Théophile-Stanislas Provost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théophile-Stanislas Provost ( - ) est un sulpicien canadien qui fut à l'origine du mouvement de colonisation matawinien.L'abbé Provost est considéré comme le précurseur du curé Labelle, son oeuvre précède de huit ans celle de Labelle. Le canton de Provost est nommé en son honneur[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Varennes dans le comté de Verchère[3], Il étudie au collège de Saint-Hyacinthe et au grand séminaire de Montréal[2]. Il devient curé de Saint-Alphonse-Rodriguez en 1860 puis il fonde le village de Saint-Côme en 1862 et le village de Saint-Zénon en 1866[4]. Il participe avec Louis-Moïse et Thomas-Léandre[a] Brassard à la colonisation de la Matawinie[1].

Il publie La Bourse et la Vie : recueil de renseignements utiles et d'informations exactes sur les Cantons du Nord et en particulier sur le territoire de la Mantawa en 1883 à Joliette[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le canton de Brassard est nommé en leur nom

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le rêve matawinien de l’abbé Provost », sur erudit.org (consulté le 1er octobre 2020)
  2. a b et c « Idéologie de la colonisation: la Mantavaisie », sur montrealbb.ca,
  3. « Arbre généalogique famille Provost » (consulté le 1er octobre 2020)
  4. « MUNICIPALITÉ DE SAINT-ZÉNON », sur lanaudiere.ca (consulté le 1er octobre 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]