Thales Avs France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Thales Avionics)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thales Avs France
logo de Thales Avs France

Création 15-06-1954
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Partenaire des plus belles réussites aéronautiques mondiales
Siège social Mérignac
Drapeau de France France
Direction Gil Michelin
Activité Fabrication d'équipements d'aide à la navigation
Société mère Thales
Effectif 6263 en 2017
SIREN 612 039 495
Site web http://www.thalesgroup.com

Chiffre d'affaires 1 721 047 000 euros en 2017
Résultat net 140 988 000 euros en 2017

Thales Avs France[1] est une filiale du groupe Thales, anciennement nommée Sextant Avionique, née en 1989 de la fusion des sociétés Crouzet, EAS et SFENA avec la division aéronautique de Thomson-CSF. Dans l'organisation du groupe Thales, cette société fait partie de la Division Avionique.

Historique[modifier | modifier le code]

L'historique de Sextant Avionique est résumé sur le site web du comité d'établissement du site de Valence de Thales[2] :

  • 1960 : construction du site industriel de Valence, situé au 25 rue Jules-Védrines, par la société SA Crouzet ; elle porte le nom de son fondateur, Édouard Crouzet.
  • juillet 1989 : la société Sextant Avionique est créée. Filiale des sociétés Thomson-CSF à 66 % et Société nationale industrielle aérospatiale (aerospatiale) à 34 %, elle regroupe les activités issues des sociétés :
  • 1998 : vente de la partie Espace et de la partie Automatisme.
  • juin 1999 : Sextant Avionique devient une filiale à 100 % de Thomson-CSF. L’entreprise change de nom pour devenir Thomson–CSF Sextant.
  • février 2001 : Thomson-CSF Sextant devient la société Thales Avionics SA, partie française de Thales Avionics.

Au , Thales Avionics absorbe trois autres filiales de Thales (Thales Electron Devices, Thales Training & Simulation et Thales Avionics LCD) et change de nom en devenant Thales Avs France.

Activité[modifier | modifier le code]

Cette société se positionne en maître d'œuvre, architecte systèmes, et fournisseur d'équipements et services dans le domaine des systèmes avioniques.

Thales Avionics regroupe 6200 personnes :

  • 4 800 personnes en France : la filiale Thales Avionics S.A.S[3] ainsi que les 3 autres filiales Thales Avionics Electrical Motors S.A.S[4], Thales Avionics Electrical Systems S.A.S[5] et Thales Avionics LCD S.A.[6]
  • 1 400 personnes dans les filiales en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Thales Avionics a pour clients des industriel des avionneurs, des compagnies aériennes, des armées de l’air et des opérateurs, qu’ils soient civils ou militaires. L'entreprise est le leader européen de l’électronique de vol et l’un des trois plus grands constructeurs mondiaux capables de fournir des ensembles complets d’électronique de vol. Par exemple, Thales Avionics propose une suite avionique complète, nommée TopDeck, à destination d’hélicoptères (Sikorsky S-76) ou d'avions (ATR 42 et 72). Cette suite comprend un système de gestion de vol FMS et les MCDU, les écrans de visualisations (Primary Flight Display et Navigation Display), les ensembles de capteurs (GPS, capteurs anémométriques, centrales inertielles ...).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]