Temple Ngoc Son

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Temple
Image illustrative de l’article Temple Ngoc Son
Présentation
Nom local Đền Ngọc Sơn
Culte Taoïsme
Rattachement Hanoï
Début de la construction XVe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Région Tay Ho
Ville Hanoï
Coordonnées 21° 01′ 50″ nord, 105° 51′ 09″ est

Le temple Ngọc Sơn (vietnamien : Djen Ngọc Sơn), signifiant temple de la montagne de jade, est un sanctuaire situé sur le Lac Hoan Kiem (lac de l'épée restituée) dans le centre d'Hanoi au Viêt Nam. Construit sur l'îlot de Jade, ce temple est dédié à des génies confucianistes et taoïstes, ainsi qu'au héros national Trần Hưng Đạo.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'accès au temple Ngọc Sơn se fait par une passerelle en bois rouge laquée, cintrée, et restaurée en 1887 (The Huc : pont où repose le soleil levant). Appelée jadis « île de Jade » par les Annamites, la porte du temple porte sur le fronton les inscriptions « Pour qui connaît par l'étude les origines et sait les raisons des choses antiques, la splendeur de ces lieux est immortelle et infinie, comme l'air et la lumière »[1], et sur les côtés, « Cette voie mène à l'eau et à la montagne, c'est l'entrée des régions merveilleuses ».

En entrant sur la gauche, un petit terre-plein de pierres, est élevé en mémoire d'une victoire militaire remportée par les Annamites vers la fin du XVIIIe siècle. Ce terre-plein est surmonté d'un obélisque coiffé d'une couverture en forme de pinceau, (en vietnamien Thap But) appelée tour du pinceau, édifié au milieu du XIXe siècle. Plus loin, on franchit le portique de l'écritoire (Daï Nghien) dont les soutiens sont recouverts de préceptes, et de trois mots « Ta Thanh Thien » (qui signifie : écrit sur le ciel)[2]. Le pavillon Tran Ba (pavillon d'interception de vagues) et la demeure de possession de la lune (Dac Nguyet).

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Boissière, Anthologie franco-indochinoise : morceaux choisis des écrivains français, Hanoï, impr. de Le-Van-Tan, (lire en ligne), « Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 8-Z-24060 », p. 47 – 49
  2. Jules Boissière, Indochine du Nord : Tonkin, Annam, Laos, Yunnan, Kouang-Tchéou Wan (2e édition), Paris, Hachette, (lire en ligne), « Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-LK10-663 », p. 125 – 127