Taboola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taboola
Image illustrative de l'article Taboola

Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Multiplate-forme (application web)
Type Publicité en ligne
Site web [1]

Taboola est une entreprise de publicité en ligne (clickbait)[1] ou une plate-forme qui fournit des widgets pour les créateurs de contenu et de site web pour afficher des publicités sous forme d'articles, de vidéos et des diaporamas, à l'intérieur ou à l'extérieur des sites[2]. Il génère le trafic web en affichant des liens vers les sites Web des clients, en utilisant l'écriture lowbrow qui attire la curiosité des utilisateurs tels que « les moments les plus beaux jamais capturés dans le sport », avec des titres souvent trompeurs[3]. Son concurrent le plus proche est Outbrain[4]. Ses clients sont : BBC, USA Today et le Boston Globe[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Taboola a été fondé en 2007 par Adam Singolda en Israël. Taboola fournit aux lecteurs des options pour un contenu et des sujets qu'ils peuvent ne pas avoir pensé à rechercher[4]. En novembre 2007, taboola a obtenu 1,5 million de dollars de Evergreen Venture Partners dans la série A[5]. En novembre 2008, Evergreen Venture Partners a investi un montant supplémentaire de 4,5 millions de $[6].

En août 2010, Taboola a élargi ses services pour inclure la vidéo et les recommandations text-to-video. Ils auraient augmenté les vues des vidéos d'environ 90%[7]. Toujours la même année, Taboola a déménagé son siège social d'Israël à New York City.

En août 2011, Taboola a obtenu une série B de 9 millions de dollars de son partenaire Evergreen Venture Partners[8]. Cela a été suivi par une série de 10 millions de dollars de Marker en juin 2012, et 15 millions de dollars de la série D en février 2013 de Pitango VC, ainsi que les investisseurs existants Evergreen Venture Partners, WGI Group, et Marker[9].

En janvier 2013, Taboola a commencé à faire des recommandations d'article[10]. En septembre 2013, avec des services de plus de 3 milliards de recommandations d'articles et des vidéos chaque jour, taboola a lancé taboola Choix, une fonction où les utilisateurs peuvent filtrer les recommandations de contenu qu'ils ne veulent pas voir[11].

En décembre 2013, Taboola a lancé une API pour faire ses recommandations de contenu avec des applications mobiles[12].

En août 2014, Taboola a acquis Perfect Market, une société qui alimente les textes basé sur la publicité des sites et des éditeurs. Taboola a également annoncé le lancement de Taboola-X, un outil pour aider les éditeurs à monétiser leur site. Taboola a indiqué qu'il purgeait 150 milliards de recommandations dans 400 millions d'utilisateurs uniques chaque mois avec un taux estimé à 250 millions de dollars d'exécution[13],[14],[15].

En mai 2015, Taboola a annoncé un tour non divulgué de « plusieurs millions » dans le financement de Baidu[16].

Réception[modifier | modifier le code]

Taboola est considéré comme un pionnier dans la publicité sur Internet, bien que l'espace avait été élargi pour inclure de nouveaux concurrents[17].

Taboola et Outbrain ont tous deux été décrits par les commentateurs Internet comme alternatives à Google AdSense que les éditeurs de contenu peuvent choisir et prendre en compte pour les flux de revenus[18],[19].

En janvier 2013, Jack Marshall a écrit que les recommandations de Taboola sur des sites Web tels que Time, Bloomberg.com et Politico, ont attiré les utilisateurs des sites tels que Newsmax, qui a tenté de vendre des e-books à faible prix sur des sujets tels que la façon d'éviter la ruine financière[20]. Une critique similaire a été faite sur Priceonomics en avril 2014[21].

En mai 2014, Taboola s'était conformée à la demande du Bureau d'éthique commerciale afin de mieux divulguer son « contenu sponsorisé »[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Taboola: The internet firm at the forefront of 'click-bait' - BBC News », sur BBC News
  2. « Taboola », CrunchBase (consulté le 27 septembre 2014)
  3. (en) « cafemomoutbrain - Digiday », sur Digiday
  4. a, b et c Erin Griffith, « How Taboola and Outbrain are battling a bad reputation... and each other », Fortune, (consulté le 27 septembre 2014)
  5. Nicholas Doleon, « Taboola Lands $1.5 Million, Powers Video Discovery », (consulté le 27 septembre 2014)
  6. Tameka Kee, « Video Discovery Engine Taboola Gets $4.5 Million Second Round », GigaOm, (consulté le 12 septembre 2014)
  7. Roi Carthy, « Taboola Turbo Charges Revision3's Video Uplift By 90% », (consulté le 27 septembre 2014)
  8. Jason Kincaid, « Taboola Raises $9 Million To Power Video Recommendations Across The Web », TechCrunch, (consulté le 27 septembre 2014)
  9. Ryan Lawler, « With More Than 1.5B Recommendations Daily, Taboola Raises $15M More To Fund International Expansion », TechCrunch, (consulté le 27 septembre 2014)
  10. Ryan Lawler, « After Growing Revenue 750% In 2012 And Conquering Video, Taboola Goes After Article Recommendations », TechCrunch, (consulté le 27 septembre 2014)
  11. Ryan Lawler, « Taboola Now Lets You Filter Out Content Recommendations That You Don’t Want To See », (consulté le 27 septembre 2014)
  12. Ryan Lawler, « Taboola Launches An API To Bring Its Content Recommendations To Native Mobile Apps », TechCrunch, (consulté le 27 septembre 2014)
  13. Ryan Lawler, « Taboola Acquires Perfect Market, Launches Taboola-X To Help Publishers Monetize Their Sites », TechCrunch, (consulté le 27 septembre 2014)
  14. Tom Lytton-Dickie, « Is content discovery transforming online advertising? », Hot Topics, (consulté le 27 novembre 2014)
  15. Katie Richards, « Website Recommendation Company Taboola Says It's On Pace To Do $250 Million In Revenue », Business Insider, (consulté le 27 septembre 2014)
  16. Shu Catherine, « Baidu, China’s Leading Search Engine, Makes Strategic Investment In Content Recommendation Platform Taboola », TechCrunch, (consulté le 18 mai 2015)
  17. Howard McMilan, « The Complete Native Ads Widget List », TheMoneyExpert, (consulté le 25 février 2015)
  18. Alexander Taub, « https://www.forbes.com/sites/alextaub/2013/03/28/how-two-israeli-companies-are-leading-the-pack-in-the-adsense-for-content-space/ », Forbes, (consulté le 27 septembre 2014)
  19. « 17 Best Google AdSense Alternatives to Make Money From Your Blog », The Tecnica, (consulté le 27 septembre 2014)
  20. Jack Marshall, « Content Marketing’s Got a Quality Problem », DigiDay, (consulté le 27 septembre 2014)
  21. « How Journalism Promotes The Internet's Shadiest Scams », Priceonomics, (consulté le 27 septembre 2014)
  22. Wendy Davis, « Better Business Bureau Tells Taboola To Make 'Sponsored Content' Disclosures More Prominent », Media Post, (consulté le 27 septembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]