Température du thermomètre mouillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La température du thermomètre mouillé (Tw, où w abrège le mot anglais wet signifiant humide) ou température humide est la température qu'une parcelle d'air, ayant une température Θ et un contenu en vapeur d'eau de Y, atteindrait si on y évaporait de l'eau liquide jusqu'à saturation tout en gardant la pression constante.

Obtention[modifier | modifier le code]

Par mesure[modifier | modifier le code]

En utilisant directement un thermomètre dont la pointe est recouverte d'une mousseline mouillée et qu'on ventile pour faire évaporer l'eau.

Par calcul[modifier | modifier le code]

  • Indirectement, si on a seulement la température et le contenu en eau de l’air comme avec une radiosonde :
    On calcule le itérativement par :
    où :
    = taux d’humidité (wetness) : rapport de mélange (g de vapeur d’eau / kg d’air sec),
    = pression en Pa,
    avec les constantes :
    = l’énergie pour évaporer l’eau, faiblement dépendante de la température mais environ 2 500 J/g),
    = chaleur spécifique à pression constante (1005 J·kg–1·K–1),
    = 2,53 × 108 kPa,
    = 5,42 × 103 K,
    = 0,622 (sans dimension).
  • Approximation avec la température sèche et l'humidité relative
    Domaine : de 15 à 35 °C et de 20 à 90 %
    Cette approximation possède une erreur de ±0,12 °C sur son domaine. L'erreur augmente rapidement pour une humidité plus basse que 20 % ou pour une température plus basse que 15 °C et tend à surestimer la température humide à des plus haute température. Toutefois, l'erreur est encore inférieure à 0,5 °C pour des températures allant jusqu'à 65 °C.
    Remarque : l'humidité relative () doit être entrée avec des valeurs de 20 à 90 et non de 0,2 à 0,9.

Par lecture graphique[modifier | modifier le code]

On peut aussi utiliser soit une table psychrométrique, soit un diagramme de l'air humide en suivant les isenthalpes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]