Crashdïet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crashdïet
Description de cette image, également commentée ci-après

Peter London, bassiste de Crashdiet.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Glam metal[1], heavy metal[1], hard rock[1], sleaze rock[1]
Années actives 20002006, depuis 2007
Labels Frontiers Records, Gain Records, Universal Music (ancien), StandBy Records
Influences Guns N' Roses, Mötley Crüe, Skid Row et Hanoi Rocks[1]
Site officiel www.crashdiet.org
Composition du groupe
Membres Martin Sweet
Peter London
Eric Young
Anciens membres Mary Goore
Tom Bones
Mace Kelly
Dave Lepard (†)
H. Olliver Twisted
Simon Cruz

Crashdïet est un groupe de sleaze rock et glam metal suédois. Le groupe compte un total de quatre albums studio, Rest in Sleaze sorti en 2005, The Unattractive Revolution sorti en 2007, Generation Wild sorti en 2010, et The Savage Playground sorti en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (2000–2005)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé à Stockholm en 2000[1]. Avec des influences telles que Guns N' Roses, Mötley Crüe, Skid Row et Hanoi Rocks[1], Crashdïet fait très vite sensation grâce à la sortie de leurs premières démos, diffusées en libre téléchargement sur leur site web. En 2002, le groupe se sépare mais le chanteur Dave Lepard reforme le groupe. En 2004, le groupe signe au label Universal Music, puis prépare l'enregistrement de son premier album studio[1].

Rest in Sleaze et suicide de Lepard (2005–2007)[modifier | modifier le code]

Crashdïet, sur scène au festival Peace and Love en 2007.

Le groupe publie son premier album, Rest in Sleaze, le [2]. L'album atteint la 12e place des classements suédois, et comprend les singles Riot in Everyone, Breaking the Chainz, Knokk 'em Down, et It's a Miracle[1]. En soutien à l'album, le groupe se lance en tournée dans tout le pays. L'album et la tournée sont une réussite mais ne permettent pas au groupe de s'exporter hors de la Suède. Le groupe joue aussi au Download Festival au Royaume-Uni, la même année[3]

Le 20 janvier 2006, le chanteur Dave Lepard (seulement 25 ans) met fin à ses jours après une dépression[1]. Après la mort de leur chanteur, le groupe fait cette annonce sur leur site officiel : « On ne va pas en finir comme ça avec Crashdïet [...] » Les trois membres restants décident donc de continuer sans Lepard, et effectuent un dernier concert en hommage à leur membre disparu en février 2006[1]. Quelques mois plus tard, le groupe discute de son avenir et décide de recruter un nouveau chanteur[1]. Le 22 janvier 2007, le groupe dévoile le nom de leur nouveau chanteur, H. Olliver Twisted[1].

Ils publient officiellement leur premier album live avec Olliver, via leur site web, comme téléchargement gratuit pour les fans. Plus tard, le groupe apprend qu'il travaille sur un nouvel album, The Unattractive Revolution, et un single, In the Raw, pour une sortie prévue le 5 septembre, 2007, en Suède.

The Unattractive Revolution (2007–2008)[modifier | modifier le code]

Le 20 septembre 2007, une rumeur circule et l'idée que Twisted quitte le groupe se répandit. Un report dit qu'il aurait envoyé un mail au groupe disant qu'il ne voulait plus continuer l'aventure. Peter London, le bassiste du groupe, dément cette information et le groupe enregistre l'album. The Unattractive Revolution est publié le 3 octobre 2007, propulsé par le single In the Raw qui atteint la 11e place des classements suédois[1]. Le 23 février 2008, le groupe annonce la sortie d'un second single, Falling Rain.

Generation Wild et derniers événements (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 2008, est annoncé sur le MySpace du groupe, et sur le site que H. Olliver Twisted est écarté du groupe à cause d'un manque d'investissement. Le 24 février 2009, le groupe lance un concours pour le logo du groupe. Le gagnant du groupe verra son logo apparaitre sur tous les produits du groupe. Le 13 juillet 2009, le groupe annonce l'arrivée d'un nouveau chanteur, Simon Cruz. Une nouvelle démo, Caught in Despair, est mise en téléchargement gratuit. Elle devrait apparaitre sur le prochain enregistrement du groupe.

Le 1er avril 2010, le groupe sort son nouveau clip Generation Wild, et le 14 avril l'album Generation Wild sort[4]. Le 16 juin 2012, le groupe participe au Hellfest, de Clisson, aux côtés d'autres groupes de glam metal, comme Steel Panther.

Le 26 février 2015, le groupe annonce sur sa page web et sur les réseaux sociaux que Simon Cruz, alors chanteur dans le groupe, a décidé de quitter Crashdïet pendant leur tournée au Japon sans se justifier[5],[6]. En mai 2016, le groupe révèle ne pas rechercher de nouveau chanteur pour autant[7]. Ils jouent au Rest In Sleaze Festival de Göta Källare, à Stockholm, le 9 novembre 2016, dix après le décès de Lepard, aux côtés des groupes Sweet Creature, Bulletrain et Niterain[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Martin Sweet - guitare (2002-2006, depuis 2007)
  • Peter London - basse (2002-2006, depuis 2007)
  • Eric Young - batterie (2002-2006, depuis 2007)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Mary Goore - guitare (2000–2002)
  • Tom Bones - batterie (2000–2002)
  • Mace Kelly - basse (2000–2002)
  • Dave Lepard]] - chant, guitare rythmique (2000-2002, 2002–2006 ; †)
  • H. Olliver Twisted - chant (2007–2008)
  • Simon Cruz - chant, guitare rythmique (2009–2015)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) « Crashdïet Biography », sur AllMusic (consulté le 19 janvier 2017).
  2. (en) « Rest In Sleaze Overview », sur AllMusic (consulté le 19 janvier 2017).
  3. (de) « Freitag, 10. Juni 2005 — Sonntag, 12. Juni 2005 », sur last.fm (consulté le 19 janvier 2017).
  4. (en) « Chronique - CRASHDIET - Generation Wild », sur Shoot Me Again Magazine,‎ (consulté le 19 janvier 2017).
  5. (en) « CRASHDÏET Parts Ways With Singer SIMON CRUZ », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 janvier 2017).
  6. (en) « Crashdiet say Cruz quit band on tour with no warning », sur TeamRock (consulté le 27 janvier 2017).
  7. (en) « CRASHDÏET Is 'Not Actively Searching For A New Singer Right Now' », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 janvier 2017).
  8. (en) « Crashdïet to play last Rest In Sleaze Festival in honour of deceased Dave Lepard », sur TeamRock (consulté le 19 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]