de la guerre de Trente Ans avant d'être dissoute en 1803 lors du Recès d'Empire et de la sécularisation des biens ecclésiastiques en 1803. Thierhaupten est alors intégrée au royaume de Bavière et à l'arrondissement de Neuburg an der Donau.

Le bourg est bombardée par les Alliés le et elle accueille après la Seconde Guerre mondiale de nombreux réfugiés venus de Bohême.

À l'occasion des réformes administratives des années 1970, Thierhaupten quitte l'arrondissement de Neubourg en 1972, elle rejoint alors l'arrondissement d'Augsbourg. Les communes de Neukirchen, Baar et Heimpersdorf lui sont incorporées ainsi que deux villages de la commune de Münster.

En 1994, Baar redevient une commune indépendante, intègre Heimpersdorf et rejoint l'arrondissement d'Aichach-Friedberg.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1840 1871 1900 1910 1925 1933 1939 1950 1961
1 319[1]1 300[1]1 367[1]1 423[2]1 587[1]1 512[3]1 560[1]2 272[1]2 123[1]
1970 1987 2000 2005 2009 - - - -
2 406[1]2 785[1]3 586[1]3 787[1]3 766[1]----

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Thierhaupten, Ancienne abbaye et église abbatiale Sts Pierre et Paul ;
  • Neukirchen, église St Vitus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :