Outbrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Outbrain
logo de Outbrain

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité MarketingVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.outbrain.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Outbrain est une start up fondée en 2006 par Yaron Galai et Ori Lahav en Israël, spécialisée dans la recommandation de liens sponsorisés[1].

La technique d'Outbrain consiste à installer une technologie de recommandations personnalisées. Elle est utilisée sur divers grands sites médias, parmi lesquels Le Parisien, Le Monde, France Télévisions, Les Échos, Orange, TF1, Allociné, ou encore L'Équipe. De grands groupes mondiaux comme CNN, Sky News, MSN, BBC ou encore The Guardian utilisent également Outbrain.

Basée à New York, Outbrain a fait l'acquisition de Ligatus en 2019[2] et compte des bureaux dans 18 villes à travers le monde pour environ 900 employés. La technologie Outbrain est utilisée par deux grandes catégories de clients avec des objectifs très différents.

En , le journal Le Monde cite Outbrain parmi les plateformes web vendant des produits de faible qualité, à l’aide de publicités douteuses, souvent sous l'étiquette liens sponsorisés, et donne quelques exemples[3].

Le , Outbrain annonce sa fusion avec son rival Taboola. La transaction est estimée à 250 millions d'euros et 30% des parts. Yaron Galai occupera un poste de consultant dans la nouvelle entité[4].

Les éditeurs[modifier | modifier le code]

Outbrain publie deux types de liens :

  • des liens organiques, qui sont des recommandations de contenus pointant directement vers le site en question. Ceci permet à l'éditeur du site de développer son audience et d'améliorer l’engagement de ses internautes ;
  • des liens sponsorisés, qui permettent de monétiser le site d'affichage. Les formats publicitaires Outbrain sont dits "natifs" et peuvent prendre plusieurs formes (texte + image, carousel, ou encore vidéo). Ils sont commercialisés directement par les équipes commerciales Outbrain auprès des annonceurs et des agences. Les revenus générés sont ensuite partagés entre Outbrain et l'éditeur du site d'affichage de l'annonce.

Les annonceurs[modifier | modifier le code]

Les annonceurs peuvent utiliser les formats proposés par Outbrain. Les annonces peuvent être affichées sur des grands sites médias (notamment à contenus journalistiques). Pour chaque clic généré sur un lien sponsorisé, les annonceurs paient à Outbrain un coût par clic. Le prix est déterminé par l'annonceur, en fonction de l'intérêt que montrent ses campagnes auprès des internautes. Ainsi, plus le taux de clics est élevé, plus faible pourra être son coût d'achat, et inversement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marion Moreau, « Outbrain, la plateforme de recommandation de liens, débarque en France », sur frenchweb.fr, (consulté le ).
  2. « Outbrain met la main sur Ligatus pour mieux concurrencer Facebook », sur www.journaldunet.com (consulté le )
  3. Damien Leloup, « Derrière l’arnaque au climatiseur miracle, les réseaux mondialisés du “dropshipping” », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. (en-US) « Taboola and Outbrain to Merge to Create Meaningful Advertising Competitor to Facebook and Google », sur outbrain.com, (consulté le )