The Lords of the New Church

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Lords of the New Church
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock gothique, post-punk, new wave, glam punk, punk rock, glam rock, hard rock, ska
Années actives 19821989, 2002, 20032007
Labels I.R.S., Illegal Records, Track Records
Composition du groupe
Anciens membres Stiv Bators
Adam Becvare
Brian James
Dave Tregunna
Nick Turner
Danny Fury
Alistair Ward

The Lords of the New Church est un groupe de rock britannique. Il est initialement actif entre 1982 et 1989, puis entre 2003 et 2007, de manière épisodique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est constitué de membres issus de la scène punk rock ; Stiv Bators (The Dead Boys), Brian James (The Damned), Dave Tregunna (Sham 69) et Nick Turner (The Barracudas)[1],[2], mais opte pour un rock plus travaillé et plus poli[1],[3]. Stiv Bators et ses comparses adoptent une apparence physique marquée par le gothique et un aspect tribal notamment les coiffures et par l'utilisation de maquillages outranciers rappelant les New York Dolls.

Dave Tregunna est remplacé en 1986 par Grant Flemming (basse) et un deuxième guitariste (Alistair Symons - ex-Dirty Strangers)[1]. Nicky Turner est remplacé en 1987 par Danny Fury (ex-Rogue Male) et Tregunna revient aux affaires en 1988 pour une dernière tournée après un bref passage dans les Cherry Bombz (ex-Hanoi Rocks). Le dernier concert des Lords of the New Church a lieu en au London Astoria de Londres après que Stiv Bators eut découvert que les autres membres du groupe recherchaient un nouveau chanteur pour le remplacer. Ce jour là pendant les rappels, il arbore un t-shirt avec l'annonce du groupe reconstituée. Stiv Bators est heurté par un taxi à Paris en [2]. Dans la nuit, il décède d'une hémorragie cérébrale.

En 2003, deux des membres du groupe d'origine, Brian James et Dave Tregunna, reforment le groupe pour un album intitulé Hang On et une tournée avec Adam Becvare, le guitariste du groupe Lust Killers[4]. Après un effort solo et des apparitions dans quelques groupes de second rang (Dripping Lips, Brian James Gang), Brian James résidera par la suite à Saltdean dans la proche banlieue de Brighton. Il publie en 2012 un album acoustique avec Mark Taylor (ex-clavier des Lords of the New Church) : Brian James Grand Cru. Dave Tregunna par la suite à Londres, et participe en 2011 à la reformation des Dogs d'Amour. Nicky Turner réside par la suite à Malibu (Californie, États-Unis) et n'a plus aucune activité musicale.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1982 : The Lords of the New Church
  • 1983 : Is Nothing Sacred?
  • 1984 : The Method to Our Madness
  • 1987 : Psycho Sex (EP)
  • 2003 : Hang On

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Live at the Spit
  • 1988 : Scene of the Crime
  • 1989 : Second Coming

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Killer Lords
  • 2000 : The Anthology
  • 2002 : The Lord's Prayer I
  • 2003 : The Lord's Prayer II
  • 2010 : Rockers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « The Lords of the New Church | Biography & History | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 14 novembre 2016).
  2. a et b Dave Thompson, Alternative Rock, Hal Leonard Corporation, (ISBN 978-0-87930-607-6, lire en ligne), p. 466.
  3. (en-US) « Retro Action #3: Punk Goth Greats - The Lords of the New Church and More! - New Noise Magazine », New Noise Magazine,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Ira Robbins, « Lords of the New Church », Trouser Press (consulté le 4 juillet 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]