Thècle du frêne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Laeosopis roboris

La Thècle du frêne (Laeosopis roboris) est une espèce de lépidoptères de la famille des Lycaenidae et de la sous-famille des Theclinae.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Laeosopis roboris a été décrite par Esper en 1793. Elle est le seul représentant du genre Laeosopis, créé par Rambur en 1858.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Papilio roboris Esper, 1794
  • Papilio evippus Hübner, [1799-1800][1]
  • Laeosopis evippus (Hübner, [1799-1800])

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • en français : la Thècle (ou Thécla) du frêne
  • en anglais : Spanish Purple Hairstreak
  • en espagnol : Moradilla del Fresno

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Laeosopis roboris demissa Verity, 1943 – en Italie.
  • Laeosopis roboris escorialensis Oberthür 1910
  • Laeosopis roboris higginsi Agenjo, 1963 – en Espagne, vers Grenade.
  • Laeosopis roboris lusitanica Staudinger, [1892] – au Portugal.
  • Laeosopis roboris magis Agenjo, 1963 – dans le nord-ouest de l'Espagne.
  • Laeosopis roboris mudarra Agenjo, 1963 – dans le nord-est de l'Espagne.
  • Laeosopis roboris portaensis Betti, 1977 – dans le sud des Pyrénées.
  • Laeosopis roboris thiersi Betti, 1977 – dans le sud de la France[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon au dessus brun gris à reflets violets et bordure foncée, dont les ailes postérieures sont festonnées.

Le revers est de couleur ocre orné d'une ligne submarginale de discrètes marques orange surmontées de noir cerné de blanc[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Discret, il réside sur le feuillage des frênes et ce n'est que tôt le matin qu'il descend butiner des ombellifères[2].

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'espèce vole en une génération de fin mai à fin juillet[2] et hiverne à l'état d'œuf pondu sur le bourgeon ou sur le tronc[2].

Plantes-hôtes[modifier | modifier le code]

Sa plante-hôte est le frêne (Fraxinus excelsior)[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Son aire de répartition se limite au Sud-Ouest de l'Europe : Portugal, Espagne, Sud-Est de la France et Italie (non confirmé)[1].

En France métropolitaine, elle a été recensée dans treize départements du pourtour méditerranéen (Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault, Aveyron, Gard, Lozère,Ardèche, Drôme, Bouches-du-Rhône, Var, Isère, Alpes-de-Haute-Provence et Alpes-Maritimes)[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

C'est un lépidoptère des bois, haies et bosquets comportant des frênes.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d funet
  2. a b c et d Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,Tom Tolman, Richard Lewington, (ISBN 978-2-603-01649-7)
  3. lepinet
  4. INPN protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Tom Tolman, Richard Lewington, (ISBN 978-2-603-01649-7)